Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

vos histoires de caisse (25)

20 Janvier 2009, 08:00am

Publié par Miss pas touche

illustration d'Èm - son blog -

Il est temps de revenir à nos bonnes habitudes et de reprendre le chemin de la caisse.
Hé ! J'en vois une là-bas qui n'a pas le sourire... Besoin d'un petit fou rire ?
Lis donc les histoires qui suivent, il y en a bien une ou deux qui vont te changer les idées et il y en aura bien une qui te décrochera un petit rire ?

Pour accompagner votre lecture ces jours-ci, une chanson à découvrir d'un groupe qui déménage :

Groupe : Last Ground - chanson : Jassâsa l'espionne
                  Le site du groupe





Camille


Un jeune couple vient à ma caisse. Je passe leurs articles, ils paient. Je les vois regarder du côté de leurs petites jumelles (elles doivent avoir 6 ou 7 ans) qui se baladaient pas loin, puis je les entends les appeler
- Clara, Morgane, on rentre les enfants!

Autant dire que ne pas rire a été bien difficile...
Cette anecdote remporte haut la main la palme de ce début d'année ! Garder son calme dans ces moments là doit être bien difficile...
Pour ceux qui ne connaîtraient pas Clara Morgane, je vous laisse le soin de faire une recherche sur google...


Maryline


Je me suis rendue au supermarché pour prendre quelques compotes pour mon bébé, de la crème solaire et du pain.
Tout le long du magasin, je n'ai cessé d'être « poursuivie » par le vigile qui franchement, ne pouvait pas être plus indiscret. Il n'a cessé de reluquer ma poussette et d'aller inspecter ce que je venais de toucher, j'ai une tête de voleuse ou quoi ?
Ma petite fille de 3 ans et demi m'accompagne.

Au bout de 10 minutes, je me rends en caisse et là : DRIIIIIIIIING au moment de régler mes achats.
Il n'a pas eu grande distance à courir vu qu'il ne me quittait pas des yeux. J'ai alors vu un mélange de fierté dans son visage et un vent de panique du coté de la caissière qui était habituée à me voir régulièrement dans ce magasin.
On prend le temps de voir si c'est moi, ou la poussette ou ma fille qui fait sonner le portique.
La caissière était terriblement gênée pour moi. Et moi donc !
L'agent de sécurité a carrément fouillé la poussette et a commencé à me dire que depuis le début il trouvait mon comportement louche. Ha oui ? Tiens..;
Il reprend sa fouille, hésite une minute à accuser ma fille quand la caissière finit par lui dire d'arrêter, que visiblement je n'ai rien pris, que je suis une habituée et que c'est surement quelque chose d'autre qui fait sonner, soit mes chaussures, ou alors que le portique déconne.

Bref le vigile insiste.. Je finis par crier ma bonne foi, me sentant vraiment dévisagée par l'assemblée. Je lui montre mon sac pour qu'il comprenne que je n'ai RIEN pris qui ne soit pas payé.

Ça l'énerve de ne rien trouver quand la caissière finit par dire tout haut :
- Bon , ben c'est surement quelque chose d'autres qui fait sonner, peut être un truc sur vous.
Je reconnais, je n'ai pas pu m'en empêcher, j'ai sorti tout haut :
- Ha punaise ! Ces guignols m'ont laissé l'emballage avec le stérilet, ne cherchez plus, c'est mon stérilet.
Et là..... Fous rires absolus en caisse, les clients qui étaient vraiment gênés pour moi vu le comportement déplacé du vigile (qui n'a même pas pris la peine de régler l'affaire ailleurs qu'en caisse à la vue de tous) riaient aux éclats et le vigile, peu fier... s'est en allé (tout rouge) à l'entrée du magasin.

L'histoire s'est bien terminée, néanmoins la caissière m'a accompagnée à l'accueil afin que je puisse rapporter de ce comportement vraiment déplacé du vigile.



Luna


Je ne suis pas spécialement ronde, plutôt maigrichonne même mais quand je viens de manger, mon estomac gonfle un peu.
La semaine dernière, je formais un nouveau à la caisse. Un habitué me demande :
- Vous êtes enceinte ?

Pensant qu'il croyait à un départ prochain je lui réponds
- Non, on a recruté du personnel pour l'été c'est tout...

Le client désigne mon ventre de la main... et insiste
- Je pensais, parce qu'avec vos vêtements...

(j'aime m'habiller large, je lui réponds alors que non, je ne suis pas enceinte, vraiment pas !), il se confond en excuses
- J'ai déjà vu la même robe sur une femme enceinte alors je pensais que...

Je pense qu'il va falloir que je fasse un petit régime...



Asha


Un samedi. Je me trouvais en caisse et celle-ci était située à l'une des extrémités du magasin en face d'une entrée. Une cliente pensant certainement qu'une entrée égale une sortie arrive d'un pas pressé et bim! entre en collision avec les barrières qui bien sûr ne se sont pas ouvertes. Je lui lance donc de ma caisse:
- Madame ce n'est pas une sortie il faut aller de l'autre côté!

Marcher! Quelle horreur! D'un air agacé elle me montre ma caisse:
- Et par là?

Ce à quoi je réponds :
- Là non plus ce n'est pas une sortie.

Visiblement énervée elle fait demi-tour et prend la direction de l'entrée. Et là, le client dont je passais les articles me dit en souriant:
- De toute façon, elle n'aurait pas pu passer!

L'hôtesse assise à côté de moi se retourne alors et me dit :
- Je l'ai pensé mais j'ai pas osé le dire!

Bon, j'ai bien ri mais ce n'est pas mon genre de critiquer le physique des clients!


Manuela


Depuis quelques mois je suis serveuse dans un salon de thé où il y a beaucoup de clients, c'est vrai je dois dire qu'on n'arrive pas à les reconnaitre tous mais au fil des jours, on fixe quelques visages. C'était deux jours après la saint Valentin.
Quand j'arrive pour commencer ma journée, je découvre qu'il y a un emballage cadeau pour moi. Surprise, je l'ouvre et je trouve une boite de bonbons en forme de cœur avec  la photo d'un homme d'une quarantaine d'années (j'en ai 29), une petite carte qui disait qu'il avait aimé mon sourire et qu'il espérait que je le reconnaitrai, le tout accompagné d'une invitation pour aller boire un verre. À vrai dire, je ne l'ai pas reconnu du tout. J'ai pris les chocolats et je les ai mangés, j'ai jeté la boite (pour éviter des ennuis au cas ou mon mari la découvrirait, il est très jaloux).
Les jours passent et j'avais pris des congés. En retournant au travail, mes collègues me disent qu'un monsieur n'arrête pas d'appeler pour me parler. Moi je ne suis pas du tout intéressée par ces appels incessants et leur demande de dire que je suis pas là jusqu'au jour où il arrive devant moi et me dit:
- Bonjour,je suis .... vous avez reçu les bonbons?

Alors que je ne savais plus ou me mettre je lui ai expliqué je le remerciai pour les bonbons mais que j'étais mariée fidèle. Il a compris et est parti tout triste.
Il revient de temps en temps boire son café et demande à ce que ce soit moi qui le sert... et tous mes collègues se moquent de moi en disant qu'il y a mon amoureux dans la salle.



Ingrid


Ça fait plusieurs mois que j'achète, tous les midis, le même sandwich (oui, je suis fan de ce sandwich...) au coin boulangerie d'un supermarché et les caissières qui y travaillent ont pris le coup. Quand j'arrive, elles sortent tout de suite un "chèvre" et me le tendent en souriant. C'est idiot, mais ça fait chaud au cœur et mon sandwich est encore meilleur ! Cette petite connivence fait que pour rien au monde je n'achèterai mon sandwich ailleurs, ni ne changerai de sandwich.


Carole


j'aimerais pouvoir rapporter ici une anecdote qui me fait beaucoup rire.
J'arrive à la caisse d'un supermarché avec mon petit neveu de quelques mois dans sa poussette. Il est mignon à croquer et soulève une foule d'admirateurs. La caissière le voit et comme les autres s'extasie devant ses fossettes, son sourire... Elle me demande comment il s'appelle. Et là, le trou noir. Je l'ai toujours appelé « petit père » ou « bébé raf ». Je me voyais déjà appeler mon frère pour qu'il vienne me chercher au commissariat où j'aurais été placée en garde à vue pour rapt d'enfant. Heureusement la musique d'ascenseur m'a sauvée. La caissière a cru que je n'avais entendu la question et le temps qu'elle me la répète je me souvenais que mon neveu s'appelle Raphaël.

Trois secondes de doute et un gros film tourne dans la tête...
Rassure-toi Carole, on voit même des clients oublier le code de leur carte bancaire alors même qu'ils utilisent ce même code depuis des années...
Les trous de mémoire, ça arrive à tout le monde mais ce sont toujours de grands moments de solitudes.

Commenter cet article

Rapport Eric 15/02/2009 22:48

Je découvre votre blog avec un grand sourire. J'ai lu tous les articles depuis celui du jour à celui-ci.
Votre style est agréable et je vous lis avec délectation.
Je regrette de ne pas avoir connu votre blog plus tot car j'ai beaucoup de retard à rattraper.

pitchoune 09/02/2009 23:46

bonjour je suis hotesse de caisse depuis 8 mois et dieu c si jen ai deja vu passer d idiot ou bien meme encore . et ce matin pour ma reprise jai passer un couple de personne dune cinquante dannées il etait environ midi il me dit bientot la pose je lui dit non pas encore pour moi
il me dit a oui
vous faite pe etre un petit regime car vous en avez un pe besoin ( je suis ronde )
voila
garder son calme apres 3 semaine de vacances pas top

meliam 01/02/2009 19:50

excellentes ces histoires ! blog original et intéressant. et bravo aux caissières pour leur courage!

amandine 30/01/2009 21:30

je m appelle amandine,j ai 26 ans et je crois reconnaitre beaucoup de ces annecdotes car je suis caissiere depuis plusieurs années, malheureusements pour moi elles ne me font meme plus rire car rongée par cette " profession " j ai perdu le gout de rire de tout ca,ce qui est bien malheureux a mon age et souhaite dire aux personnes qui ne connaissent pas ce métier qu il est difficil pour une caissiere meme en y mettant du sien de garder le sourrire,en tout cas c est ce que je ressens.tant qu on a pas exercé ce " métier " on ne peux pas tout a fait comprendre et desolé de le dire car je l ai assez souvent entendu ce n est pas pareil partout ( je parles des metiers et non pas de ces grandes surfaces ) bref j esperes un jour avoir le courage de ana sam de quitter ce travail miserable et de faire quelque chose d interressant de ma vie meme si je sais qu il n ai pas donné a touut le monde de nos jours d avoir un travail.

Maury 26/01/2009 22:48

Ciao Anna. Je suis Italien, je m'appelle Maury, je travaille dans un supermarchè et moi aussi j' ai un blog, tu peut le voir dans le link, " http://vitadasupermarket.blog.kataweb.it/2009/01/16/domande-stupide/ ", dans le quel je reconte, moi aussi, le bizarre monde du notre magasin et des nos clients...... pas trop normal, je dit!!!
Si tu veut lire....... tu peut écrire le deuxième livre.......hahahaha :-)
Bonne chance pour ton livre, meme en Italie.
P.S. éscuse moi pour mon francais, mes fautes...... En Italien j' écrit mieux........ je pense!!!!! :-D
Ciao.
Maury

Miss pas touche 27/01/2009 01:00


Ciao Maury,
Grazie !
c'est amusant, nous avons commencé nos blogs à peu près en même temps (avril 2007). Je vais essayer d'aller lire un peu tes textes mais je ne comprends presque pas l'italien, pourtant je suis
persuadée que les anecdotes doivent fourmiller sur ton blog ! et pour un autre livre, je te laisse le soin de t'en charger ;)
Buona fortuna !
Anna