Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

En attendant...

31 Août 2008, 10:25am

Publié par Miss pas touche

Bonjour à tous,

En attendant une vraie mise à jour du blog (j'espère demain), je vous fais partager une vidéo qui me fait mourir de rire à chaque fois que je la regarde...

Stong

Allez donc faire un tour ici pour voir les autres vidéos de Premium-films-TV, vous avez de quoi passer un bon moment!


Dans un tout autre genre, Il y a aussi celle-ci qui vaut le détour, j'adore ce regard décalé sur les bloggueurs... :-)
C'est une vidéo qui a déjà fait pas mal le tour sur le net, mais c'est simplement pour le plaisir que je vous la fais (re)découvrir.

Et puis, nous voilà fin août (déjà!) et la rentrée est toute proche, alors, un peu de bonne humeur ne fait pas de mal !

---
Dernière ligne droite pour le concours, vous avez jusqu'à ce soir. Il vous reste encore quelques heures pour jouer ;o)

Voir les commentaires

Votre attention s'il-vous-plaît [voix ultra féminine]

22 Août 2008, 10:07am

Publié par Miss pas touche

Ceci est un appel micro...


Avez-vous déjà pris le temps et la peine d'écouter ces voix que l'on entend plus ou moins régulièrement résonner sous les hauts-plafonds des supermarchés ?
A forte dominance féminine, elles égrènent au fil des heures et des annonces, messages d'ouverture, de promos mais aussi divers propos plus personnels.

Pratiquement tous les messages commencent par :
« tap tap », c'est une main qui tape sur le micro pour vérifier qu'il est bien allumé, en variante on a aussi un bruit de souffle ou parfois (souvent?) de gros grésillements, suvi par :« Votre attention s'il vous plaît »
Arrive ensuite le message proprement dit :

Petit melting-pot de ce que j'ai pu entendre dans les magasins où j'ai bossé ces dernières années.



Accueil

- Chers clients, votre magasin est heureux de vous accueillir aujourd'hui. Notre personnel se tient à votre disposition pour tout renseignement.
- Chers clients, votre magasin ferme ses portes, merci de vous diriger vers la sortie.


Personnel

- Madame Dupont est attendue à l'accueil par son mari.
- Un petit garçon s'est perdu dans le magasin, il est vêtu d'un pull-over orné d'un Winny l'Ourson et d'un pantalon rouge. Si vous le trouvez, merci de le ramener à l'accueil.
- La personne qui se serait trompée de chariot au rayon poissonnerie est priée de le rapporter dans le rayon.
- Le petit Florian attend son papa à l'accueil.
- La voiture immatriculée 9999 LL 75 a laissé ses phares allumés
- La voiture immatriculée 1990 GJ 90 est priée de déplacer immédiatement son véhicule
      mais parfois on a quand même : « Le proriétaire de la voiture... »


Promos

Ici vous retrouvez toutes les promos possibles et (in)imaginables qui vont des boîtes de conserves aux DVD en passant par le fromage et les réfrigérateurs.
Ça marche à coup de « - 40 % », de ventes flash : « un acheté un gratuit pendant les 15 prochaines minutes », de « nouveauté exceptionnelle dans votre allée centrale ».
Mais là, ce sont les animateurs de grande surface qui excellent dans ce domaine...


Les incompréhensibles

- shhhhkkr votre att... shhhrkr est prshhhkkrrr merci


Spécial employé (où plane une aura de mystère face à ces messages plus ou moins codés)

- Le poste 501 est prié de contacter le poste 804
- Le service nettoyage est attendu caisse 12
- M. Vanderloc est prié de contacter le poste 106
- M. Berdil est attendu caisse 5 pour une livraison
- Caisse 4, message pour rayon liquide, je demande le prix du pack de bière Kronenbourg en promo, le pack de 36
- Rayon liquide, message pour caisse 4, le pack de Kro est à 7€49
- Marie est demandée en caisse centrale


Troublant. Certains objets parlent (si si ! Regardez la voiture ou encore « votre » magasin), certaines caisses  et rayons discutent entre eux...

Et à côté de ces messages proprement dits, il y a tous ces petits à côté.
Parfois, la personne qui doit annoncer un message est prise d'un fou rire et ça peut donner des annonces du genre :

- Votre attention s'il-vous-pfff hi hi plaît, nous vous rappelons que pfff hi hi la promotion sur les pffff saucisses de Starbourg hi hi hic continuent jusqu'à ce soir hi hi *clic*

Mystère, mystère, le message n'est jamais drôle (même si parfois le nom d'une personne à annoncer au micro est prétexte à divers jeux de mots...) mais le fou-rire de celle qui a fait l'annonce fait marrer les employés et sourire pas mal de clients.

Parfois, l'appel micro paralyse celle qui est tenue de passer un message. Elle peut avoir bien du mal à aller au bout de la phrase. Elle soupire, bégaie, s'interrompt, recommence, parle tout doucement puis très fort ajoute un « euh » entre chaque mot. Et le message qui devait être un simple :
- Votre attention s'il-vous-plaît, le service nettoyage est attendu caisse 3
 peut se transformer en course de mots dont on ne comprend pas un mot sur trois :
- votrattentions'voupléservictoyageattencaissetrois
ou euuuuh :
- Euuh votre euh attention euh... leee service euh nettoyageeee est euh attendu euh caisseeee trois »
ou encore un message chuchoté qui devient inintelligible
- Votre attent............... caisse 3
ou mieux encore, le message est crié et sature complètement les hauts-parleurs
- Votre attentkkrrrrion s'il-vous plaikkkkkkkrrrrrrrr rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr rrrrrrrrrrrrrrrrrattendkrrrr rrrrrrrrcaikrrrrrtrois


Et que se passe-t-il quand le micro tombe en panne ?
Non, on ne prend pas un mégaphone (quoi que ça pourrait donner des scènes burlesques), on attend le réparateur :-)


Les annonces micro, c'est tout un poème...

---
Ticket de caisse bis :

- J'ai enfin mis à jour le planning de dédicaces pour septembre...

- Et on n'oublie pas le concours, il vous reste encore quelques jours pour jouer !

- un article paru ce matin sur le site de L'Express, j'adore le titre, j'avoue que ça fait plaisir à l'ego : le triomphe de la caissière

Voir les commentaires

[post inutile] Ceci n'est pas une requête Google

16 Août 2008, 09:55am

Publié par Miss pas touche


(oui j'ai piqué l'idée à Bénédicte...)


En cette période estivale, je profite du calme ambiant pour partager avec vous quelques-unes des recherches que les gens ont pu faire pour tomber sur ce blog.
Rien de bien novateur, beaucoup de blogueurs s'amusent à mettre en ligne ce genre de post, complètement futile et inutile mais qui me fait toujours marrer... (mention spéciale à Pam pour son humour dans ce genre d'article...)
Et depuis l'ouverture de mon blog, je me suis amusée à récupérer quelques perles.
Promis, je ne vais pas tout vous mettre, sinon, j'en ai pour 50 pages, je vous fait partager celles qui m'ont le plus surprise, le plus fait marrer ou les plus insolites.
Il y a aussi (c'est dingue ! ça veut dire qu'internet peut vraiment être utile ?) quelques questions qui méritent d'être posées et dont je vais essayer d'apporter quelques réponses.

Généralement, on tombe souvent sur ce blog en tapant caissière (bizarre non ?) ou Anna Sam ou blog ou tribulations d'une caissière ou caissierenofutur (avec de nombreuses variantes orthographiques comme "caissiere nos futurs", "caissiere no tutur" ou "caissiere nos voitures").
Là vous êtes plutôt bien tombé...

Pour la suite, les mots-clefs sont retranscrits sans retouche bien évidemment...

Les deux qui m'ont le plus étonné :
- demandera  toujours une  banane
mon préféré celui-là ! on tombe dans le surréalisme et le "ceci n'est pas une pipe" de Magritte n'a plus qu'à bien se tenir...
- toxicite crotte mouche
promis, mon blog est asceptisé

- voir nos futur enfant
- futur du passé arriver
- je pense au futur
- ceux qui voient le futur
Tiens, le net a des dons de voyances ?
- même les endroits chéris sont pervertis
à qui le dites-vous ma bonne dame...
- j'ai revé de sucrerie
oui mais la vraie question, c'est lesquelles : fraise Tagada, Nutella, sucette...
- je  riglo
quel bout-en-train celui-là :)
- fabriquer des caissiers en carton
Ce serait bien plus économique c'est vrai, mais attention, ceux-ci craignent l'humdité...
- blog d'une femme
le blog d'une seule femme ? C'est pas un peu réducteur ? ^_^
- a qui correspond ce gencod
j'aurais plutôt dit "à quoi", mais ne tortillons pas pour si peu... Un bon historique et plein d'infos ici
- nom de metiers marrants
ha ha ha ! "caissière", ça me fait tordre de rire :-)
- baston femelle
- belle caissiere de cora
- blague roucas
- blague torchon et serviette
- caissiere encaisse les humiliations
- dissimuler sa fortune
- femme bourree et saoule
- harceler une caissière
- j'arrive pas à quitter mon petit ami
- la plus belle tenue de clown
Voilà ! C'est vérifié... les caissières ont aussi des tenues de clown... ;-)
- les bastons les plus violentes
- les caissières super pouvoir
ça m'aurait bien plu !!!
- les tribulations d'un truc long

Je préfère ne pas me poser de question sur le sujet...
- les tribulations d'une petite fleur de paris
- madame muscle
- supermarché sans caissieres
- travail de caissière esclaves
- cigarette olphactif
- fessée
- porter des soutiens gorges
- pas de bol
- Les Coeurs Les Plus Proches Ne Sont Pas Ceux Qui Se Touchent
Au passage, joli ce proverbe chinois.


Le vol, source d'interrogations :
- voler fnac toilettes
- voler une caissière
- le métier de pickpocket
- le vigile m'a chopé pour vol
- contourner antivol magasin
- passage gratuit à la caisse sans biper les articles
- peut on ne payer a la pompe a essence


Et il y a les questions diverses et très variées :

- que faire avec un dea de lettres
J'imagine la tête de celui ou celle qui a fait cette requête et qui est tombé sur ce blog... Un mythe s'effondre...
- but de la litterature francaise
vaste question et si le but de la littérature française est de faire un blog sur la vie de caissière, on est quand même dans un monde très réducteur...
- comment mettre une serviette hygiénique
Quelqu'un a le monde d'emploi ?
- comment se protéger des achats en présentent la carte de fidélité
La méthode infaillible c'est de ne plus donner de carte de fidélité.
- comment tendre pull
Avec des épingles ?
- je sors d'un parking suis-je prioritaire
Ha il y a de bonnes chances que non...
- JE SUIS TOMBER AMOUREUX D'UNE CAISSIERE
C'est une requête assez fréquente, c'est beau l'amour ^_^
- n,bs de jours dans une année
Là je peux aider : 365 jours (366 les années bissextiles), 52 semaines, 12 mois
- où acheter de l'alcool un jour férié
Une question d'importance c'est vrai ^_^
- quel parfum je peux mettre à la mode 2008
- quelle attitude adopter avec une collègue qui refuse de vous dire bonjour
Elle est pas très sympa cette collègue...


Des questions plus ou moins relatives au métier :

- carburants trois chiffres apres virgule pourquoi
ça, je peux répondre, un centime d'euro vaut plus qu'un centime de franc et pour que l'augmentation (ou la réduction) paraisse moins importante, on est passé au dixième de centime d'Euro.
L'effet pervers c'est qu'un certain nombre de clients finissent par voir : "ho ! il y a 10 centimes de différence avec le concurrent" alors qu'en réalité c'est seulement un centime...
- combien de poids pese une hotesse de caisse
Le poids de chaque personne étant différent, impossible à répondre ^_^
Si c'est le poids soulevé par caissière, d'après les calculs que j'avais fait l'an dernier, ça varie entre 700 et 1000 kilos par heure.
- quelle age il faut etudier pour etre caissier
- qui paye mieux auchan ou leclerc
Je ne sais pas... Et je crois que ça dépend du magasin aussi...
- un billet de 20 euro un peut brûler peut il etre encaisse
Légalement, un magasin ne peut pas refuser un billet même déchiré, brûlé, décoloré... à partir du moment où celui-ci a encore plus de 50 % de sa taille d'orgine.
En cas de doute, il faut se rendre dans un établissement bancaire qui fera l'échange contre un autre billet.
- pourquoi on attend en caisse
parce qu'il y a du monde, parce qu'il y a un certain nombre de manipulations à faire avec chaque client, parce qu'il faut payer, parce qu'il y a un article non codifié, parce qu'il y a une erreur de prix, parce qu'on est humain...  Les causes sont innombrables.
- que repondre à cette question pourquoi voulez-vous faire caissière
Les fameux entretiens et les questions pièges...
- je voudrai faire une formation d'hotesse de caisse combien ca coute
Eh bien oui ! Il existe des formations pour devenir hôtesse de caisse ! Moi ça m'épate de savoir ça alors que c'est un métier qu'on apprend généralement sur le tas.
- je n'aime plus mon métier de caissiere
- job d'été mon chef de rayon est horrible
- piston pour devenie hotese
- JE SUIS CAISSIERE PUIS JE UTILISER MA CARTE DE FIDELIT2 SI LE CLIENT NA PAS LA SIENNE
Celle-ci mérite une réponses claire : NON jamais ! C'est un motif de licenciement pour faute grave. C'est arrivé il y a quelques semaines à deux caissières.


Et il y a les fameuses requêtes classées X. Il y a de tout par ici aussi... Certaines requêtes me font frémir, d'autres me font carrément rire ^_^
Il y en a pour tous les goûts...





Je vous avais prévenu... C'était un post à peu près inutile.
Mais un peu de futilité n'a jamais tué personne ;o)

Voir les commentaires

vos histoires de caisse (18)

10 Août 2008, 11:40am

Publié par Miss pas touche

Nouvel épisode de vos aventures en grande surface...
L'homme est un bien étrange animal avec des coutumes toutes plus surprenantes les unes que les autres... Heureusement qu'il y a aussi de bons moments et de belles rencontres.


Mais avant de laisser la place à vos histoires de caisse, une petite info :
Vous avez peut-être remarqué une nouvelle petite rubrique sur la droite : "lecture express", je vais vous proposer mes derniers coups de coeur lecture (livres et bandes dessinées sans distinction).

Et pour bien démarrer cette rubrique, je vous invite très fortement à découvrir l'excellent album "Mon gras et moi" de Gally (BD issue de son excellent blog)
Voici en prime, une illustration de Gally sur le passage en caisse :



-----

Histoire racontée par Antoine, un responsable du rayon poissonnerie


Premier jour pour une jeune caissière (dont nous conserverons son anonymat...), premières heures en solo derrière sa machine à scanner.
Un client paie en carte bancaire. Celle-ci ne passe pas et un message s'affiche sur l'écran de l'employée : « carte refusée ».
À cet instant, la responsable de caisse passe à quelques mètres de l'hôtesse. Cette dernière crie (assez fort pour être sûr d'être entendue) :
- Chef ! La carte bleue du mec elle passe pas. Il n'a plus de thune ! Je fais comment ?

Oui, oui... Il y a aussi des caissières qui manquent vraiment de tact...
J'imagine la tête du client mais aussi celle de la responsable...


Marlène

Un été de l'année 2005, je travaillais, comme tous les étés, à la caisse du même supermarché; autant dire que  j'étais habituée au métier et aux clients. C'est l'après-midi, il pleut, il y a donc beaucoup de vacanciers dans le magasin.
Deux dames d'une quarantaine d'années s'installent à ma caisse, elles déballent leur caddie de manière  joyeuse, tout en discutant entre elles. Elles sont très contentes des petits pyjamas pour bébé qu'elles ont choisis et posent le tout sur le tapis roulant. Je commence à scanner les premiers articles, quand arrive le tour des fameux pyjamas, une des dames se précipite sur moi en criant:
- Attention Madame!! Arrêtez de faire rouler votre tapis! Il va engloutir mes vêtements! Mais attention!!! Oh là là!! Nooon!!!
Je reste bouche ouverte, ne sachant si c'était une blague ou pas... Les personnes qui sont aux alentours sont aussi interloquées que moi.
Au bout de quelques secondes et voyant que non, ce n'est pas une blague, j'explique à la dame que le tapis n'a pas de trou et qu'il y a un capteur qui stoppe automatiquement les articles devant moi....

L'expérience la plus dépitante que j'ai eue dans ce job.


Stéphanie

Je suis partie au supermarché du coin pour n'acheter qu'un paquet de frites... Si j'avais su, j'aurais laissé ma gourmandise de côté .....

Je rentre donc dans le magasin, prend les frites et me dirige vers les caisses. A cette époque il y avait toujours énormément de monde en caisse, car très peu étaient ouvertes. Derrière la caisse, on y trouvait parfois le boulanger, le poissonnier et même la bouchère !

Je me dirige donc vers l'une des deux caisses ouvertes et prends ma place dans la queue. J'avais dépassé les têtes de gondoles et était dans le rayon conserve. À la caisse, un couple de personnes agées dépose ses articles sur le tapis. Puis vient le drame....Les antivols sonnent, la sécurité arrive, ce couple avait effectivement volé de la marchandise.

C'est maintenant que ça se corse ! Le vigile demande à la caissière de quitter son poste pour les accompagner dans le local de la sécurité. Mais la caissière voit un de ses amis qui patientait derrière moi et le hèle afin qu'elle encaisse ses achats. Mal lui en a pris ! J'ai râlé en expliquant que tout le monde avait énormément de patience et qu'il ne fallait pas abuser. C'etait effectivement peut-être un ami mais certainement pas un VIP. Donc il attendrait son tour comme tout le monde. Les autres clients approuvent. La caissière s'excuse de cette idée « déplacée », part avec le virgil, pendant que nous attendons qu'une nouvelle personne arrive pour encaisser.

Au bout de plusieurs minutes, un des clients de la file va vers l'accueil pour demander quand viendra le nouvel employé. Et là le couperet tombe :
- Mais Monsieur personne ne la remplace, il faut que vous alliez à l'autre caisse...

Ah, si la patience est un des principes fondamentaux de la caissière, celle-ci se transpose aussi lorsqu'on est client...


Laëtitia

Ma belle-mère m'a raconté une histoire qui s'est passée il y a quelques années dans un supermarché et dont elle a été témoin.

Une femme et son petit garçon attendent à la caisse derrière un vieux monsieur. Le petit garçon donne des coups de pied au vieux monsieur tout en ricanant. Le vieil homme, un peu agacé se retourne, lance un regard appuyé à la mère qui ne réagt pas. Au bout d'un moment le vieux monsieur, perdant patience dit à la femme
- Vous pouvez dire à votre fils d'arrêter de me donner des coups de pied?
Et la femme de répondre :
- Mais laissez-le, il fait ce qu'il veut!
Alors, le vieux monsieur, tout paisible, prend un pot de confiture dans le chariot de la mère, l'ouvre et le renverse entièrement dans son caddie! La femme, choquée :
- Mais qu'estce qe vous faites?
- Ben je fais ce que je veux!

Quelle audace mais quelle intelligence!


Hélène

Ah ! Ce cher client qui cherche désespérément une caisse "vide" et qui arrive devant vous et vous lance la petite phrase qui tue :
- Vous êtes normale ?
Et moi qui ai une grande envie de lui répondre :
- Jusqu'à ce jour, je pense que je suis tout à fait normale. Merci bien.


Alain

J'arrive à la caisse et au moment de payer, j'introduis ma carte bancaire trop rapidement. La toute jeune caissière, même pas 20 ans, (j'en ai 62) m'indique mon erreur et aussi rapidement je retire ma carte, ce qui a comme résultat de bloquer la caisse. Elle appelle sa chef pour la débloquer et pendant cette attente me dit en souriant :
- Attention, la prochaine fois c'est la fessée.
Je paie et en m'excusant au moment de partir, je lui dit avec un air de confidence :
- Méfiez-vous quand même parce qu'un jour, pour la fessée quelqu'un acceptera.


Nanou
c'est un beau samedi du mois d'aout, le soleil est au rendez vous, mais la rentrée, toute proche, fait que le magasin est littéralement plein à craquer. Ma caisse ne fait pas exception. Deux charmants jeunes hommes (encore en vacances apparemment) arrivent à ma caisse avec un caddie plein. Je leur dit bonjour, ils me répondent, me racontent un peu leurs vacances, bref, on échange quelques paroles le temps de scanner les articles.
Je leur annonce un gros montant (environ 600€). Ils souhaitent payer séparément, je divise donc la somme en deux. L'un me tend sa carte bancaire, l'autre... un chèque. Il n'a pas de pièce d'identité sur lui et pour un montant de cet ordre, je ne peux décemment pas accepter. L'attente commence donc, car en cet après-midi surchargé, les "rollers" (appelé aussi arrière-caisse) sont toutes accaparées. Mon téléphone de caisse sonne dans le vide, j'essaye de distribuer des sourires pour faire patienter les gens, mais une vieille dame juste derrière ne semble pas apprécier la situation. Bien qu'elle me voit au téléphone, elle m'envoie insultes sur insultes, me traitant d'incapable, de menteuse et j'en passe...

Heureusement ma collègue en rollers finit par arriver, elle se fait bien injurier aussi au passage, met le caddie en attente, que je confie à un agent de sécurité, et le jeune homme part chercher chez lui, à quelques kilomètres de là, sa pièce d'identité (il n'avait rien sur lui, ils rentraient de la plage). Son ami reste là à patienter.
Je commence donc à scanner les articles de la cliente suivante, toujours rouge de colère et m'insultant toujours copieusement, me menacant de me faire renvoyer etc.
Je reste stoïque et lui oppose un énorme sourire bien mielleux. De fait, c'est elle qui commence à avoir l'air ridicule, et les clients de derrière prennent mon parti :
- Mais vous aussi vous bloquez la caisse !
Elle s'énerve encore plus, sort sa carte bleue, me la jette littéralement au visage. Je lui réponds alors :
- Madame, merci d'introduire vous même votre carte...

Et là... "paiement refusé" s'affiche sur ma caisse. Je réprime une envie de rire et lui dit d'un air triomphant:
- Madame, votre carte de crédit est refusée, avez vous un autre moyen de paiement?
Bien entendu, non... C'est la goutte qui fait déborder le vase, la dame m'abandonne la totalité de ses achats sur le devant de la caisse. Une fois de plus, je suis obligée d'appeler l'arrière-caisse pour débloquer ma caisse et ramener le caddie en rayon. Entre-temps, le jeune homme est revenu et je peux finir l'encaissement sans histoire.

Mais cela ne s'arrête pas là. J'ai quasiment fini mon service (vers 21h) lorsque les deux jeunes gens reviennent me saluer et s'excuser pour avoir mis la panique involontairement. Je leur dis que je ne leur en tiens pas rigueur, car ils sont gentils et puis ce genre de situation peut arriver. Ils me tendent alors un gros coeur en bonbon acheté à la boutique d'artisanat du coin...
C'est la seule fois en 4 ans que des clients sont revenus s'excuser et m'ont offert quelque chose! J'ai partagé les bonbons avec la rollers et mes collègues de derrières qui m'avaient soutenues.

-----

A ma grande surprise, j'ai gagné un concours (sur les blogs emplois). J'ai obtenu une très belle seconde place dans la catégorie : "prix spécial du jury".
Merci à Régionsjob.com !
Allez donc faire un tour sur la page des résultats, les blogs cités valent le détour !!!

-----

Et on n'oublie pas le concours pour gagner des exemplaires des "tribulations", vous avez encore le temps de jouer  et toutes vos chances pour gagner !

Voir les commentaires

Pour une question de couvre-chef

3 Août 2008, 21:30pm

Publié par Miss pas touche

On vole à tout âge, à toute heure du jour et de la nuit. On vole de tout : du plus petit paquet au plus gros volume, du centime au million, du paquet de punaises à l'écran plasma.
Il existe vraiment de tout dans la nature humaine et il y en a tout autant dans les hypermarchés.
Certains ne manquent pas d'air, encore moins de toupet. Ils sont prêts à tous les sacrifices pour parvenir à leur fin et pouvoir subtiliser un article à l'insu des regards extérieurs. Que ce soit de mettre plusieurs t-shirs (avec une étiquette de prix qui dépasse encore du col...) les uns sur les autres, de remplir ses poches intérieures de paquets de bonbons (et à chaque pas on entend le froissement des sachets) ou de cacher de la viande rouge dans son slip (forcément, au bout de quelques minutes, ça commence à couler le long des jambes et laisse des trainées sanguinolentes derrière le client - effet garanti!). Tout est bon pour éviter de passer à la caisse.

Un client a même imaginé un stratagème encore plus surprenant.
C'est un monsieur très sympathique, poli et aimable. Il porte un couvre-chef en permanence mais n'en oublie jamais pour autant de saluer d'un geste ou d'une parole les gens qu'ils croisent. Un jour pourtant, ce charmant client va laisser une nouvelle image aux employés du magasin.
Un après-midi particulièrement ensoleillé et où les degrés flirtaient avec des sommets, il tombe en syncope dans un rayon. Des sueurs froides coulent le long de son visage. Les agents de sécurité se précipitent pour lui porter secours et appellent les pompiers dans la foulée. Le temps que ces derniers arrivent, un des agents lui porte les premiers soins pour soulager ce monsieur qui avait l'air bien mal en point.
Première opération à effectuer : lui permettre de respirer au mieux. L'employé commence donc par desserrer son col puis lui ôte son chapeau.

Un cri de stupeur retentit puis un fou-rire difficilement réprimé.
Les pompiers viennent d'arriver au pas de course (sac à dos et civière sous le bras) et comprennent instantanément la cause de la perte de connaissance du monsieur.
Ce qu'on avait pris de prime abord pour des sueurs froides était en réalité de la glace fondue qui coulait du chapeau. Le client y avait dissimulé un paquet de surgelés.
Et vu la chaleur ambiante... Le rhume de cerveau n'était pas loin !

Moralité :
Mieux vaut éviter de dissimuler l'ultra-frais dans son chapeau, car si la cachette est bonne, le crâne apprécie très moyennement des différences de températures aussi importantes.

---
Merci à une de mes anciennes chefs de caisse de m'avoir racontée cette histoire... ;o)

Voir les commentaires