Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rendez vos courses plus attrayantes

10 Janvier 2010, 22:30pm

Publié par Miss pas touche

Une fois n'est pas coutume... Une histoire qui traîne sur le net depuis quelques temps déjà mais qui m'a beaucoup fait rire et qui, évidemment, se passe dans le monde fascinant des grandes surfaces.

-----------------

Après avoir pris ma retraite, ma compagne a insisté pour que je l'accompagne dans ses courses au supermarché.
Malheureusement, comme la plupart des hommes, je trouve cette tâche des plus ennuyeuses et préfère entrer et sortir rapidement. Ma compagne étant (hélas) comme la plupart des femmes, elle aime faire du shopping pendant des heures et des heures !

Hier, ma chère a reçu la lettre suivante du supermaché  :


 Chère Mme M.,

Au cours des six derniers mois, votre mari a été à l'origine de plus d'un problème au sein de notre magasin.
Nous ne pouvons tolérer ce comportement et sommes contraints de vous interdire, à tous les deux, l' accès à notre supermarché.
Nos plaintes contre Mr. M. sont énumérées dans l'historique ci-dessous, et documentées par les vidéos de nos caméras de surveillance vidéo, disponibles sur simple demande de votre part.

 Le 15 juin :

A pris 24 boîtes de préservatifs et les a déposées au hasard dans les chariots d'autres clientes, quand elles ne regardaient pas.

 Le 2 juillet :

A réglé tous les réveils dans le rayon des articles ménagers/literie pour qu'ils se déclenchent à intervalles de 5 minutes.

 Le 7 juillet :
Avec une boîte de concentré, a fait une traînée de jus de tomates sur le sol conduisant aux toilettes des femmes.

 Le 3 août :
 A rôdé dans le magasin avec un regard louche, en fredonnant le thème de 'Mission Impossible'.

 Le 17 août :

A monté une tente dans le département de camping et proposait aux autres clients d'amener des couvertures et oreillers pour une soirée à la belle étoile.

 Le 23 août :
Quand un employé a demandé s'il pouvait l'aider, a commencé à pleurer et à crier : "Pourquoi vous ne me laissez pas tranquille ?"

 Le 30 août :
A regardé directement dans la caméra de sécurité et l'a utilisée comme un miroir, pour aller chercher des trésors dans son nez.

 Le 2 septembre :
A manipulé des armes à feu dans le département de "chasse et pêche" et a demandé au préposé dans quel rayon se trouvaient les antidépresseurs.

 Le 18 octobre :
S'est caché dans un rayon de vêtements, à l'intérieur d'une longue robe et lorsque les gens approchaient, il criait : "Choisis-moi, choisis-moi !"

 Le 21 octobre :
Quand une annonce est venue sur le haut-parleur, il s'est couché au sol en position fœtale et a crié : "Oh non ! C'EST ENCORE CES VOIX !"

 Et le dernier incident, mais pas le moindre, en date du 23 octobre :
Est entré dans une cabine d'essayage, a fermé la porte, a attendu un certain temps, puis a crié très fort :"Hé ! Il n' y a pas de papier cul ici ?"

----------
Le côté véridique de cette histoire n'est malheureusement pas vérifiable.
Les sources ne sont pas fiables mais ce "client" a un certain sens de l'humour...


Et pour conclure ce post inutile, une vidéo de Rémi Gaillard (voir son site), un sacré personnage qui ne recule devant rien : ni le ridicule, ni l'absurdité...

Voir les commentaires

Sans chichis - Connaissez-vous votre caissière ?

6 Janvier 2010, 06:45am

Publié par Miss pas touche

Si à l'origine, ce métier n'était pas une vocation pour Monique, il est devenu pour elle une véritable manière de vivre. Elle en parle avec beaucoup d'émotion et de tendresse dans l'émission "Sans Chichis" passée sur RTBF (Belgique) en décembre dernier.
Je trouve cette femme extrêmement positive. Elle a tout compris de l'importance de ce métier et le transmet ici avec humour et gentillesse.

Monique revient sur son arrivée dans le commerce (un enfant, l'idée de rester un ou deux ans, un second enfant et...) similaire à bien d'autres femmes qui se retrouvent avec le même parcours.
Un micro-trottoir où les clients expriment leurs sentiments face aux caissière.

Et la présentatrice d'ajouter :
"Malgré la pression, vous cherchez toujours à satisfaire vos clients et franchement ils ont bien de la chance de vous avoir"

Monique explique un peu plus loin :
"les caissières sont très solidaires, on est une grande famille"

Suivez notre caissière dans son supermarché.






Un joli pied de nez à ceux qui croiraient (il y en a encore ?) que ce métier n'en est pas vraiment un.


Plus d'infos sur Sans chichis
Lien vers l'émission diffusée mi décembre.

Voir les commentaires

Ticket de caisse

24 Décembre 2009, 15:00pm

Publié par Miss pas touche

fete ticket

Joyeux Noël à toutes et à tous.
Et bon courage à tous celles et tout ceux qui bossent dans le commerce en cette période d'intense activité.
ça ira mieux début janiver... tout au moins pour les quelques jours précédant le début des Soldes.

Amitiés
Anna



Ticket de caisse bis : Et rien que pour le plaisir, ci-dessous la version en hébreux  (publié en Israël début novembre) des Tribulations... C'est le premier bouquin où je ne comprends plus rien... même pour mon nom il a fallu qu'on me précise où il était écrit.
Pour info, les Triblulations d'une caissière est arrivé à 21 traductions ! C'est juste... énorme !!!

trib hebreux

Voir les commentaires

C'est pas un cadeau !

18 Décembre 2009, 16:45pm

Publié par Miss pas touche

super_caissiere.jpgillustration de NoTTo

Le Running gag vous connaissez ?
C'est une blague (théoriquement drôle) jouée à répétition qui fait rire le spectateur d'abord parce que c'est amusant puis par le côté absurde de la redondance de la chose.

En grande surface, les clients (ces sacrés farceurs) adorent ce petit jeu. Ils doivent se donner le mot quand ils rentrent dans le magasin et ça peut donner ce genre de scène :

Mi-décembre, c'est bientôt Noël, les achats sont très centrés sur le côté festif, Noël, cadeaux, jouets, parfums, surprises, emballages... tout ça quoi.
Dans le coin de vente dédié à la cutlure, évidemment, une très grande majorité des achats à J moins 7 sont destinés à être offerts. Du coup, les clients se suivent eeeet... :


CLIENT 1
Bonjour  (autre formule de politesse également acceptée)

* scannage des articles - total indiqué - paiement de la marchandise *

Client 1
sur le point de partir (client 2 fait un pas en arrière pour ne pas gêner client 1): Vous donnez du papier d'emballage?
Caissière : Nous donnons des pochettes cadeaux. Vous en avez besoin de combien ?


CLIENT 2
Bonjour (toute autre formule de politesse toujours possible)

* scannage des articles - total indiqué - paiement de la marchandise *


Client
avec ses achats sous le bras lui aussi sur le départ (qui n'a pas vu que le client précédent en avait demandé juste avant... Ceci dit, on a tous le droit d'être distrait et de ne pas être curieux de savoir ce qui se passe avec le client d'avant) : Vous faites les paquets cadeaux ?
Caissière : Je donne des pochettes. Vous en avez besoin de combien ?


CLIENT 3 (qui a suivi les scènes précédentes)
Bonjour (encore ? Ben oui...)

* scannage des articles - total indiqué - paiement de la marchandise *


Client
qui récupère tous ses achats et demande : Euuh, vos pochettes cadeaux là, c'est gratuit ?


CLIENT 4
Bonsoir (Ah oui... la journée avance !)

* scannage des articles - total indiqué - paiement de la marchandise *
(c'est quand même rudement pratique le copier-coller quand on écrit... Par contre, en caisse, ça ne marche pas ha ha)

Caissière
(qui veut prendre les devants) : Il vous faudra combien de pochettes cadeau pour vos achats ?
Client : Euh, quelle drôle d'idée. Aucune, c'est pour moi.


Caramba, raté ;)

Voir les commentaires

Tout au rabais

10 Décembre 2009, 14:00pm

Publié par Miss pas touche

Bien des fois, les clients en mal de promotions se sont laissés emporter dans la folie des soldes, parfois au détriment de toute réflexion.
Une envie, une pulsion, un espoir d'affaire de siècle et les achats compulsifs s'envolent.

Tous les clients ne réagissent pas comme ça, certains (beaucoup?) ne se laissent pas berner par les sirènes des promos et préfèrent regarder d'un peu plus près ces soldes exceptionnelles en fait à peine moins cher que le prix habituel.

Et il y a des exceptions.
Quelques souvenirs de gens courant dans les magasins pour attraper au vol LE produit au rabais, celui dont ils rêvaient (ou pas), celui qui les attirait (ou qu'ils n'avaient jamais vu), mais l'envie d'achat est forte, très forte...

Un comportement français ? Que nenni !
Mondial plutôt... d'un bout à l'autre du monde on se ressemble tous en fin de compte.

Admirez nous ;)

USA - 2009 - à Walmart - journée exceptionnelle de soldes surnommée : Black Friday


Russie - 2008 - un grand magasin - une promotion exceptionnelle : ordinateurs à - 80 % (seulement 10 portables...)


Soldes en Russie (2008)

Tunis - 2009
(j'adore le nombre de vendeurs filmant l'arrivée des clients...)

No comment...

Enfin si plutôt, un commentaire de Glublutz

"Ça n'a pu que me rappeler le drame survenu l'an dernier, justement au "black friday" à wal-mart, où un vendeur est mort piétiné par les acheteurs se précipitant dans le magasin
LIEN VERS ARTICLE
L'acharnement des gens pour se procurer des choses au fond futiles peut faire sourire, mais quand c'est la vie d'un homme qu'ils considèrent elle aussi au rabais, la consternation dépasse tout ce qu'on peut exprimer."

Mourir pour des soldes, on pourrait croire à un mauvais film de science-fiction.



Et les trois premiers qui m'envoient un mail avec leurs coordonnées (via le formulaire de contact), je leur envoie mon bouquin "Conseils d'amie à la clientèle" (ça marche si vous habitez en France ou pays limitrophes)
(déjà terminé...)

Voir les commentaires

[concours] + [photo] = 171

23 Novembre 2009, 13:45pm

Publié par Miss pas touche

Bonjour à toutes et à tous,

Excusez mon retard pour donner les résultats du concours que j'ai mis en ligne sur le blog, mais je viens de déménager et je n'ai plus de connexion internet chez moi pour le moment (cela fait partie les joies du déménagement paraît-il)

Vous avez été un peu plus de 120 à participer ! Pas mal !!!!

Le nombre mystère était le 171.
Personne ne l'a trouvé, le plus approchant est le : 177

Pour celles et ceux qui se demandent d'où il vient, c'est tout simplement le nombre de pages de mon dernier bouquin "conseils d'amie à la clientèle".

Vous avez été deux à mettre le 177.

Stormette (commentaire 14)
"Je dis 177 !
et pour la question, je dis un vibromasseur ! Sisi ! et j'ai été plutot surprise d'en trouver un là..."


Stéphanie (commentaire 33)
"177
Histoire de, je répondrais des caisses de bierre, tous les samedis soir, achetées par deux petites mamies adorables qu'on soupçonnerait pas de faire la fête ainsi !"

Après mûre réflexion et un vote familial nous avons décidé de remettre l'album BD dédicacé à Stormette !
Du coup, Stéphanie, je t'envoie le bouquin de poche des tribulations parce que ta petite anecdote nous a aussi bien fait sourire.
Je vous contacte par mail pour vous demander vos coordonnées.

Pour les curieux, je vous invite à aller faire un tour dans les commentaires de l'article du concours (lien), il y a des articles absolument hilarant !
Le vibromasseur a l'air davoir fait pas mal d'émules et c'est un article de choix qui semble plaire de plus en plus aux clients.

Merci à tous pour votre participation. Si vous êtes sage (et comme vous l'êtes toujours !), je referai un petit concours avant Noël avec quelques livres (forcément...) à gagner. Revenez par ici le 1er décembre.


Rien à voir avec le concours, mais plutôt avec l'article précédent sur les 8 kg maximum en caisse.
L'autre jour, j'ai vu passer le camion des éboueurs dans la rue et j'ai pris en photo la benne. Regardez donc ce qui y est inscrit :

 

"Merci de limiter le poids des sacs"

 

La photo est prise avec mon téléphone, la qualité n'est pas top et on ne peut malheureusement pas lire toutes les lignes. Il est noté également que dans les sacs qui servent pour le recyclable, on demande aux gens de ne pas mettre plus de 10 journaux par sac ou au maximum 1 annuaire. Le tout pour la santé des éboueurs.



Je ne dirai qu'une chose : BRAVO !
C'est grâce à de petites mesures comme celle-là que les gens prennent conscience des autres.
Et si j'osais, j'ajouterai : un petit sac pour l'homme, un grand pas pour le dos et les articulations.

Voir les commentaires

Une tonne par jour ? Non, par heure !

9 Novembre 2009, 10:45am

Publié par Miss pas touche

Si vous êtes caissière, vous le savez déjà qu'à chaque journée de travail, vous portez, poussez, tirez, soulevez de sacrées quantités d'objets et d'articles hétéroclites.
Vous savez que lorsque le crépuscule pointe le bout de sa nuit, vous avez tenu au bout de vos bras plusieurs tonnes.

Si vous êtes client, vous voyez bien lorsque vous sortez du magasin avec tous vos sacs de course sous le bras (sacs toujours trop lourds) jusqu'à votre coffre de voiture, puis à votre domicile qu'ils dépassent allègrement plusieurs kilos, voir plusieurs dizaines (!!!).

Oui, j'en ai déjà parlé sur ce blog il y a longtemps, mais cette piqure de rappel ne me paraît pas superflue, je dirai même importante.

Pour remettre un chiffre que j'ai déjà évoqué et d'après mes propres estimations faites lorsque je travaillais en caisse (ce sont donc mes chiffres calculés en faisant une moyenne de ce que je soulevais en caisse par heure).

En caisse, on soulève près d'une tonne d'articles PAR HEURE (dès que le rythme de travail s'accélère un tant soit peu).

Ecrit noir sur blanc, annoncé pourtant clairement dans les médias, j'ai remarqué que très souvent, les gens déforment et transforment ce chiffre en une tonne par jour.
Comme s'il était difficile au cerveau humain d'accepter cette réalité.
Et lorsque je me permets de rectifier cette erreur, soit la personne n'entend pas, soit elle ne parvient pas à comprendre.
Et pourtant...

Alors, ne nous étonnons pas si les corps de bien des employés s'usent au bout de quelques années, ne soyons pas surpris de voir des grimaces visibles lorsque pour la centième fois depuis le matin, l'employée doit pousser un pack de 10 kg et qu'elle tire sur son épaule qui se fait ressentir à chaque geste un peu trop violent.
Ce constat, il n'est pas que pour les employé de caisse, loin de là. Dans tout métier manuel, tout métier répétitif, exercé depuis des années on arrive à un constat similaire : le corps s'use à force de répéter les mêmes gestes inlassablement. Demandez donc à une secrétaire qui tapait sur les anciennes machines à écrire (vous savez, celles qui demandaient de sacrés efforts aux doigts pour parvenir à enfoncer chaque lettre) comment sont ses mains : usées par la répétition des gestes, les articulations des mains sont douloureuses, fatiguées et ne répondent plus très bien.

Aujourd'hui, des organismes tentent de rendre moins pénibles ces manipulations.
Un résultat est visible depuis septembre dans diverses grandes surfaces (et que j'espère voir de plus en plus nombreuses !). On peut voir des affichages en caisse mentionnant :
« En caisse, les produits de plus de 8 KG restent dans le chariot »



L'information commence à circuler et le public paraît assez sensible à cette démarche.
Rien d'obligatoire ni de général dans cette recommandation de l'Assurance Maladie, mais avant d'imposer mieux vaut proposer. Il est de petites actions qui, si elles sont répétées par tout le monde, changent beaucoup pour la personne qui bénéficie de la somme de ces micro-changements.

Et puis, au final, tout le monde y gagne : l'hôtesse de caisse qui manipulera beaucoup moins de gros articles (imaginez deux secondes ce que c'est que de soulever en 6 ou 8 heures de travail 100 packs d'eau de 9 kg chacun... sans compter tout le reste) mais aussi le client qui aura moins d'articles à sortir et à remettre dans son caddie, sans oublier une facilité de rangement après le scannage de ses articles (parce que... évidemment... les packs d'eau sont au fond du chariot avant le passage en caisse et sont donc posés en dernier sur le tapis de caisse et seront logiquement remis après tous les autres articles).

Ce que j'aime particulièrement dans cette mesure, dans cette proposition, c'est que pour une fois, c'est un geste altruiste que l'on demande aux gens, fait pour penser aussi aux autres.

Vous souvenez-vous de la campagne de la Sécu autour des TMS (Troubles Musculo Squelettique) ? Il y avait eu plusieurs spots dont celui que je vous présente ci-dessous qui a une sacrée résonance pour bien des caissières :
Troubles musculo-squelettiques en caisse

La réaction lors du premier visionnage d'un de ces spots publicitaires est toujours la même : le spectateur rit (ou sourit) de cette situation et trouve cela très incongru de voir un "cri" sortir du corps. Après cette première réaction, un malaise s'installe : on a tous des douleurs causées par des gestes répétés et cette métaphore du cri à l'endroit où on a mal résonne pour nous tous...



Ticket de caisse bis : le concours dure encore quelques jours, le chiffre exact n'a pas encore été trouvé (même si certains d'entre vous sont très proches...).

Voir les commentaires

[concours] Une caissière dédicacée à gagner ?

13 Octobre 2009, 14:10pm

Publié par Miss pas touche

Bonjour à toutes et à tous,

J'organise un petit concours sur ce blog afin de vous faire gagner un album BD des tribulations d'une caissière dédicacé par les dessinateurs : Julien et Mathieu Akita (dédicace réalisée début septembre à Lyon).

Je ne vais pas vous faire faire un quizz compliqué ou trop simple avec des questions du genre quelle est la couleur de l'uniforme de la caissière ou autre nombre de clients différents présents dans la BD...


Mais plutôt :


J'ai choisi de manière (pas tout à fait) arbitraire un nombre compris entre 1 et 500, à vous de le retrouver. Celui ou celle qui tombera juste ou qui s'en approchera le plus aura gagné la BD.

En cas d'ex aequo, merci de répondre à la question suivante :
Quel est l'article le plus surprenant que vous ayez vu (pas obligatoirement acheté) dans une grande surface ?

La réponse la plus originale aura évidemment une longueur d'avance...

Pour jouer, rien de plus simple, il vous suffit de mettre vos deux réponses en commentaire de cet article (ceux-ci sont modérés et ne seront pas visibles le temps de la durée du jeu). Surtout veillez à mettre une adresse mail valide afin que je puisse vous contacter si vous gagnez !
(merci de ne pas m'envoyer votre réponse par mail)

exemple de réponse :
499 - un paillasson avec un code barre dessiné dessus



Une fois le concours clos, je mettrai en ligne vos commentaires, histoire que tout le monde puisse profiter de vos trouvailles...

Une seule participation par personne, merci.

Fin du concours : dimanche 15 novembre à 23h59

Concours réservé à la France métropolitaine et aux pays limitrophes (Europe).
Désolée pour celles et ceux qui vivent plus loin.

Toutes les réponses incomplètes (ne répondant qu'à une des deux questions) et / ou avec un mail non valide ne seront pas traitées.


Photo de la dédicace à gagner :


Et histoire de...
concours gratuit sans obligation d'achat (ah ah)

PS : les commentaires sont modérés et donc invisibles pour la durée du concours (mais je me marre en voyant certains de vos articles hé hé)

Voir les commentaires

Ma caisse [sur un air de "Mon homme" de Zaza Fournier]

8 Octobre 2009, 22:00pm

Publié par Miss pas touche

Il y a des chansons qui transportent et qui nous parlent, d'autres qui interpellent et nous font fredonner leur mélodie des heures durant...
L'album de Zaza Fournier (titre éponyme) me fait cet effet là depuis des mois déjà...

Un après-midi lors d'une séance de dédicace, j'avais en tête sa chanson "Mon homme" et je me suis amusée à en transformer les paroles.

Mon Homme (Zaza Fournier) - version originale



                                                                 Ma Caisse

 Elle veut faire un compte juste
  un qui ne trompe pas
  et qui tentinnabule
  à chaque fois qu'on l'ouvre
  moi je la suis ma caisse

  Elle veut rendre la monnaie
  en beaux billets brillants
  et en pièces reluisantes
  Moi je la suis ma caisse.

  Elle veut tout calculer
  sans jamais se tromper
  et chaque nouvel euro
  la remplit de joie.

  Elle veut toujours prévoir
  du matin jusqu'au soir
  tous les rendus monnaie
  en un bip s'il-vous-plaît.

  Elle veut nous rendre heureux
  pour tous les jours suivants
  elle raffole du tiroir
  du sien exclusivement.

  Elle voudrait ainsi voir
  mes doigts dans son tiroir
  sauter de toute leur joie
  aduler son contact.



  Et quand je la range
  je suis suis sereine
  et libérée
  Et quand je reviens
  mon coeur léger
  ça va, ça vient.

 Je veux faire au plus juste
  sans aligner d'erreurs
  et sans faire de bruit
  à chaque échange de pièce
  Là je la fuis ma caisse.

  Je rêve de balancer
  tous ses billets froissés
  à ces désobligeants
  Là je la fuis ma caisse.

  Je ne veux plus la vivre
  cette vie tout en chiffres
  où chaque nouvel euro
  renvoit ma poche un peu vide.

  Je veux me libérer
  ne plus jamais compter
  ces fichus tickets d'caisse
  sourire ou dire merci.

  Je rêve de m'envoler
  de ce tapis roulant
  loin des braillements
  découvrir enfin le monde.

  Je ne veux plus la voir
  ni même encore l'entendre
  ne plus jamais me dire
  qu'elle fait partie d'ma vie.



  Et quand je la range
  je suis suis sereine
  et libérée
  Et quand je reviens
  mon coeur léger
  ça va, ça vient.



Si vous ne connaissez pas encore cette excellente chanteuse, foncez découvrir son album... Il en vaut la peine autant pour les paroles que pour les mélodies.
J'apprécie tout particulièrement comment sont traités les contraires et les contradictions.

Pour en écouter plus, cliquez sur l'image :

(l'album est à moins de 10€ en téléchargement sur amazon)

Pour en savoir plus : le myspace de Zaza.

Voir les commentaires

Vous en avez rêvé ? [ou] Vous voulez en rêver ?

20 Septembre 2009, 09:30am

Publié par Miss pas touche

Déjà mi-septembre... Eh bien, ce blog n'a pas encore eu de mise à jour depuis la rentrée... Il est temps de mettre un peu de nouveauté par ici...

Cet été, lors d'une visite dans un magasin de meubles (genre grande chaîne, mais pas Ik... parce que non, on ne trouve pas toujours tout là-bas... hu hu), je suis tombée sur une série d'articles de décoration qui m'ont... comment dire... laissé quelque peu perplexe.

Remarquez, quand on en voit toute la journée derrière sa caisse, on a peut-être envie d'en retrouver encore quelques-uns chez soi, histoire de rester dans le bain. Et puis, ça vous donnera même l'impression de devenir un produit grandeur nature à code-barrer... Et là, c'est la classe !

Si vous avez toujours rêvé de posséder un énorme code-barre design, moderne et décoratif, ne cherchez plus, il existe et vous pouvez même l'acheter...

Petite visite dans votre futur chez vous, le havre de paix dont vous avez toujours rêvé sans jamais vous l'avouer !


Dans l'entrée
Rien de tel que de mettre dans l'ambiance vos convives lorsqu'ils arrivent chez vous... Pour donner le ton, je vous invite à poser ce magnifique tapis moëlleux et anti-taches. Il s'accomodera parfaitement avec votre paterre dans l'entrée ainsi que votre meuble à chaussures.



Dans votre salon / chambre
Vous ne savez pas comment décorer vos murs du salon, encore moins ceux de votre chambre ?
Il existe enfin une solution adaptée à vos envies les plus folles : tentez le code barre mural : vous l'aurez en version blanche et noire qui allie à merveille sobriété et élégance pour votre salon (parfait posé à côté de la cheminée). Sur la photo, je vous ai laissé le cadre de la statue de la Liberté pour vous montrer la trivialité d'un monument historique face à la sublime réalisation de votre futur code-barre.

Notez qu'il existe une version noire et blanche idéalement conçue pour décorer votre chambre, cette réalisation vous mettra dans une atmosphère douce et apaisante. Les cadres des noms de ville sont encore une fois présents pour souligner la force d'un code-barre face à un banal "Tokyo" ou "London"




Dans votre salle de bain
Vous n'en avez pas assez, vous rêvez d'en voir encore plus ? Et surtout des accessoires plus colorés ? Rassurez-vous, j'ai exactement ce qu'il vous faut. Vous qui aimez passer un petit moment privilégié dans votre salle de bain mais vous trouvez que la décoration est désespérément loin de vos aspirations et encore moins entré dans l'ère de l'art conso.
Voici en avant-première le rideau de douche qui vous permettra de vous prendre pour un jambon à scanner le temps de passer sous la douche puis le lot complet d'accessoires où vous pourrez poser : brosse à dents, savon, coton-tige... Il existe même une version spécialement conçue pour nettoyer tout en profondeur vos toilettes (balai à poils durs inclu).

A noter qu'il existe une version poubelle (si elle est présentée avec la collection salle de bain, cet objet post-moderne trouvera également sa place dans votre bureau).


Pour aller faire vos courses
Et lorsque vous quittez votre doux foyer, je comprendrai aisément que vous souhaiterez emporter avec vous un petit quelque chose qui vous permettra de vous sentir "comme à la maison".
Ne vous inquiétez pas, ils ont pensé à tout !
Ainsi, lorsque vous aurez envie de vous balader en ville pour votre shopping hebdomadaire, n'oubliez pas votre sac (en plastique résistant), vous ferez des envieux !
Si vous voulez paraître encore plus tendance, je vous invite à également prendre ce cabas à roulettes spécialement étudié pour tous types de courses : maniable et solide à la fois, vous pourrez aisément remplir votre sac à roulettes sans sentir le poids de vos achats.


J'ai une idée, je vais récupérer tous les code-barres des produits que je vais acheter et en faire une immense fresque, je l'intitulerai : "l'art de consommation"
Un brin cauchemardesque sans doute...

---
Ticket de caisse bis : le lecteur de code-barre n'est pas fourni.
TIcket de caisse bis (2) : les photos ont été prises avec mon téléphone... la qualité n'est donc pas toujours exceptionnelle.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>