Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

vos histoires de caisse (2)

31 Janvier 2008, 15:24pm

Publié par Miss pas touche

Des histoires en caisse, on en vit tous.
Voilà la suite des vôtres.

Julien
Un jour une cliente est venue avec plusieurs ouvrages dont un livre qui a pour titre « Paris à 0€" »(c'est un livre avec tous les bons plans gratuits de Paris). Une fois les articles passés en caisse, je lui annonce le montant total.
Très étonnée de la somme, elle me demande (sans aucune gêne évidement et surtout sans rire) :
- Ha bon ? autant? Mais le livre là il est gratuit. Il y a marqué 0€ sur la couverture.
Je réponds :
- Heu... madame ce livre regroupe tous les bons plans et sorties dans Paris qui vous coûteront 0€ mais le livre en lui-même, regardez (je lui montre le prix sur l'étiquette), il coûte 12€.
La dame visiblement choquée est repartie sans prendre ses articles.
- Non non je ne vais pas payer un livre où il est marqué 0€ en gros sur la couverture !!
Les client suivants ont attrapé un bon fou rire et moi aussi !

Dur dur d'expliquer que le titre n'est pas le prix... c'est comme le livre de Beigbeder : 99 francs ! Ha, mais on parle en euros maintenant ;o)


Otende
cet été, alors qu'une vieille dame (qui devait avoir plus de 75 ans) veut entrer dans le magasin par une sortie, je lui signale qu'elle doit passer par l'entrée qui est située un peu plus loin.
La personne ne s'arrête pas et sans se retourner me fait un beau doigt d'honneur!!!

Comme quoi, quel que soit l'âge, il y a des gestes qui marquent. J'aurais vu un ado faire ça, cela ne m'aurait qu'à moitié étonné, mais il paraît que les adultes sont plus sages... Sans doute pas tous.


Elyse
Un client un peu dragueur (mais pas lourd pour autant) passe une première fois à ma caisse. Quelques jours plus tard, le revoilà à ma caisse. Il est toujours aussi charmeur.
Je lui vends un sac et quand je griffonne la preuve d'achat sur le code barre, il me demande, tout sourire :
- Vous pouvez me dessiner une petite fleur ?
On ne me l'avait jamais faite celle-là ! Mais avec un grand sourire je me suis exécutée !
Il est reparti en riant, et moi j'ai gardé le sourire un moment après ça !

Voilà une excellente idée ! au lieu de gribouiller les codes barres, si on y mettait des petits dessins ? C'est bien plus ludique.
Par contre, évitez quand même le "dessine moi un mouton", c'est déjà fait.

Delphine
C'est la fin de la semaine, on est vendredi soir.
Arrivée à la caisse il n'y a pas trop de monde à cette heure, je dépose mes articles, salue l'hôtesse (qui ne me répond pas) et passe de l'autre coté préparer mes sacs pour ranger les articles.
Rien ne se passe.
J'observe plus attentivement la caissière. Elle rumine un chewing-gum en ouvrant grand la bouche et discute avec une collègue, sans me prêter la moindre attention.
Je toussote, histoire de lui rappeler que je suis là. Elle me regarde et commence alors à "biper" mes articles.
Ouf on va y arriver! Ce n'est pas super rapide mais au moins ca avance un peu!
De son côté, elle continue de discuter:
- Ouais de toute façon je l'aime pas celle là, elle râle tout le temps...
Visiblement c'est l'une de leurs collègues qui en prend pour son compte mais je perds le fil de son histoire car je ne l'écoute plus vraiment. Je suis plus occupée à me battre avec mes sacs trop petits pour tout ce que j'ai !
Le dernier article est passé...
Rien.
Elle ne me dit rien.
Elle ne me demande rien.
Elle ne me voit toujours pas.
Je tends le bras pour tourner un peu l'écran qui affiche le montant total de mes courses, histoire de savoir combien je lui dois. Je remplis le talon de mon chéquier et signe directement le chèque avant même que l'hôtesse ne l'imprime. Je lui tends le chèque vierge qu'elle me prend des mains sans me regarder.
Critt critt...
Le montant est imprimé, elle me le tend (toujours sans me regarder) pour que je le signe.
Je le lui rends...
Et là enfin elle se tourne vers moi, cale son chewing gum entre ses dents et me dit:
- ...entité
- Je vous demande pardon ?
- Votre carte d'i-den-ti-té, me lance-t-elle d'un ton autoritaire et agacé!
Ironiquement je lui réponds :
- Mais bien sûr madame, tenez la voici, sur un ton un peu trop mielleux pour être aimable.
Elle note le numéro au dos du chèque et pour couronner ce moment, la caissière ne me rend pas la carte mais la fait glisser sur les rouleaux comme les autres articles.
Je suis crevée, excédée mais je lance quand même un « au revoir » qui restera, bien sûr, sans réponse.
Il était temps que les clients racontent aussi ! Vu que dans les articles publiés jusqu'ici, je n'ai parlé que du côté caisse...  et il est vrai que si certains clients sont parfois désagréables, certaines caissières le sont aussi.
L'histoire de Delphine en est l'exemple parfait. J'ose quand même espérer qu'il reste marginal.


Vous aussi, vous avez envie de raconter une histoire qui vous est arrivée en magasin, une situation incongrue, amusante, révoltante ou étonnante ? Si vous souhaitez la partager ici, n'hésitez pas à m'envoyer un mail (l'adresse est notée sur la colonne de gauche) avec pour objet : "anecdote de caisse".
La seule chose que je vous demande, c'est de ne pas tourner en ridicule ou d'humilier employé, client ou patron, car là n'est pas le but de ce blog.

Commenter cet article

Rapport Eric 15/02/2009 22:51

Que d'anecdotes ? Mais n'avez vous qu'une seule vie ?

KERFON 16/10/2008 12:18

Le jour où tout sera gratuit nous n'auront plus besoin de caissières...
Alors, pas de danger, ce n'est pas pour demain..
KERFON LE CELTE
un homme à fables
http://www.kerfon-le-celte.net/

Noëlline 07/09/2008 14:02

Côté client.
Ca s'est passé cette semaine.
Je vais dans un petit supermarché du coin. Avec mon copain on va acheter un film. On passe à la caisse. La caissière s'exclame : "The Bone Collector! Il est génial ce film! franchement!" et on a enchaîné sur "Camping" "Bienvenue chez les Ch'tis". Première fois que je rencontre une caissière aussi vivante, qui prend le temps de papoter avec la clientèle !
Et c'était bizarre comme sensation surtout que je cherchais "Tribulations d'une caissière". (livre qu'ils n'ont pas) Alors j'ai pensé au site sur le moment ;)

tabbymonk 29/05/2008 20:28

hallucinant cette grand mere de 75 ans avec son doigt d'honneur (mdr)

angélique 15/02/2008 13:42

Je voudrais répondre au commentaire 3 d'eve si je ne me trompe pas... il ne faut pas en vouloir aux caissières de vouloir aller vite, elles ont la pression, et sont obligées d'accélérer les choses. Je suis vendeuse, et il m'arrive de devoir le faire, ça m'embête aussi, mais quand il y a une livraison et plein de travail derrière qui attend, on n'a pas trop le choix, le tout étant d'expliquer celà calmement aux clients. Bien qu'une fois, il m'est arrivé de me faire "engueuler" par une cliente parce que justement, comme tu le dis, "je ne prenais pas le temps de vivre", pas moyen de lui faire comprendre que je ne faisais pas que la caisse... ! j'en suis restée scotchée pendant un moment.
Alors soyez tolérant, soyez compréhensif, et tout se passera bien.