Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #archives - tribulations d'une caissiere

Dessine-moi une caissière... (5)

22 Mars 2010, 16:30pm

Publié par Miss pas touche

... ou un caddie, un tapis roulant, un client, un panier, un rayon, une caisse, ...

Et voici le retour des dédicaces d'auteurs BD ayant pour thème (évidemment !) le monde de la grande distribution. Face à la surprise de certains dessinateurs, j'ai élargi le thème de départ centré autour des caisses de supermarché... Au final, ça donne de belles surprises...
Du coup, le caddie devient souvent le moyen de faire voyager certains personnages des séries, proposant ainsi des situations incongrues.




Les Cancres (Gaby & Ghorbani)
plus d'infos
Le thème de cette BD se portait si bien à cette anecdote que les auteurs n'ont pas hésité une seconde à la mettre en image ! J'aime bien le résultat...
lescancres

Le Collège invisible (Ange & Donsimoni)
plus d'infos
collegeinvisible

My road movie (Marie Saur & Nylso)
plus d'infos
roadmovie

Les villes d'un jour (Rudy Spiessert)
plus d'infos

lesvillesdunjour

Voir les commentaires

Mon nouveau job...

18 Mars 2010, 21:00pm

Publié par Miss pas touche

Bonsoir à toutes et à tous,

Il est temps de vous annoncer une nouvelle qui me tient tout particulièrement à coeur...

Voilà déjà quelques mois que nous étions en discussion, d'abord pour se connaître un peu, pour voir si nous aurions pourquoi pas un objectif commun puis pour parler d'une mission. Et quelques rendez-vous plus tard, mais aussi beaucoup de questions soulevées, nous nous sommes entendus sur un projet commun.
C'est désormais officiel et ce n'est même pas moi qui aurais eu la primeur de vous l'annoncer mais mon acien, actuel, nouveau patron dans le journal Ouest-France d'aujourd'hui...

Voilà l'article en question et ce qui me concerne plus directement (fin de la première colonne) :
(cliquez sur l'image pour voir en plus grand)


leclerc.jpg

Je suis donc fière de vous confirmer cette information et je suis d'autant plus fière de travailler aujourd'hui pour ce métier auquel je crois et que je défends depuis déjà presque 3 ans. Et pour celles et ceux qui ne le sauraient pas, la plus grande partie de ma carrière en caisse s'est faite dans un centre E. Leclerc.

La boucle est aujourd'hui bouclée.

PS : l'article est également fort intéressant et à contre-courant d'un certain nombre d'idées reçues sur la grande distribution en général, et sur les Leclerc en particulier...

PS2 : On peut lire aussi l'article sur le site de Ouest-France (cliquez ici)

PS3 : je ne peux m'empêcher de mettre un bon mot que m'a soufflé un ami concernant mon nouveau travail :
"Vous connaissez Anna Sam, mais savez-vous qu'elle est moins chère chez... Leclerc !"
>>> pour les remerciements ou insultes concernant cette splendide trouvaille... adressez-vous à Anton, merci.

Voir les commentaires

On peut être industriel et équitable - l'exemple de Candia

10 Mars 2010, 12:00pm

Publié par Miss pas touche

Alors non, ce n'est pas le premier industriel à proposer ce genre de petite révolution pour faciliter la vie de toute le monde (Evian le fait depuis longtemps, certains fabricants de bières aussi).
Mais, la pub qui passe en ce moment à la télé est plutôt réussie et offre un message positif,
- Côté consommateur : moins de manipulations à faire en caisse, optimisation du rangement dans son caddie, gain de temps en caisse.
- Côté hôtesse de caisse : moins de manipulations d'objets lourds, facilité de récupération du code barre. Et répété avec le nombre de clients journaliers, c'est un soulagement pour le dos et les articulations...

 



"Qui c'est qui va les porter ?
- Personne papa, regarde.

Le code barre qui se détache ? Merci Candia"

                                                                                                                               Site de Candia


Et pour rappel : "quand c'est plus de 8kg, ça reste dans le chariot"
(vivement que cette recommandation devienne la norme !)


---
maviepro

Et de temps en temps, vous me verrez sur le site de Maviepro.fr au détour de quelques chroniques.
Et ça démarre avec les "trophées des femme de la distribution" (on reste dans le thème...)

Ma vie pro c'est quoi ? (source)
"Maviepro.fr n’est pas un énième site féminin en ligne. Non, non, non ! On vous voit faire les grands yeux, l’air étonné. Mais vous ne trouverez pas ici le nom du dernier gloss qui vous fera gonfler les lèvres. Notre ambition est ailleurs. Elle concerne tout simplement la vie professionnelle des femmes."

Un site qui pourrait intéresser pas mal d'entre vous mesdames, mesdemoiselles.
Messieurs, rassurez-vous, vous n'êtes pas exclus!

Voir les commentaires

Vos histoires de caisse (30)

19 Février 2010, 10:00am

Publié par Miss pas touche

Dans la catégorie, « vous êtes du magasin ? » si les clients sont rarement originaux avec cette question existentielle. Les employés eux, débordent d'ingéniosité pour répondre à cette demande qui serait digne de figurer au palmarès de la question la plus récurrente dans une vie d'employé travaillant dans un commerce.

Petit tour d'horizon de réponses possiblesà utiliser selon les circonstances, votre humeur et celle de votre client.
Un client ayant le sens de l'humour est cependant indispensable pour que l'opération soit un succès !

Dans les lignes qui suivent, il est indispensable de vous imaginer qu'avant chaque réponse, la sempiternelle question "Vous êtes du magasin ?" a été posée par un(e) client(e), que l'employé qui est en face, ayant entendu et répondu un nombre incalculable de fois à cette question a parfois l'irrésistible envie de montrer l'étendue de son humour par une petite phrase... à prendre avec quelque dérision donc!



Une envie d'« occupation » ?


- Non, je range pour le plaisir

- Non je m'ennuyais, puis j'ai vu un carton alors je le mets en rayon.

- Non non, je suis juste venu passer le temps, je m'ennuyais chez moi...

- Non, non, je suis là pour le fun, je ne savais pas quoi faire de ma journée.

- Non je fais parti du décor.

- Non pas du tout, je fais les poussières des étagères pour le plaisir.


Vous préférez le côté : « costume » ?


- Non c'est mon déguisement de Mardi Gras

- Non, je m'habille en blouse parce que j'aime ça.

- Non c'est mon déguisement d'Halloween.

- Non non je me suis déguisé en vendeur aujourd'hui !

- Bah non c'est juste fashion de porter un gilet sans manche "*nom du magasin* à votre service"

- Non non j'ai le t-shirt du magasin pour le style.

- Non mais j'adore leur tenue, vous en voulez une?

- Non non, je m'habille avec une veste avec mon prénom dans le dos, je m'appelle ... (au choix : Intersport / Carrefour / Décathlon / E. Leclerc / Cora / Auchan, etc...)



Quelques inclassables :


- Non non je suis juste membre du fan club.

- Non, non mais je suis maniaque et je ne peux rien acheter avant que tout ne soit rangé.

- Non, je suis intermittent du spectacle et je prépare un rôle pour le cinéma. Alors ici, c'est juste de la figuration !



Et il y a des contextes un peu particuliers :


Je travaille en bijouterie, et quand on me demande :
-Vous travaillez ici ?
Je rêve de répondre :
-Non non, je cambriole la boutique et je me suis déguisée en vendeuse pour passer incognito. Chut !


Je suis en cabine d'essayage.
La cliente: Bonjour, vous travaillez ici ?
Moi: Non je place les gens pour faire de la marche à pieds !


Alors que l'employé est avec son tire-pale électrique et une palette de liquides posée dessus :
Le client "Excusez-moi .. vous êtes du magasin ?!"
et de répondre : "Bah non vous voyez bien ce sont les nouveaux chariots et je fais mes courses !"


Je suis seule en boutique.
Une cliente : "c'est vous la vendeuse ?"
- Non, non ! Il fait - 5° dehors, je n 'ai ni manteau ni sac... Je suis juste venue pour me réchauffer


Mécanicien dans un centre auto, je sors de l'atelier en bleu, les mains sales, des pièces dans les mains, et là LE client :
- Bonjour vous êtes du magasin?
- Non non je suis venu squatter pour ma vidange.


Alors que je travaille dans un BMR (note : nom d'une chaîne canadienne de magasins indépendants) et que je classe des ampoules, et que ma chemise l'indique bien par le logo; et que je n'ai pas de manteau en ce frais mois de février, la cliente:
"travaillez-vous ici monsieur?"
Moi je réponds: "Non je travaille au Walmart! (note : nom d'une autre chaîne de magasins outre-atlantique)"...
La dame: "Oh, désolé..." Et elle vire de bord pour trouver un commis...


Je suis sur mon escabeau tout en haut (tenue de travail / bleu de rigueur), Certains clients me demandent :
- Vous travaillez ici?
- Nan nan du tout réparer les toits, c'est ma passion...


Et la palme :

- Bonjour vous êtes du magasin ?
- Oui, je peux vous aider Madame?
- Non merci, je voulais juste savoir.


La liste est évidemment non exhaustive et il est certain que vous en trouverez tout un tas d'autres...


Pour les inconditionnels de Facebook, vous trouverez un groupe - cliquez ici - (oui, le nom et l'image d'illustration sont certainement un peu violent... mais ne vous arrêtez pas au titre du groupe !) où beaucoup d'employés y laissent quelques bribes de leurs anecdotes, certaines sont absolument fantastiques...
D'ailleurs, la majeure partie de ces répliques sont issues de ce groupe.

Voir les commentaires

dans le vide

16 Février 2010, 00:00am

Publié par Miss pas touche

telephone_ficelle.jpg

Une journée de caisse comme les autres
8 heures dans les pattes
8 heures dans les bras
8 heures de bruits
8 heures de bonjour
8 heures de merci
8 heures de bip
8 heures de carte bancaire et de rendu-monnaie.

8 heures de répétition, de mélange d'informations, de rencontres multiples aussi différentes que semblables.
Et ce qui devait arriver arriva.
L'hôtesse de caisse scanne un article volumineux directement dans un caddie avec son petit lecteur de code barre portatif (c'est beau la technologie, ça va jusqu'à préserver le physique des employés).
Derrière elle, son interphone sonne.

Driiiing

Elle répond prestement :
- Allô

Driiiiing

Le téléphone, le vil personnage, sonne encore.

Allons bon, voilà qu'il déconne celui-là se dit-elle. Remarque, c'est pas la première fois... Entre ceux qui ne sonnent plus, ceux où on n'entend rien, ceux où ça grésille, ceux où il faut hurler pour se faire entendre, il fallait bien qu'il y en ait au moins un qui continue de sonner même quand on a décroché.

Sauf que... pour une fois, le combiné téléphonique n'y est pour rien... Il est sagement resté accroché à son socle.
A l'oreille de la caissière... le scanner... encore heureux qu'il n'ait pas bipé et sorti un prix pour le scannage de son oreille !
La caissière éclate de rire (vous seriez resté stoïque vous ?)

Personne n'a rien remarqué... pas même le client qui était face à la caissière. La tranparence, ça a parfois du bon ;)
Mais allez justifier votre fou-rire au client après ça...

---
ticket de caisse bis : Si vous voulez réaliser un téléphone aussi fiable que celui de l'illustration du dessus (pas de risque de panne en cas de coupure de courant !), cliquez ici !
Par contre, il paraît que la portée est assez limitée...

Voir les commentaires

La crise est morte. Vive la reprise !

30 Janvier 2010, 21:45pm

Publié par Miss pas touche

Dans ce monde meurtri par la crise, quelles sont les solutions pour survivre, ou plutôt : vivre et consommer, pouvoir dépenser sans compter, apporter dans son doux foyer un nouveau bibelot sur ses étagères tout juste dépoussiérées ?
Ces solutions, elles existent paraît-il et seraient même mises en exécution dans nos chères contrées pour rassurer nos non moins chers concitoyens.
Hauts les coeurs, la reprise est bien là (c'est la télé qui l'a dit) et c'est grâce à... euh... Mais, grâce à quoi au fait ?

Elles sont où les solutions censées être données pour s'en sortir ? Loin de moi l'idée de faire de la politique, mais au détour de mes pérégrinations sur le net, je suis tombée sur une photo qui résume à elle seule THE solution ultime (ou presque) à la crise et contre notre impossibilité actuelle de pouvoir consommer en toute tranquilité.

Car oui, mesdames et messieurs, qui y a-t-il de plus désagréable, de plus pernicieux que de ne pouvoir remplir avec soin son caddie à ras bord, de pouvoir le faire déborder de boîtes de conserve et de bonbons ? Comment est-il seulement possible de ne pouvoir à peine cacher le fond du caddie avec quelques articles ? Et tout ça à cause d'un soi-disant compte en banque frôlant le rouge ?

La solution ? Les magasins l'ont trouvé depuis longtemps mais l'ont mis en place et utilisé autrement : pourquoi ne pas proposer aux parents qui viennent gentiment faire leurs courses avec leurs enfants de mettre à disposition pour ces chers bambins un petit caddie qui leur permettrait à eux aussi de faire leurs courses ? Pour faire comme maman et comme papa.
Oui mais... en ces temps de récession économique, il suffit de décaler l'utilisation et ce mini-caddie qui a tout d'un grand pourrait avantageusement résoudre les maux de nos petits coeurs flétris de ne pouvoir remplir notre grand caddie (qui a tout du petit).

Qu'on se le tienne pour dit !
wawaa caddie anti criseCrédit photo : Wawaa qui pose en star (on sent son air convaincu, son entrain, sa classe naturelle) devant un supermarché avec le caddie du futur.

Allez donc voir son blog (wawaa.canalblog.com), elle a tout plein d'humour à revendre et la demoiselle travaillant aussi dans un supermarché a forcément un bon fond !
En plus, pour le même prix, vous aurez l'impression de faire un grand prix avec le fanion de votre caddie qui volera dans le vent quand vous courrez dans les rayons...
Crise ? Vous avez dit crise ?
Peut-être, mais là, vous aurez la classe !

---
Ticket de caisse bis :
(1) la promotion à l'étranger des "tribulations d'une caissière" continue. Je suis allée à Oslo cette semaine pour la sortie du livre en norvégien ! Il faut que je vous raconte ce "déplacement professionnel", c'était un sacré voyage !
(2) je vais reprendre la mise en ligne de vos histoires de caisse (rubrique que j'ai quelque peu laissée à l'abandon depuis quelques mois...)

Voir les commentaires

Rendez vos courses plus attrayantes

10 Janvier 2010, 22:30pm

Publié par Miss pas touche

Une fois n'est pas coutume... Une histoire qui traîne sur le net depuis quelques temps déjà mais qui m'a beaucoup fait rire et qui, évidemment, se passe dans le monde fascinant des grandes surfaces.

-----------------

Après avoir pris ma retraite, ma compagne a insisté pour que je l'accompagne dans ses courses au supermarché.
Malheureusement, comme la plupart des hommes, je trouve cette tâche des plus ennuyeuses et préfère entrer et sortir rapidement. Ma compagne étant (hélas) comme la plupart des femmes, elle aime faire du shopping pendant des heures et des heures !

Hier, ma chère a reçu la lettre suivante du supermaché  :


 Chère Mme M.,

Au cours des six derniers mois, votre mari a été à l'origine de plus d'un problème au sein de notre magasin.
Nous ne pouvons tolérer ce comportement et sommes contraints de vous interdire, à tous les deux, l' accès à notre supermarché.
Nos plaintes contre Mr. M. sont énumérées dans l'historique ci-dessous, et documentées par les vidéos de nos caméras de surveillance vidéo, disponibles sur simple demande de votre part.

 Le 15 juin :

A pris 24 boîtes de préservatifs et les a déposées au hasard dans les chariots d'autres clientes, quand elles ne regardaient pas.

 Le 2 juillet :

A réglé tous les réveils dans le rayon des articles ménagers/literie pour qu'ils se déclenchent à intervalles de 5 minutes.

 Le 7 juillet :
Avec une boîte de concentré, a fait une traînée de jus de tomates sur le sol conduisant aux toilettes des femmes.

 Le 3 août :
 A rôdé dans le magasin avec un regard louche, en fredonnant le thème de 'Mission Impossible'.

 Le 17 août :

A monté une tente dans le département de camping et proposait aux autres clients d'amener des couvertures et oreillers pour une soirée à la belle étoile.

 Le 23 août :
Quand un employé a demandé s'il pouvait l'aider, a commencé à pleurer et à crier : "Pourquoi vous ne me laissez pas tranquille ?"

 Le 30 août :
A regardé directement dans la caméra de sécurité et l'a utilisée comme un miroir, pour aller chercher des trésors dans son nez.

 Le 2 septembre :
A manipulé des armes à feu dans le département de "chasse et pêche" et a demandé au préposé dans quel rayon se trouvaient les antidépresseurs.

 Le 18 octobre :
S'est caché dans un rayon de vêtements, à l'intérieur d'une longue robe et lorsque les gens approchaient, il criait : "Choisis-moi, choisis-moi !"

 Le 21 octobre :
Quand une annonce est venue sur le haut-parleur, il s'est couché au sol en position fœtale et a crié : "Oh non ! C'EST ENCORE CES VOIX !"

 Et le dernier incident, mais pas le moindre, en date du 23 octobre :
Est entré dans une cabine d'essayage, a fermé la porte, a attendu un certain temps, puis a crié très fort :"Hé ! Il n' y a pas de papier cul ici ?"

----------
Le côté véridique de cette histoire n'est malheureusement pas vérifiable.
Les sources ne sont pas fiables mais ce "client" a un certain sens de l'humour...


Et pour conclure ce post inutile, une vidéo de Rémi Gaillard (voir son site), un sacré personnage qui ne recule devant rien : ni le ridicule, ni l'absurdité...

Voir les commentaires

Sans chichis - Connaissez-vous votre caissière ?

6 Janvier 2010, 06:45am

Publié par Miss pas touche

Si à l'origine, ce métier n'était pas une vocation pour Monique, il est devenu pour elle une véritable manière de vivre. Elle en parle avec beaucoup d'émotion et de tendresse dans l'émission "Sans Chichis" passée sur RTBF (Belgique) en décembre dernier.
Je trouve cette femme extrêmement positive. Elle a tout compris de l'importance de ce métier et le transmet ici avec humour et gentillesse.

Monique revient sur son arrivée dans le commerce (un enfant, l'idée de rester un ou deux ans, un second enfant et...) similaire à bien d'autres femmes qui se retrouvent avec le même parcours.
Un micro-trottoir où les clients expriment leurs sentiments face aux caissière.

Et la présentatrice d'ajouter :
"Malgré la pression, vous cherchez toujours à satisfaire vos clients et franchement ils ont bien de la chance de vous avoir"

Monique explique un peu plus loin :
"les caissières sont très solidaires, on est une grande famille"

Suivez notre caissière dans son supermarché.






Un joli pied de nez à ceux qui croiraient (il y en a encore ?) que ce métier n'en est pas vraiment un.


Plus d'infos sur Sans chichis
Lien vers l'émission diffusée mi décembre.

Voir les commentaires

Ticket de caisse

24 Décembre 2009, 15:00pm

Publié par Miss pas touche

fete ticket

Joyeux Noël à toutes et à tous.
Et bon courage à tous celles et tout ceux qui bossent dans le commerce en cette période d'intense activité.
ça ira mieux début janiver... tout au moins pour les quelques jours précédant le début des Soldes.

Amitiés
Anna



Ticket de caisse bis : Et rien que pour le plaisir, ci-dessous la version en hébreux  (publié en Israël début novembre) des Tribulations... C'est le premier bouquin où je ne comprends plus rien... même pour mon nom il a fallu qu'on me précise où il était écrit.
Pour info, les Triblulations d'une caissière est arrivé à 21 traductions ! C'est juste... énorme !!!

trib hebreux

Voir les commentaires

C'est pas un cadeau !

18 Décembre 2009, 16:45pm

Publié par Miss pas touche

super_caissiere.jpgillustration de NoTTo

Le Running gag vous connaissez ?
C'est une blague (théoriquement drôle) jouée à répétition qui fait rire le spectateur d'abord parce que c'est amusant puis par le côté absurde de la redondance de la chose.

En grande surface, les clients (ces sacrés farceurs) adorent ce petit jeu. Ils doivent se donner le mot quand ils rentrent dans le magasin et ça peut donner ce genre de scène :

Mi-décembre, c'est bientôt Noël, les achats sont très centrés sur le côté festif, Noël, cadeaux, jouets, parfums, surprises, emballages... tout ça quoi.
Dans le coin de vente dédié à la cutlure, évidemment, une très grande majorité des achats à J moins 7 sont destinés à être offerts. Du coup, les clients se suivent eeeet... :


CLIENT 1
Bonjour  (autre formule de politesse également acceptée)

* scannage des articles - total indiqué - paiement de la marchandise *

Client 1
sur le point de partir (client 2 fait un pas en arrière pour ne pas gêner client 1): Vous donnez du papier d'emballage?
Caissière : Nous donnons des pochettes cadeaux. Vous en avez besoin de combien ?


CLIENT 2
Bonjour (toute autre formule de politesse toujours possible)

* scannage des articles - total indiqué - paiement de la marchandise *


Client
avec ses achats sous le bras lui aussi sur le départ (qui n'a pas vu que le client précédent en avait demandé juste avant... Ceci dit, on a tous le droit d'être distrait et de ne pas être curieux de savoir ce qui se passe avec le client d'avant) : Vous faites les paquets cadeaux ?
Caissière : Je donne des pochettes. Vous en avez besoin de combien ?


CLIENT 3 (qui a suivi les scènes précédentes)
Bonjour (encore ? Ben oui...)

* scannage des articles - total indiqué - paiement de la marchandise *


Client
qui récupère tous ses achats et demande : Euuh, vos pochettes cadeaux là, c'est gratuit ?


CLIENT 4
Bonsoir (Ah oui... la journée avance !)

* scannage des articles - total indiqué - paiement de la marchandise *
(c'est quand même rudement pratique le copier-coller quand on écrit... Par contre, en caisse, ça ne marche pas ha ha)

Caissière
(qui veut prendre les devants) : Il vous faudra combien de pochettes cadeau pour vos achats ?
Client : Euh, quelle drôle d'idée. Aucune, c'est pour moi.


Caramba, raté ;)

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>