Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Etudes supérieures vs offres d'emploi

31 Janvier 2011, 08:55am

Publié par Anna Sam

- Travaille bien à l'école !

Et si tu as (quand même) bien travaillé à l'école, tu connaîtras peut-être quelque déconvenue le jour où tu mettras les pieds dans le monde du travail.

 

 

 

A voir ci-dessous un sketch de Jean-Luc Lemoine sur l'entretien d'embauche dans la grande distribution 



 

Je ne suis pas vraiment fan de cet humoriste mais la pertinence de certaines de ses réflexions font mouche et portent à réfléchir autant qu'elles mettent parfois mal à l'aise.

 

Quand on est étudiant et qu'on bosse (plus ou moins) dur afin d'obtenir les diplômes qu'on vise, on espère logiquement trouver un emploi qui mettra à profit les études qu'on a menées pendant toute sa jeunesse. C'est normal et le contraire ne serait pas logique me semble-t-il. Seulement, notre société (et pas que la nôtre) forme à tout va et pousse les jeunes à obtenir un tas de diplômes. Alors oui, la culture est importante, elle permet de mieux appréhender le monde dans lequel on vit. Elle offre aussi des chances pour son avenir et ouvre les portes du monde professionnel.

 

Mais quelle désillusion quand arrivé sur le marché du travail, on se rend compte que les études poursuivies sont quelquefois très éloignées des demandes des entreprises. Toujours facile de dire à ces jeunes diplômés qu'ils auraient dû mieux s'orienter pour leur avenir. Mais quel orientation ? Et pour quel avenir ? Quand à 15, 20 ou 25 ans, on ne sait pas quel métier on veut exercer ou du moins vers quel domaine... On fait quoi ?

On s'oriente vers des études universitaires en se disant qu'on aura le temps d'y réfléchir ?

On part vers des études plus courtes et professionnalisantes ? Oui mais lesquelles ?

On arrête les études en se disant que de toute façon, ça n'apportera rien ?

 

J'ai régulièrement des messages de lecteurs et lectrices se retrouvant dans cette situation : une désillusion face à la réalité du marché, l'impression parfois d'avoir gâché ses études, d'avoir fait des mauvais choix. Et faute de mieux, se retrouvent dans des emplois qui ne leur plaisent pas, où ils ne se sentent pas du tout épanouis.

 

Certains me demandent comment s'en sortir ? J'avoue ne pas avoir de réponse.

Réussir à trouver une piste, une voie pour avancer dans son parcours professionnel n'est pas facile. Et il n'existe pas un seul chemin pour y parvenir, il y en a des multitudes, souvent tortueux, certains finissent sur des boulevards, d'autres sont plutôt des sentiers de terre. Il n'y a pas une solution unique.

 

Pour en revenir au sketch, Lemoine met bien avant cette disparité études / travail mais il y a une petite chose qui me dérange, c'est que la grande distribution est vue, une fois de plus, comme le grand loup, celle qui dévorera tout ce qui passe à sa portée. Ici, les études sont carrément évincées, moquées et les perspectives d'avenir ramenées à un niveau bien faible. C'est une réalité, certes, mais, j'ajoute quand même que l'embauche existe dans ce secteur et s'ouvre quel que soit son passif, quels que soient ses diplômes ou ses études.Toutes les entreprises ne peuvent pas en dire autant. Et même s'il est vrai que l'évolution ne pourra pas être donnée à tout le monde, les conditions de travail ne sont pas toujors optimales, il y a un travail à la clé...

 

Concernant les études universitaires, un petit contre-exemple qui devrait interpeller certains :

une des étudiantes avec qui j'étais à la fac travaillait à côté pour financer ses études dans une boutique destiné au travail manuel. Elle aimait ses études, elle était même très bonne. Elle aimait aussi beaucoup son job étudiant, le conseil aux clientes, le côté commerce l'attiraient beaucoup. A l'obtention de son DEA (aujourd'hui master), elle a demandé à rester dans ce magasin, à travailler à temps plein et à s'occuper du rayon mercerie. Elle s'éclatait dans son travail. Elle s'y éclate toujours.

Certains pourront y voir le renoncement de ses études, quand d'autres y verront un épanouissement dans son travail. Tout dépend du point de vue duquel on se place. Elle, en tout cas, est heureuse.

Voir les commentaires

Vous voulez etre figurant pour le film ?

12 Janvier 2011, 16:15pm

Publié par Anna Sam

film bobine

Bonjour à toutes et à tous,

 

Je viens de voir passer une info que je me dois de diffuser sur le blog (une info qui a toute sa place ici).

J'avoue que je trouverai ça amusant de voir des lectrices et lecteurs du blog se retrouver dans le film adapté des "tribulations"

 

Donc, vous voulez être figurant pour le film de votre ma vie ? C'est juste en dessous que ça se passe.

 

Pour info, ça se passera en Belgique juste à côté de Bruxelles.

 

 

Je ne fais QUE relayer l'information, je n'ai pas de pouvoir de décision... (ça se saurait sinon ^^)

Alors, si l'aventure vous tente... pourquoi pas ?

En plus, si vous avez une expérience en supermarché, ça les intéresse...

 

Allez les caissières et les caissiers ! Tous en force pour les tribulations, le film

 

A savoir que ce sont des figurations qui durent une journée en général, donc si vous êtes trop loin de Bruxelles, ça ne sera pas du tout rentable pour vous...

 

Annonce casting figuration long-métrage


"Pour le tournage du long-métrage "Les tribulations d'une caissière" inspiré librement du livre de Anna Sam, réalisé par Pierre Rambaldi, produit par Nexus Factory,  avec Deborah François, Elsa Zylberstein, Firmine Richard, Jean-Luc Couchard et Marc Lavoine, nous recherchons des figurants disponibles un ou plusieurs jours entre février et avril sur la région bruxelloise.

Nous recherchons des figurants pour les scènes de supermarché (clients, familles, caissières, vigiles) de tous types (si vous avez une expérience de travail dans un supermarché, faîtes le nous savoir)

Nous recherchons également des adolescents garçons et filles entre 13 et 18 ans (pour une scène à l'école), des jeunes gens entre 20 et 35 ans (pour une scène dans un théâtre) et des figurants d'origine maghrébine.

La participation sera bien sûr rémunérée. Certaines séquences se tournent de nuit et seront rémunérées en conséquence. Merci de nous indiquer vos disponibilités et si vous êtes partants pour travailler de nuit.

Si vous avez un véhicule merci également de le signaler.

Vous pouvez nous envoyer deux photos récentes en indiquant votre taille, poids et âge. N'oubliez pas de nous joindre un numéro de contact.

Notre adresse : castingtribu@gmail.com

 

 

Alors sachez quand même que je découvre avec vous le nouveau casting (merd'alors ! y a pas mal de changements !!! cf les infos que j'avais donné il y a quelques semaines ici), autant vous dire que non, je n'ai pas beaucoup d'infos croustillantes à vous donner... et j'en suis la première déçue d'ailleurs.

 

Si vous postulez et que vous êtes retenu, faites-moi signe surtout !

 

(Note : je suis contrainte de modérer les commentaires en ce moment à cause d'attaques quotidiennes de spams et plutôt que d'avoir 50 commentaires vous vantant les mérites des chaussures de luxe hors de prix ou d'agrandissements anatomiques absolument incroyables mais sans rapport avec le blog, je valide les commentaires avant publication. Merci pour votre patience !)

Voir les commentaires

Vous reprendrez bien un peu de sketch ?

7 Janvier 2011, 12:00pm

Publié par Anna Sam

La caisse continue d'inspirer du monde...

Après les humoristes "pros", voilà Frédérique qui nous fait le plaisir de nous montrer sa vision de l'hôtesse de caisse et hôtesses d'un autre genre ;).

Drôle, cynique et quelques réparties collector

 

Alors oui, c'est du théâtre amateur mais franchement, ne boudez pas votre plaisir !

 

 

Voir les commentaires