Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

en roulant des mécaniques

9 Mai 2010, 18:30pm

Publié par Miss pas touche

voleur.jpg

dessin de Èm

 

 

 

Gilet bleu à capuche, sac à dos noir. Il roule des mécaniques en marchant. Ses potes le suivent avec respect. On sent bien que le leader du groupe, le chef, le meneur, c'est lui et pas un autre.
Il parlent. Fort. Impossible de ne pas les voir ou de ne pas les entendre. Le magasin est à eux plus qu'aux autres semble-t-il. Ils font le tour des rayons, se moquent un peu, rigolent beaucoup.

De ma caisse, Je les vois effectuer leur petit manège et puis au bout d'un moment, j'oublie. Qu'ils fassent les fous s'ils le veulent, tant qu'ils ne gênent pas les autres clients, ils sont bien libres... Le soleil a réchauffé les terrasses et les parcs, les clients sont peu nombreux et l'ambiance est plutôt zen.

 

[►►   saut de quelques heures]

 

L'heure de la fermeture approche. Le magasin est presque vide. Le leader à capuche bleue s'en va, il est seul. Il a perdu sa démarche de racaille. Ses acolytes absents, le spectacle est terminé. Ne reste plus qu'une personne aussi anonyme que les quelques rares clients poussant leur caddie. Arrivé aux portiques anti-vols, un employé appelle d'une voix ferme le meneur de cet après-midi.
- Jeune homme !
Le jeune homme s'arrête, blêmit.
- Je peux voir votre sac à dos s'il-vous-plaît ?
- Ben non, pourquoi faire ? Sa voix est fluette, hésitante loin de celle entendue quelques heures plus tôt.

Le vendeur est planté juste à côté de lui. Un agent de sécurité s'approche. Le client se met à trembler. Il enlève son sac à dos et le tend au vendeur gardant une main sur une des lanières. L'image de leader de cette après-midi n'est plus qu'un lointain souvenir... évaporée...

La fermeture éclair n'est pas remontée jusqu'en haut du sac à dos, une forme rectangulaire imposante se dessine. Dans le sac était rangée une console de jeux vidéo encore dans son carton.
Au bout du sac, le client éclate en sanglot. Entre deux sanglots, il parvient à hoqueter :

- C'est pas moi... c'est mes copains... J'avais pas vu...
- Ben voyons, ton sac deviens lourd et tu ne te rends compte de rien ?
- … (oui, mieux vaut se taire dans ces cas-là, nier ne sert plus à rien...)

Il avait à peine 10 ans et n'avait qu'une crainte, que le vendeur appelle ses parents pour leur annoncer son vol...

Pour un larcin de cette importance, vous vous doutez bien qu'il n'était pas possible de ne pas appeler ses parents. Je crois qu'il n'est pas près d'oublier la réaction de sa mère quand elle arrivée peu de temps après... Elle avait une voix  terriblement perçante...

 

---

Ticket de caisse bis : Le blog change de couleur et de forme, dans les prochains jours, vous risquez de vous trouver nez à écran avec une page parfois cassée... juste le temps de tout mettre en place.

Pour la bannière, le dessin est de Èm (clic pour voir son blog), tout comme certains dessins qui ponctuent de temps à autre mes articles. Il dessine aussi très bien les dragons et créatures fantastiques.

En plus, il colorise à l'aquarelle et là, je suis juste fan...

Commenter cet article