Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour une question de couvre-chef

3 Août 2008, 21:30pm

Publié par Miss pas touche

On vole à tout âge, à toute heure du jour et de la nuit. On vole de tout : du plus petit paquet au plus gros volume, du centime au million, du paquet de punaises à l'écran plasma.
Il existe vraiment de tout dans la nature humaine et il y en a tout autant dans les hypermarchés.
Certains ne manquent pas d'air, encore moins de toupet. Ils sont prêts à tous les sacrifices pour parvenir à leur fin et pouvoir subtiliser un article à l'insu des regards extérieurs. Que ce soit de mettre plusieurs t-shirs (avec une étiquette de prix qui dépasse encore du col...) les uns sur les autres, de remplir ses poches intérieures de paquets de bonbons (et à chaque pas on entend le froissement des sachets) ou de cacher de la viande rouge dans son slip (forcément, au bout de quelques minutes, ça commence à couler le long des jambes et laisse des trainées sanguinolentes derrière le client - effet garanti!). Tout est bon pour éviter de passer à la caisse.

Un client a même imaginé un stratagème encore plus surprenant.
C'est un monsieur très sympathique, poli et aimable. Il porte un couvre-chef en permanence mais n'en oublie jamais pour autant de saluer d'un geste ou d'une parole les gens qu'ils croisent. Un jour pourtant, ce charmant client va laisser une nouvelle image aux employés du magasin.
Un après-midi particulièrement ensoleillé et où les degrés flirtaient avec des sommets, il tombe en syncope dans un rayon. Des sueurs froides coulent le long de son visage. Les agents de sécurité se précipitent pour lui porter secours et appellent les pompiers dans la foulée. Le temps que ces derniers arrivent, un des agents lui porte les premiers soins pour soulager ce monsieur qui avait l'air bien mal en point.
Première opération à effectuer : lui permettre de respirer au mieux. L'employé commence donc par desserrer son col puis lui ôte son chapeau.

Un cri de stupeur retentit puis un fou-rire difficilement réprimé.
Les pompiers viennent d'arriver au pas de course (sac à dos et civière sous le bras) et comprennent instantanément la cause de la perte de connaissance du monsieur.
Ce qu'on avait pris de prime abord pour des sueurs froides était en réalité de la glace fondue qui coulait du chapeau. Le client y avait dissimulé un paquet de surgelés.
Et vu la chaleur ambiante... Le rhume de cerveau n'était pas loin !

Moralité :
Mieux vaut éviter de dissimuler l'ultra-frais dans son chapeau, car si la cachette est bonne, le crâne apprécie très moyennement des différences de températures aussi importantes.

---
Merci à une de mes anciennes chefs de caisse de m'avoir racontée cette histoire... ;o)

Commenter cet article

Roseline 03/11/2008 21:23

En tant qu'ex caissière il y a ceux qui font assoir leur enfants sur le siège conçus pour au caddies mais en dessous les parents mettent des piles sont les fesses de leurs enfants ce qui fait qu'a la fin l'enfant n'arrête pas de gesticuler dans le siège et le pot aux roses et découvert !
Et moi je rigole a ma caisse !
Roseline

Le Géant vert 24/10/2008 23:22

Bravo pour ce blog, je suis agent de sécurité depuis quelques années et je me régale de travailler dans les magasins.
On a souvent des surprises quand l'on "interpelle" certains clients car il n'y a pas toujours de profil de "gagnant" (sauf pour certains pour qui l'on ne se trompe que rarement malheureusement...)
J'adore lire toutes les anecdotes de votre blog car les clients ne sont pas toujours sympas et bien desfois, on se mord les lèvres pour ne pas leur répondre (même poliment), pour leur rappeler que nous devons être respectés comme tout le monde...
Si j'avais plus de temps libre, je ferais moi aussi 1 blog avec mes anecdotes perso en magasin (j'en aurais quelques-unes croustillantes croyez -moi...) quand j'arrete des voleurs et qu'ils essayent de m'inventer des excuses ENORMES...
La politesse aussi, se perd de nos jours, quand les clients vous "agressent" verbalement sans dire bonjour par exemple où se permettent de vous tutoyer, je me régale de les "recadrer" en douceur, poliment,avec le petit sourire commerçant ou faux c... qui va bien.
Plus le client s'énerve et devient désagréable, et plus j'essaye de rester calme et courtois envers lui, croyez moi, cela énerve encore plus...mdr
Un de mes meilleurs souvenirs, à l'époque durnat laquelle je travaillais en tenue, dans 1 magasin de sport.
client :Combien ça coute ?
ADS : Mr Bonjour
client : alors combien ?
ADS : Bonjour (avec le sourire "commerçant")
client : vous allez me répondre oui ?!?
APS : pas bonjour ? et bien, au revoir Mr
client : Non mais je rêve, appelez moi le directeur...
Les hôtesses d'accueil ont bien rigolé aussi et moi je me suis senti bien toute l'après-midi !

Seer 24/09/2008 17:23

Bonjour, pour vous dire que j'ai beaucoup aimé et votre livre et votre blog. Livre que mon ami a maintenant entre les mains et auquel il s'identifie bien, ayant bossé dans un supermarché il y a quelques années.
Cet article sur le vol me rappelle un épisode vécu dans le Claire's de Tours... Un samedi tard dans l'après-midi, fermeture dans l'heure, j'étais venue, avec mon meilleur ami, faire percer mes oreilles. J'ai attendu un long moment, et alors que j'allais enfin passer sous les engins de torture, une femme a été vue par une employée en train de piquer des boucles d'oreilles.
Elle a nié avec persévérance alors qu'elle a été vue et qu'on a retrouvé les bijoux dans son sac, l'alcool aidant, un peu... C'est allé jusqu'à la police.

darkmythcloth 20/09/2008 15:45

Bonjour je m'appelle Aurélie et je vous connais de nom grace à votre blog.Mais je vous connais plus grace à votre livre que j'ai acheté après votre passage à l'hypermarché Champion de Quintin, je ne vous ai pas rencontrer personnellement mais j'étais en salle de pause quand vous étiez avec mes collegues hôtesse de caisse.
J'ai beaucoup aimé votre livre et je voulais juste vous dire que je travail au rayon fruits et légumes et que quand on travail en rayon ce n'est pas facile non plus!donc moi aussi je porte des charges lourdes et ça je crois que les gens n'en ont pas conscience non plus, porter des filets de PDTerre à 25kg (2.5*10 dans le filet emballage) ou bien des caisse de 20kg d'orange ou l'on doit faire les rotations en périodes de Noel il nous en arrive des kg à ranger dans la réserve parfois en hauteur, dur dur quand on mesure 1.60!Sinon nous aussi on est face au client, sisi!On les cotoits on voit les ammateurs de fruits et légumes et ceux qui le sont moins, on voit aussi les ralleurs ("le prix n'est pas le même sur la pancarte que sur la balance!!!"), ou ("y'a plus de papier dans la balance!!"), "Vos fruits sont pas frais si?" alors qu'ils viennent de les tripotés pendant plusieurs minutes ou qu'une damme arrive biensure à 19h25 là ou on a tous rembalé et qu'elle veut absolument une salade parce qu'elle s'appelle MMe DE... Alors on ressort les salades et elle nous dit "elles sont pas fraiches" alors moi gentillement je ne dit rien mais ma collegue me rétorque que j'aurais du lui dire de venir à l'ouverture pour avoir de belles salades!Enfin je peux vous assurez que travailler dans les rayons n'est pas aussi idylique surtout dans les fruits et légumes!Donc voila j'éspère que vous comprenez mon point de vue aussi et des anecdotes comme ça je peux vous en faire tous les jours enfin là j'ai cesser le travail car je n'était qu'en remplacement et que le contrat à pris fin il y a une semaine!Et oui précarité quand tu nous tien, et je voulais vous faire un petit clein d'oeil aussi car moi aussi j'ai un BTS de Tourisme et je ne trouve pas non plus (pas d'expérience!Dur dur qu'en on sort de l'école! j'ai 22 ans!)Donc je vous comprend bien sur le fait que vous peinez à trouver un travail dans votre branche!En tout cas bon courage pour la suite et j'éspère que vous trouverez!A bientôt!

Miss pas touche 20/09/2008 17:33


Bonjour Aurélie,
Ha mais tout à fait ! Qu'on soit en caisse ou en rayon, c'est le même combat :-)
pour le côté physique, il est, je pense, bien plus soutenu quand on fait la mise en rayon (et ne pas oublier que vous passez la quasi totalité de votre temps debout).
Bon courage et bonne chance pour votre recherche d'emploi et accrochez-vous !


mapics 15/08/2008 01:57

Certain sont pret a tout pour voler. :D