Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #archives - tribulations d'une caissiere

Et le film sera...

1 Octobre 2010, 13:00pm

Publié par Anna Sam

film-bobine.jpg

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Il y a des nouvelles qui font toujours extrêmement plaisir. Des nouvelles qui montrent que ce blog commencé modestement un jour d'avril 2007 a remué pas mal de monde (même si je sais bien qu'il tourne plus qu'au ralenti dorénavant, mais ayant moi-même beaucoup de travail, je ne peux plus tenir le rythme).

Outre mon livre, les traductions qui en ont découlé, la BD, il y a un projet qui va naître et cette fois, c'est officiel.

 

Ce n'est plus qu'un simple projet dans un carton, une idée d'une maison de production, un avenir incertain, cette fois, le projet est dans les starting block !

 

Voilà, c'est donc officiel depuis quelques jours, le film "Les tribulations d'une caissière" va se tourner début 2011 si tout se déroule comme prévu. (maison de production française : Big World)

 

Pour ce qui est du casting, je peux vous dire qu'il y a des acteurs que j'aime beaucoup et je suis ravie de voir que des noms connus se joigent au projet tout autant que de nouveaux jeunes talents.

Bon, par contre, non ne rêvez pas, il n'y aura ni George Clooney, ni Angelina Joly au casting... :-)

 

Je voulais vous partager ma joie pour ce film et j'espère bien pouvoir vous donner plein de nouvelles infos bientôt.

 

 

En tout cas, si ce projet voit le jour, c'est aussi grâce à vous tous lectrices et lecteurs depuis la première heure.

 

Amitiés

Anna

 

 

PS : et pour la pièce de théâtre, c'est également toujours en projet (sérieux je précise!)

Voir les commentaires

[MàJ] Travail le dimanche : témoignez sur le site du monde.fr

11 Août 2010, 08:30am

Publié par Anna Sam

[Mise à Jour du 11/08]

Suite aux témoignages, l'article est publié ICI

En fin de compte, pas de surprise particulière, même si ça ne m'étonne pas vraiment....

Les commentaires des lecteurs du Monde sont à mon sens, plus intéressants.

 

[09/08]

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Je viens de voir un appel à témoignages sur le site du monde.fr

Le sujet ? Le travail le dimanche.

 

lemonde.gif

 

Le 10 août 2009 était adoptée la loi sur le travail du dimanche. Vous travaillez ce jour-là. Que pensez-vous de l'application de ce texte ? Travaillez-vous dans des "périmètres urbains d'usage de consommation exceptionnel" (PUCE) ou des zones ou communes touristiques ? Etes-vous payé double ou votre salaire est-il majoré ? Etes-vous volontaire ou vous sentez-vous contraint ? Une sélection de vos témoignages sera publiée sur le site du Monde.fr.

 

 

Je pense qu'un certain nombre d'entre vous avez des choses à dire et à faire savoir, qu'elles soient négatives ou positives, la parole est à vous.

 

Pour passer votre message, cliquez ici.

 

Sur ce blog, j'en avais parlé fin 2008 et vous aviez été nombreux à réagir, je vous invite donc à faire entendre de nouveau votre voix.

Voir les commentaires

Quand les grandes surfaces inspirent les clips des chanteurs

10 Juillet 2010, 20:15pm

Publié par Anna Sam

Comme quoi, aller faire ses courses peut donner un petit côté artistique...

Des chansons qui ne parlent pas particulièrement de faire ses courses mais qui se prêtent au jeu du "pousse caddie"

 

 

Zazie - Des Rails

 


 

 

Zazie - Flower Power

Et oui, deuxième passage en caisse...

 


 

 

 

 

Halcali - It's party time !

Celui-là m'amuse tout particulièrement

une musique et des chanteuses vraiment rigolotes...

 

 


 

 

 


Lolene - Rich (Fake It Til You Make It)

Comme quoi, on peut être terriblement sexy et passer en caisse.

 


 

 

 

Et celle-là, me fait bien marrer... A quand des clients comme lui dans tous les rayons ?

Remarquez, ça mettrait un peu de bonne humeur et ça nous ferait même notre séance de sport !

 

 

 

Et vous, vous en connaissez d'autres ?

Voir les commentaires

Les faux billets – comment les repérer ?

15 Juin 2010, 19:45pm

Publié par Miss pas touche

Règle N°1 : quand on fait un faux billet, mieux vaut mettre un montant conventionnel...fauxbillet

Illustration de Maud (clic pour voir son blog, l'humour est... décalé à souhait)

 

Quand on travaille dans le commerce, un certain nombre (voir même un nombre certain) de billets passent entre nos mains. Une question se pose très rapidement : comment savoir si le billet que j'ai entre mes doigts est authentique ou un vilain faux ?
Quand l'Euro est arrivé, il y a eu de grandes campagnes d'informations pour nous permettre de reconnaître cette nouvelle monnaie. Un des points soulevés a été d'expliquer diverses mesures de sécurité permettant d'authentifier les billets.
Mais, avouons-le, ça commence à dater et une piqure de rappel de temps en temps ne fait de mal à personne.

Que vous soyez employé ou client, avoir quelques connaissance pour reconnaître les faux billets pourra toujours vous servir.

Mettez vos sens en éveil

Le toucher :

Un billet de banque n'est pas imprimé sur du papier normal, ici, c'est un papier en fibre de coton, le toucher est différent (comparez donc un billet et une feuille de papier de votre imprimante, vous allez vous rendre compte de la différence)
Certains signes et sigles sont également imprimés en relief, on le sent en passant délicatement le doigt sur les impressions.

La vue :
Au milieu du billet apparaît le fil de sécurité : un fil métallisé bien visible
Certains dessins sont incomplets quand on regarde le billet au creux de sa main (le montant des billets sur le côté), vous les verrez en entier par transparence en mettant le billet à la lumière
N'oubliez pas de jeter un œil au filigrane (sur le côté sous le montant), un dessin architectural apparaîtra visible lui aussi en mettant le billet devant une source lumineuse.

L'ouïe :
Froissez légèrement le billet, vous l'entendrez « craquer ». À noter par contre, lorsque le billet est usé, il ne fera plus de bruit...


Je vous déconseille par contre de goûter ou de sentir votre papier monnaie...

Il existe d'autres vérifications possibles pour authentifier un billet (micro-impressions, signes visibles seulement à la lumière UV)
Un lien intéressant où vous aurez la démonstration de tous ces signes de sécurité pour chaque coupure : ecb.europa.eu.


Le saviez-vous ?
Si votre billet est déchiré, crayonné, rescotché, déteint (etc.) et qu'on vous refuse de le prendre en magasin, vous pouvez vous rendre à la banque de France (ou banque centrale de la zone Euro) qui est tenue de vous l'échanger (si bien sûr le billet est vrai).

Mon billet est incomplet : que puis-je faire ? A-t-il encore de la valeur ?
Si votre billet a été déchiré / coupé / brûlé et que vous en avez perdu un morceau, vous pouvez vous rendre également à la banque de France (ou banque centrale de la zone Euro) qui vous l'échangera contre un billet complet à conditions que le morceau de billet qui vous reste soit supérieur à la moitié de sa taille d'origine (> à 50% donc), s'il est inférieur à la moitié, vous devez pouvoir prouver que l'autre partie du billet a été détruite.
(les infos sont ici P3 article 3)

En bonus : un lien qui vous fera découvrir les différents essais pour la création des designs des billets et ce à quoi nous avons pu échapper.


admirabledesign.com

 

m953 100 f

Un des essais. La classe non ? :)

Voir les commentaires

travailler à 70 ans

1 Juin 2010, 09:45am

Publié par Miss pas touche

 

 

Vision humoristique de l'allongement de la durée de travail, voilà qui pourrait être rentable pour les magasins ;)

 

Une vidéo qui fait écho à un article que j'ai écrit la semaine dernière sur la retraite justement (lien).

 

Merci à Mino pour l'envoi de cette vidéo !

 

 

 

Ticket de caisse bis : mon livre "conseils d'amie à la clientèle" est sorti en poche aux éditions livre de poche il y a déjà quelques semaines (et je ne vous l'avais même pas annoncé !).

 

conseilsamie.jpg

Voir les commentaires

en roulant des mécaniques

9 Mai 2010, 18:30pm

Publié par Miss pas touche

voleur.jpg

dessin de Èm

 

 

 

Gilet bleu à capuche, sac à dos noir. Il roule des mécaniques en marchant. Ses potes le suivent avec respect. On sent bien que le leader du groupe, le chef, le meneur, c'est lui et pas un autre.
Il parlent. Fort. Impossible de ne pas les voir ou de ne pas les entendre. Le magasin est à eux plus qu'aux autres semble-t-il. Ils font le tour des rayons, se moquent un peu, rigolent beaucoup.

De ma caisse, Je les vois effectuer leur petit manège et puis au bout d'un moment, j'oublie. Qu'ils fassent les fous s'ils le veulent, tant qu'ils ne gênent pas les autres clients, ils sont bien libres... Le soleil a réchauffé les terrasses et les parcs, les clients sont peu nombreux et l'ambiance est plutôt zen.

 

[►►   saut de quelques heures]

 

L'heure de la fermeture approche. Le magasin est presque vide. Le leader à capuche bleue s'en va, il est seul. Il a perdu sa démarche de racaille. Ses acolytes absents, le spectacle est terminé. Ne reste plus qu'une personne aussi anonyme que les quelques rares clients poussant leur caddie. Arrivé aux portiques anti-vols, un employé appelle d'une voix ferme le meneur de cet après-midi.
- Jeune homme !
Le jeune homme s'arrête, blêmit.
- Je peux voir votre sac à dos s'il-vous-plaît ?
- Ben non, pourquoi faire ? Sa voix est fluette, hésitante loin de celle entendue quelques heures plus tôt.

Le vendeur est planté juste à côté de lui. Un agent de sécurité s'approche. Le client se met à trembler. Il enlève son sac à dos et le tend au vendeur gardant une main sur une des lanières. L'image de leader de cette après-midi n'est plus qu'un lointain souvenir... évaporée...

La fermeture éclair n'est pas remontée jusqu'en haut du sac à dos, une forme rectangulaire imposante se dessine. Dans le sac était rangée une console de jeux vidéo encore dans son carton.
Au bout du sac, le client éclate en sanglot. Entre deux sanglots, il parvient à hoqueter :

- C'est pas moi... c'est mes copains... J'avais pas vu...
- Ben voyons, ton sac deviens lourd et tu ne te rends compte de rien ?
- … (oui, mieux vaut se taire dans ces cas-là, nier ne sert plus à rien...)

Il avait à peine 10 ans et n'avait qu'une crainte, que le vendeur appelle ses parents pour leur annoncer son vol...

Pour un larcin de cette importance, vous vous doutez bien qu'il n'était pas possible de ne pas appeler ses parents. Je crois qu'il n'est pas près d'oublier la réaction de sa mère quand elle arrivée peu de temps après... Elle avait une voix  terriblement perçante...

 

---

Ticket de caisse bis : Le blog change de couleur et de forme, dans les prochains jours, vous risquez de vous trouver nez à écran avec une page parfois cassée... juste le temps de tout mettre en place.

Pour la bannière, le dessin est de Èm (clic pour voir son blog), tout comme certains dessins qui ponctuent de temps à autre mes articles. Il dessine aussi très bien les dragons et créatures fantastiques.

En plus, il colorise à l'aquarelle et là, je suis juste fan...

Voir les commentaires

3 ans ! Déjà ?

29 Avril 2010, 22:30pm

Publié par Miss pas touche

29 avril 2007...

Tout a commencé ici


C'était ça :

(enfin presque, cette bannière est arrivée quelques semaines après l'ouverture du blog)

capturecran

 


29 avril 2010...


C'est aussi ça :

 

(pour voir en détail, cliquez sur l'image)

tribulations petit

 

A ce jour, on compte 21 traductions (elles ne sont pas toutes ici... certaines sont encore chez les traducteurs) et il s'est écoulé à travers le monde, toutes versions confondues, plus de 350 000 exemplaires des tribulations d'une caissière.

 

Comme quoi, ce métier universel a fait parler de lui et continue sur sa lancée.

 

Merci à toutes et à tous pour votre soutien déjà depuis tout ce temps.

 

Le blog continue, j'aime trop cet espace, mais il va prendre un tournant. Si j'ai encore quelques anecdotes dans mon caddie, beaucoup d'autres racontées par vous qui êtes en poste, j'ai aussi envie d'élargir ce lieu. Encore beaucoup de questions concernant cette restructuration, mais je veux donner un nouveau souffle à ce petit blog devenu grand... 

 

 

Par contre, une chose est certaine, je me suis battue pour ce métier et je continuerai dans cette voie, parce que nous le valons bien !

Voir les commentaires

Complètement barrée

21 Avril 2010, 09:00am

Publié par Miss pas touche

Bonjour à tous,

 

ouh là, 15 jours déjà qu'il n'y a pas eu de mise à jour par ici. Et pourtant, ce ne sont pas les idées qui manquent mais plutôt le temps...

 

Pour la peine je vous livre une planche dessinée il y a peu par une étudiante qui bosse en plus de ses études comme... hôtesse de caisse. Si moi, je raconte les histoires par écrit, elle le fait en images. La situation m'a bien fait rire... Avouez que ça aurait bien pu vous arriver à votre caisse, non ?

 

mal barree misstick

 

 

Je profite de cette mise à jour pour vous donner deux liens sur maviepro.fr où j'ai écrit notamment ces deux articles ces dernières semaines :

maviepro

 

 

- Réseau, mon (pas) beau réseau

où je réagis face à cette grande "mode" du réseau pour trouver du boulot...

 

- Etudes universitaires = voie de garage ?

réaction à chaud après une intervention d'Elisabeth Badinter sur radio classique où elle disait entre autres : "Je voudrais simplement souligner, c'est l'ancienne universitaire qui parle que Bac+6 ou 7 ne veut rien dire du tout. Certains étudiants décident de faire 6 ou 7 années d'études dans des catégories où l'on sait qu'on ne trouvera pas de travail à la fin, où il y a un poste pour 500 étudiants. Il faudrait avoir là aussi un peu de réalisme "

Voir les commentaires

Un chocolat vaut mieux que deux tu l'auras

3 Avril 2010, 15:00pm

Publié par Miss pas touche

chocolat_paques.jpg

Vous n'êtes pas sans ignorer que le jour de Pâques, on offre des chocolats : cloches, œufs, poules, lapins, ou encore Dora l'exploratrice, Titi et Grosminet... le tout servi dans des sachets plastiques transparents où les étalages de couleurs rivalisent d'exubérances.
Vous n'êtes surement pas non plus les derniers à aller admirer ces étalages de chocolats à perte de vue dans vos supermarchés préférés.

Et de cette période, la casse est comblée, elle aussi. Il faut dire qu'un lapin de 80 cm de haut, large de 20 cm creux à l'intérieur avec un socle bancale (le sachet plastique n'arrangeant pas vraiment la stabilité de l'engin), la chance pour qu'il bascule et s'éclate une oreille (ou toute autre partie de son corps chocolaté) n'est pas infime.
Évidemment, un lapin en petits morceaux, voilà qui n'est pas très présentable à la vente et voilà qui risquerait de décevoir les bambins lors de leur traditionnelle chasse aux œufs et autres friandises.

Mais alors que faire ? Jeter manu militari les estropiés, remplissant ainsi la casse de chocolat ? Les fondre ? Les brader ? Les cacher ?
Eh bien, il est temps de vous dire la vérité. Vous devez savoir ce qu'il advient du poisson au chocolat noir que vous avez laissé tomber ce matin quand vous avez fait vos courses. Dans beaucoup de magasins, les invendables échouent en salle de pause où chaque employé aura le loisir de les réconforter pendant sa coupure. Le salarié aura alors la possibilité de déguster sur place tout un tas de confiseries au cacao (on ne pourra pas dire qu'on n'a pas testé la marchandise !), goûter à tous ces produits. S'il se goinfre, ça marche aussi...
Autant vous l'avouer, le nombre d'employés à venir en salle de pause à cette période est bien plus dense que d'habitude. Quant au distributeur de bonbons, il est curieusement délaissé.

Les indésirables animaux estropiés ont donc trouvé preneur et même si les travailleurs se disent adultes, à cet instant précis, ils redeviennent de grands gamins.

Pâques ? c'est ma période de l'année préférée...

 

 

Note : ceci n'est pas un appel à la destruction des chocolats de Pâques... mais plutôt un appel au recyclage ;)

Voir les commentaires

Quand les humoristes s'en mêlent

26 Mars 2010, 11:45am

Publié par Miss pas touche

Les humoristes donnent eux aussi leur point de vue sur les supermarchés.

Bruno Salomone et Anne Roumanoff prennent la place de la caissière dans ces sketchs.
Deux styles très différents, deux approches opposées.
Mais à chaque fois le passage de l'autre côté du miroir.
L'envie de mettre un autre regard.

Et ce que j'aime dans ces deux approches, c'est que malgré une volonté de pousser les traits des personnages pour faire rire, ils ne sont pas pour autant tournés au ridicule vulgaire mais plutôt en montrant l'absurdité de nos comportements à tous...

Anne Roumanoff



Bruno Salomone



Les inconnus aussi avaient joué à cette parodie en leur temps...



Et puisque le rire est une bonne thérapie, je vous conseille de regarder ces vidéos les jours de pluie ;)

Si vous en connaissez d'autres, n'hésitez pas à nous les communiquer.


Ticket de caisse bis : j'entame sur maviepro.fr un tour du monde (non exhaustif évidemment !) des métiers de l'ombre. Et ça a commencé mercredi avec "Nice, femme de ménage au Brésil". Et si tout se passe bien,  ce sera chaque mercredi.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>