Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

3 ans ! Déjà ?

29 Avril 2010, 22:30pm

Publié par Miss pas touche

29 avril 2007...

Tout a commencé ici


C'était ça :

(enfin presque, cette bannière est arrivée quelques semaines après l'ouverture du blog)

capturecran

 


29 avril 2010...


C'est aussi ça :

 

(pour voir en détail, cliquez sur l'image)

tribulations petit

 

A ce jour, on compte 21 traductions (elles ne sont pas toutes ici... certaines sont encore chez les traducteurs) et il s'est écoulé à travers le monde, toutes versions confondues, plus de 350 000 exemplaires des tribulations d'une caissière.

 

Comme quoi, ce métier universel a fait parler de lui et continue sur sa lancée.

 

Merci à toutes et à tous pour votre soutien déjà depuis tout ce temps.

 

Le blog continue, j'aime trop cet espace, mais il va prendre un tournant. Si j'ai encore quelques anecdotes dans mon caddie, beaucoup d'autres racontées par vous qui êtes en poste, j'ai aussi envie d'élargir ce lieu. Encore beaucoup de questions concernant cette restructuration, mais je veux donner un nouveau souffle à ce petit blog devenu grand... 

 

 

Par contre, une chose est certaine, je me suis battue pour ce métier et je continuerai dans cette voie, parce que nous le valons bien !

Voir les commentaires

Complètement barrée

21 Avril 2010, 09:00am

Publié par Miss pas touche

Bonjour à tous,

 

ouh là, 15 jours déjà qu'il n'y a pas eu de mise à jour par ici. Et pourtant, ce ne sont pas les idées qui manquent mais plutôt le temps...

 

Pour la peine je vous livre une planche dessinée il y a peu par une étudiante qui bosse en plus de ses études comme... hôtesse de caisse. Si moi, je raconte les histoires par écrit, elle le fait en images. La situation m'a bien fait rire... Avouez que ça aurait bien pu vous arriver à votre caisse, non ?

 

mal barree misstick

 

 

Je profite de cette mise à jour pour vous donner deux liens sur maviepro.fr où j'ai écrit notamment ces deux articles ces dernières semaines :

maviepro

 

 

- Réseau, mon (pas) beau réseau

où je réagis face à cette grande "mode" du réseau pour trouver du boulot...

 

- Etudes universitaires = voie de garage ?

réaction à chaud après une intervention d'Elisabeth Badinter sur radio classique où elle disait entre autres : "Je voudrais simplement souligner, c'est l'ancienne universitaire qui parle que Bac+6 ou 7 ne veut rien dire du tout. Certains étudiants décident de faire 6 ou 7 années d'études dans des catégories où l'on sait qu'on ne trouvera pas de travail à la fin, où il y a un poste pour 500 étudiants. Il faudrait avoir là aussi un peu de réalisme "

Voir les commentaires

Un chocolat vaut mieux que deux tu l'auras

3 Avril 2010, 15:00pm

Publié par Miss pas touche

chocolat_paques.jpg

Vous n'êtes pas sans ignorer que le jour de Pâques, on offre des chocolats : cloches, œufs, poules, lapins, ou encore Dora l'exploratrice, Titi et Grosminet... le tout servi dans des sachets plastiques transparents où les étalages de couleurs rivalisent d'exubérances.
Vous n'êtes surement pas non plus les derniers à aller admirer ces étalages de chocolats à perte de vue dans vos supermarchés préférés.

Et de cette période, la casse est comblée, elle aussi. Il faut dire qu'un lapin de 80 cm de haut, large de 20 cm creux à l'intérieur avec un socle bancale (le sachet plastique n'arrangeant pas vraiment la stabilité de l'engin), la chance pour qu'il bascule et s'éclate une oreille (ou toute autre partie de son corps chocolaté) n'est pas infime.
Évidemment, un lapin en petits morceaux, voilà qui n'est pas très présentable à la vente et voilà qui risquerait de décevoir les bambins lors de leur traditionnelle chasse aux œufs et autres friandises.

Mais alors que faire ? Jeter manu militari les estropiés, remplissant ainsi la casse de chocolat ? Les fondre ? Les brader ? Les cacher ?
Eh bien, il est temps de vous dire la vérité. Vous devez savoir ce qu'il advient du poisson au chocolat noir que vous avez laissé tomber ce matin quand vous avez fait vos courses. Dans beaucoup de magasins, les invendables échouent en salle de pause où chaque employé aura le loisir de les réconforter pendant sa coupure. Le salarié aura alors la possibilité de déguster sur place tout un tas de confiseries au cacao (on ne pourra pas dire qu'on n'a pas testé la marchandise !), goûter à tous ces produits. S'il se goinfre, ça marche aussi...
Autant vous l'avouer, le nombre d'employés à venir en salle de pause à cette période est bien plus dense que d'habitude. Quant au distributeur de bonbons, il est curieusement délaissé.

Les indésirables animaux estropiés ont donc trouvé preneur et même si les travailleurs se disent adultes, à cet instant précis, ils redeviennent de grands gamins.

Pâques ? c'est ma période de l'année préférée...

 

 

Note : ceci n'est pas un appel à la destruction des chocolats de Pâques... mais plutôt un appel au recyclage ;)

Voir les commentaires