Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un livre se ferme, un autre s'ouvre

3 Juin 2011, 22:45pm

Publié par Anna Sam

logo-jpg3 ans 1/2 que j'ai quitté mon poste d'hôtesse de caisse.

Il était temps d'effectuer quelques travaux d'intérieur sur ce blog.

 

Voilà environ une éternité (peut-être même un peu plus) que je voulais changer l'adresse web du blog car le "caissière no futur" que j'avais choisi en 2007 n'est plus vraiment adapté. Oui 2007 ! ça me paraît si loin et pourtant j'ai en même temps l'impression que c'était hier mon dernier jour de caisse. Tout est relatif...

 

Ce caissière no futur n'avait aucune connotation négative envers mon métier, contrairement à ce que certains pensent ou ont pu penser. Non, j'avais trouvé ça plutôt marrant à l'époque, un peu comme un slogan à scander, un côté punk et provoc' qui m'amusait. Ce qui peut paraître d'autant plus surprenant quand on me connaît dans la vie car je suis loin d'être une revendicatrice et suis même généralement modérée...

Que voulez-vous, le net nous ouvre de drôles de voies parfois.

 

Et ce titre qui m'a accompagné depuis avril 2007 "les tribulations d'une caissière" que j'ai changé ensuite en "tribulations d'une ex-caissière" (fin de job et nouveaux horizons obligent) a aussi fait son temps. Aujourd'hui, je le laisse sur le titre de mon premier livre, c'est une place de choix qui restera gravée dans ma vie.

Mais cette fois, la page se tourne. J'en ai besoin.

Mieux encore, ce premier tome de ma vie s'est achevé, il est temps d'en entamer un second.

 

Voilà pourquoi ce blog fait peau neuve : nouveau nom de domaine: samtribul.com, car oui, pour l'occasion, je lui ai même offert un joli .com, un nouveau titre: Sam tribul' (qui est évidemment une référence à "tribulations") et un design qui va aussi évoluer dans les semaines à venir.

- Oui, mais ta bannière Anna, elle est toute moche, non ?

- Euh... c'est normal, c'est moi qui l'ai faite (hem, non je n'en suis pas très fière mais j'assume!), c'est en attendant d'en avoir une qui va "claquer" parce qu'un ami dessinateur graphiste planche sur le sujet... Mokshu qui avait d'ailleurs créé la première version du blog il y a déjà 4 ans...

 

 

Mais tu vas y causer de quoi dans ton blog maintenant ?

Je laisse dorénavant la place à d'autres blogueuses et blogueurs le soin de raconter l'envers du décor de la grande distribution, il y en a d'ailleurs quelques-uns qui commencent à être bien étoffés (ce sera l'occasion pour moi de vous en faire découvrir dans un prochain article) et qui donnent leur vision, leur point de vue sur ce métier d'hôtesse de caisse.

 

Il y a un moment que j'avais envie d'élargir les colonnes de ce blog, de changer de thématique et de m'exprimer sur d'autres sujets.

Alors, c'est encore en rodage et il y a des catégories qui vont apparaître, d'autres qui vont sans doute disparaître, des essais... Bref, c'est tout un nouveau chapitre à écrire, et à peine la première ligne est-elle posée qu'il faut déjà parler du sommaire ? Diantre !

Je réagirai donc sur certains sujets d'actualités qui me font réfléchir / hurler / piquent ma curiosité

Il y a des bouquins / BD dont je souhaite vous parler, du sérieux mais pas que donc...

Des réflexions aussi sur nos comportements à tous

Et des futilités parce que la vie n'est pas toujours grave et qu'il est bon de rire de temps à autre régulièrement.

 

 

Voilà, j'ai donc osé, franchi le pas et j'espère que ces nouvelles aventures vont continuer encore longtemps :)

 

En tout les cas, merci infiniment à toutes et à tous d'avoir suivi ce premier chapitre de ma vie et d'avoir été si présents, si positifs, d'avoir osé parler et d'être encore là malgré mes silences prolongés sur ce blog.

J'espère que nous allons écrire encore quelques pages ensemble car le web et mon petit bout de blog m'ont tellement apporté depuis 2007 que j'ai envie de faire grandir mon blog, de lui faire passer le stade de la jeunesse et de partager avec vous encore de bien jolis moments !

 

Merci de votre fidélité les amis !

Voir les commentaires

régime Dukan - controverses et horreurs diverses...

30 Mai 2011, 20:50pm

Publié par Anna Sam

Bonjour à tous,

 

Je ne peux rester sans apporter mon point de vue sur une controverse qui enflamme les médias en ce moment (enfin, disons que c'est un sujet qui revient régulièrement au fil des mois mais là les compteurs s'envolent)

 

Alors, les sujets à aborder sont vastes mais non, je ne vais pas parler de DSK, de fumée volcanique, de poison dans les légumes, de la sécheresse ou des révolutions qui fleurissent dans le monde depuis quelques mois.

Mais d'un fléau d'un autre ordre, un de ceux qui entrave la vie quotidienne, qui bouffe littéralement la santé et qui met en danger l'avenir même de la personne. Je veux parler du surpoids et de l'obésité qui tuent à petit feu celui ou celle qui subit ces kilos en trop parfois depuis des années.

Et en ce moment, c'est le régime Dukan qui est montré du doigt comme étant "un danger pour la santé".

Dixit le reportage de TF1 diffusé ce jour (voir le reportage ici) et tous les papiers qui fleurissent dans les journaux histoire de bien faire monter la psychose vis-à-vis de ce régime (allez donc voir le nombre d'alertes sur Google qui s'affolent depuis quelques heures).

 

Alors, soyons clair, un régime (quel qu'il soit) n'est jamais anodin. Qu'on ait 5 ou 100 kg à perdre, on demande à son corps de se modifier pour perdre un excédent de poids (et tant qu'à faire mieux vaut perdre de la graisse que du muscle... ou un os, mais là, mis à par l'amputation je ne vois pas trop comment en supprimer un ou deux).

Bien évidemment, la durée d'un régime varie en fonction du nombre de kilos que l'on doit / veut perdre mais la motivation et la volonté seront essentielles pour le bon déroulement du-dit régime.

 

Mais pourquoi est-ce que je vous parle de régime ici ? Non, vous ne vous êtes pas trompé de blog (même si les plus perspicaces d'entre vous auront remarqué un changement d'adresse web mais ça je vous en reparle très bientôt)

J'interviens à titre de témoignage parce que je fais partie de celles et ceux qui ont (eu) un surpoids important et comme un certain nombre de ces personnes dites obèses, j'en ai pris conscience et j'ai voulu lutter contre ces kilos en trop.

Dans ma vie, des régimes, j'en ai suivi une palanquée, certains fonctionnant d'autres pas du tout.

J'ai été suivie par des diététiciennes, des nutritionnistes, certaines plutôt efficaces et d'autres me parlant plus de leurs propres problèmes de poids que du mien (ha ha ! avec ça, ça va être tout de suite plus facile de me responsabiliser face à mes kilos en trop...)

Bref, j'ai aujourd'hui 31 ans (et demi et en fait presque 32...) et j'ai connu les effets yo-yo ainsi que la reprise de poids bien plus importante que mon poids initial (à coup de +3 puis +5 voir +10kg de plus au compteur).

L'été dernier, arrivée à un seuil critique (j'ai atteint le palier appelé d'un doux nom d'obésité morbide... Ah oui, quand même ! Que voulez-vous, je ne suis pas un poids plume!) et complètement anéantie par ce corps qui me dévastait à petit feu, j'ai repris les choses en main. Entre un dos qui hurlait, des articulations usées et une fatigue permanente, il était urgent de "faire quelque chose" mais surtout de le faire à fond et jusqu'au bout (pas un régime d'un mois et laisser tomber parce que c'était trop contraignant ou inadaptaté).

 

J'avais lu un tas de témoignages sur le régime Dukan, des positifs, des négatifs et des mitigés.

Etant de nature gourmande (on a les défauts qu'on peut...), j'ai trouvé dans ce régime un bon compromis.

Oui, on dit que c'est un régime hyperprotéiné et qu'il y a des risques de carences. Mais de toute façon, quand on suit un régime, des carences, on en subit nécessairement. Quand j'étais suivie par une nutritionniste il y a quelques années, j'avais déjà des compléments alimentaires (vitamines, sels minéraux...) à prendre au quotidien pour contrecarrer ces carences.

 

J'ai donc suivi le régime Dukan, depuis l'été 2010, revu complètement mon alimentation, pris de nouvelles habitudes et surtout réappris à faire la cuisine (finies les pizzas, les pâtes-jambon et surgelés vite fait).

 

Je ne sais pas aujourd'hui quel sera le résultat final du régime (il est loin d'être terminé pour moi, la stabilisation ne commencera qu'à l'automne). On en reparle dans 5 ans quand la consolidation sera réelle. Peut-être que j'aurai repris tous mes kilos, peut-être même en aurai-je repris plus que ce que j'ai perdu, mais tous mes autres régimes ont été jusqu'à ce jour des échecs même ceux encadrés par un professionnel de la santé (qui ne vous revoit plus lorsque vous avez perdu les kilos que vous deviez perdre). Alors, qu'est-ce que j'ai à perdre ?

Et contrairement aux autres que j'ai fait ces 15 dernières années, je veux que ce régime soit le dernier. D'où une volonté de fer et une vision sur le long terme (je parle en années et non en mois).

 

Le résultat ?

C'est ça (et franchement, sur la photo de 2008, je ne me reconnais pas!) :

sam_avant_apres.jpg

J'ai perdu 35 kg, et je ne fais toujours pas pas une taille mannequin (le 36 est une taille qui ne m'ira jamais soyons clair, mais je m'en fiche parce que ça n'a jamais été mon objectif), je suis paraît-il encore en surpoids mais aujourd'hui j'ai retrouvé un corps qui ne hurle plus à chaque fois que je monte les escaliers.

Je suis en pleine forme surtout !

 

 

A toutes celles et ceux qui trouvent que c'est dangereux pour la santé :

Quand je vois comment la plupart d'entre nous mangeons au quotidien, je pense manger bien plus sainement que beaucoup qui passent souvent au fast-food ou qui ne mangent jamais de légumes. Je pense surtout vivre plus sainement que celles et ceux qui fument clopes sur clopes et qui se permettent de critiquer celles et ceux qui tentent le tout pour le tout pour sauver leur santé et leur peau par la même occasion (car un surpoids important est source de bien des soucis de santé, cardio-vasculaire en premier)

 

Je crois enfin que ce régime Dukan n'est pas adapté à tout le monde, si vous n'avez que 3 ou 4 kilos à perdre, c'est un régime que je ne conseillerai pas car il demande une adaptation alimentaire sur le long terme et les phases de ce régime (attaque, croisière, consolidation et stabilisation) ne vous paraitront pas nécessaires alors qu'elles sont essentielles !

 

 

Cet article n'est PAS un appel au régime (encore moins un message pour la maigreur...) C'est juste un témoignage, qui n'engage que moi, mon retour sur ce régime et l'envie de casser un peu cette vision trop tranchée des médias.

Parce que si vous connaissez un régime miracle qui fonctionne à tous les coups et qui ne fait plus jamais reprendre de poids, je veux bien votre recette.

Voir les commentaires

Dans ta librairie tu le trouveras - concours inside -

24 Mai 2011, 14:00pm

Publié par Anna Sam

Hello the world ! (aliens et E.T. également admis pour l'occasion)

 

Après le suspens insoutenable mis en boîte dans l'article daté du 23, je vous ai donc promis une surprise...

Comme vous avez pu le constater avec les derniers articles parus sur ce blog, mon nouveau livre "mon tour de France des blogueurs" est sorti le 25 mai.

(ah lala! un jour j'apprendrai à faire des titres plus courts !) et pour l'occasion, j'ai décidé de vous en faire gagner quelques exemplaires. Parce que vous le valez bien et parce que j'ai envie de vous faire plaisir.

 

Le jeu est simple, vous avez un appareil photo numérique ? un smartphone avec un appareil photo ? un téléphone avec un appareil photo ? Alors, vous pouvez participer (si vous n'avez pas d'appareil photo, empruntez-le à votre voisin, votre belle-mère ou vos enfants).

Puis, quand vous irez vous précipiter en librairie à partir de demain pour acheter feuilleter mes "nouvelles tribulations", prenez-le en photo et partagez le lien de votre photo en commentaire de cet article (pour uploader votre photo, vous pouvez passer par imageshack par exemple) - si vous n'y parvenez pas, vous pouvez aussi me l'envoyer par mail, on trouvera bien une solution.

Si vous avez eu la folle idée d'acheter mon livre, vous pouvez le prendre en photo dans un autre contexte bien sûr.

 

 

Je choisirai 5 photos et enverrai à chacun des gagnants un livre "mon tour de France des blogueurs"

 

Les mises en situation rigolotes sont chaudement recommandées ;-)

 

 

naru_livre.jpg

Ma chienne Naru a été réquisitionnée s'est portée volontaire pour jouer comme topmodel.

 

PS : si vous allez jeter un oeil sur les blogs des blogueurs que j'ai rencontré, certains font aussi gagner des exemplaires.

Alors, à vos jeux, prêts, partez !

 

LOTS mis en jeu : 5 livres "mon tour de France des blogueurs"

Fin du concours : 15 juin 2011 (ça vous laisse 3 semaines)

Pour qui : France et pays limitrophes

Voir les commentaires

J - 2

23 Mai 2011, 11:00am

Publié par Anna Sam

 

 

Et petite surprise pour demain ;)

Voir les commentaires

J - 3

22 Mai 2011, 13:30pm

Publié par Anna Sam

couvblogueursEt si on plongeait un peu dans les pages de "mon tour de France des blogueurs" ?

Histoire de vous en apprendre un peu plus sur ce projet autrement que par le résumé présent en quatrième de couverture ?

Tout a débuté il y a quelques mois par une proposition de la part de mon éditeur :

- Anna, ça te dirait de faire un livre sur le blogs et les blogueurs ?

La base était lancée, ne restait plus qu'à remplir les pages, mais surtout de savoir comment parler de ce microcosme qui prend de plus en plus d'ampleur ?

En quelques discussions, on s'est mis d'accord sur l'idée de faire des portraits des acteurs du web, celles et ceux qui bloguent et qui donnent des informations. Celles et ceux qui partagent leur passion via le virtuel et qui vont bien souvent au-delà d'internet.

En faisant le tour des blogs (enfin, le tour... c'est vite dit ! disons en grattant la surface du globe-blog), j'ai pris le parti de parler de celles et ceux qui s'expriment sur leurs blogs pour partager leurs expériences par la passion, que celle-ci soit personnelle, professionnelle ou fictionnelle, cette passion devait rester au cœur de la cible que je visais.
Je voulais aussi rencontrer des gens ayant un blog établi, non par le nombre de lecteur, mais plus par le nombre de posts, la régularité de leurs publications ou encore la longévité du blog.
Pour que les lecteurs aient envie d'aller plonger dans les pages du livre puis d'aller surfer sur le net pour découvrir les dits-blogs il me paraissait nécessaire aussi de traiter des thématiques aussi variées que possible. Bien évidemment, en quinze portraits il est impossible de traiter tous les sujets, il est vrai aussi que certains de ces sujets m'intéressaient plus que d'autres (oui, les blogs BD sont par exemple bien représentés... et je me réjouis d'avoir pu rencontrer Boulet, Leslie Plée et surtout Raoul Cauvin qui viennent de cette sphère là tout en utilisant le média blog de façon très différente)
Mais je n'ai pas pour autant boudé d'autres thématiques comme la cuisine, l'emploi, les nouvelles technologies,  le vin ou encore la sexualité. Mais il y a des blogs atypiques comme l'inconnu du métro ou encore LA passionnée du Gers.

Comment ? Vous n'en avez pas encore assez ? Alors, ajoutons un publicitaire, marketeur, geek (tout ça à la fois oui), une journaliste féministe altruiste spécialisée dans l'emploi, une parisienne attachiante (c'est elle qui le dit!), un passionné du web qui met ses connaissances à portée de tous et même une bidouilleuse de génie.

Si avec tout ça, vous ne tombez pas sous le charme des blogs, je ne vois pas ce que je peux faire de plus pour vous. ;)

 

Alors ce livre, c'est une invitation à découvrir les acteurs des blogs mais aussi à rentrer dans la danse pour devenir blogueur à son tour.

On dit qu'il faut de tout pour faire un monde, je crois surtout que les blogs font le monde sans en faire encore le tour...

 

 

amazon.jpg

Voir les commentaires

[portrait] émission 7 à 8 sur TF1

19 Avril 2011, 14:00pm

Publié par Anna Sam

Bonjour à toutes et à tous,

 

Il est bien rare que je vous mette mes interventions dans les médias mais le portrait qui a été diffusé dimanche soir me plaît beaucoup, le message est clair, sans fioriture et être interviewé par Thierry Demaizière a été un honneur pour moi.

 

Et puis, les hôtesses de caisse (les hôtes de caisse aussi ! je ne vous oublie pas messieurs !) méritent bien d'avoir la parole et qu'elles puissent s'exprimer sur leur réalité.

Je crois aussi dur comme fer que ce métier est bien plus transversal qu'on ne l'imagine trop souvent et que tout travail qui demande à rentrer en contact avec des gens (qu'ils soient clients, patients, élèves ou que sais-je encore) s'y retrouve dans les interactions humaines parfois difficiles à gérer.

 

 

 

 

 

Très fugacement, vous verrez même un passage (éclair !) du film à venir.

 

Bonne journée les amis!

Anna

Voir les commentaires

[Faire-part] Mon tour de France des blogueurs

13 Avril 2011, 21:30pm

Publié par Anna Sam

Bonjour à toutes et à tous,

 

Voilà enfin venu le temps de souffler quelques jours (et mine de rien, ça fait du bien j'avoue tout). Plaisir de flâner, de bouquiner, de regarder la télé sans avoir une petite voix qui me hurle dans les oreilles (oui, ma petite voix est loin d'être douce et accueillante, elle aurait tendance à m'exploser les tympans) que j'ai encore un tas de choses ultra-urgentes à terminer.

Et comme les périodes de calme sont à chérir, j'en profite mais il ne sera pas dit que je ne passerai pas sur ces pages pour vous annoncer ce qui a retenu une grande partie de mon temps ces derniers mois.

Mon nouveau bébé... tout en papier (ha ha ! non, ce n'en est pas un avec des couches et qui fait des risettes, même si ce ne serait pas pour me déplaire... au passage, avis à dame Nature si elle m'entend ^^) est parti vivre sa vie, après un temps (chargé me souffle ma si gentille petite voix) d'investigations, de recherches, de déplacements aux quatre coins de la France (ou presque), de rencontres puis, d'écriture, de relecture, de réécriture, de rerelecture... Il a quitté mon disque dur et celui de ma maison d'édition pour filer chez l'imprimeur.

 

titre.jpg

 

           Carte d'identité :


Titre : Mon tour de France des blogueurs

Auteur : Anna Sam (ben oui ^^)

Editions : Stock

Date de sortie : 25 mai 2011

 

Résumé (tel qu'il est visible sur le site de la Fnac et parce qu'il est plutôt bien fichu et qu'on aurait tort de s'en priver que j'aurais tort de m'en priver) :

 

"Les blogs ont envahi le web. Beaucoup disparaissent chaque jour faute de visiteurs, mais certains jouissent d’une visibilité et d’une fréquentation exceptionnelles qui en font un véritable phénomène de société. En marge des médias traditionnels, les concurrençant de plus en plus souvent, ils sont devenus incontournables dans plusieurs domaines, que ce soit la mode, la cuisine ou même la chronique sociale ou politique. C’est un changement complet dans le tissu social qu’ils indiquent..
Mais on ne sait pas vraiment qui sont les blogueuses et les blogueurs. Pour quelques-uns devenus réellement célèbres dans la sphère publique, l’immense majorité demeure anonyme alors qu’ils reçoivent sur leur blog la visite quotidienne de milliers d’internautes. Soit qu’ils n’indiquent qu’un pseudo, soit qu’ils apparaissent sous leur vrai nom, on ne les voit pas, on ne les entend pas ou peu à la télé ou à la radio.
Anna Sam fait partie des rares que l’aventure du blog a conduit à sortir de l’ombre du web. Titulaire d’un DEA de Lettres et travaillant comme caissière dans un hypermarché, elle a tenu un blog très fréquenté racontant son expérience quotidienne de la grande distribution. S’en est suivi la publication d’un livre, Les tribulations d’une caissière, qui fut un succès.
Anna Sam a eu l’idée de partir à la découverte des blogueurs, cette communauté à part et de plus en plus influente, pour savoir qui ils sont, comment ils gèrent leur activité qui s’ajoute souvent à leur « vrai » métier, comment la notoriété sur le web a transformé leur vie, etc.
En une série de portraits vifs et enjoués, elle nous emmène dans un tour de France insolite, jamais entrepris."

 

 

 

En espérant que cette balade hors du commun vous donnera envie de me suivre dans ces pérégrinations, ces rencontres et ces moments passionnants.

Vous aurez la possibilité d'entrouvrir la porte de la vie de 15 blogueurs aux origines des plus diverses, de tous les âges (de 26 à 72 ans), aux parcours des plus surprenants (vie pro et vie perso) et vous donnera la possibilité de découvrir des blogs et leurs créateurs avec pourquoi pas, l'envie folle de vous joindre à cette joyeuse communauté ?

Entrerez-vous dans la danse ?

 

amazon.jpg

 

----

Ticket de caisse bis : à ceux qui suivent ce blog depuis longtemps, peut-être vous souvenez-vous que j'avais organisé un petit concours d'écriture courant de l'été 2008 (cf article), celui qui avait gagné le second prix Stéphane a publié son premier roman il y a tout juste deux mois : Pourquoi les gentils ne se feront plus avoir (qu'il publie sous le pseudonyme J. Heska).

Un bouquin qui offre une vision d'avenir plus radieux que celui qu'on a tendance à dessiner de nos jours. Un avenir où le monde pourrait bien changer grâce à un peu de bon sens, une bonne dose de réflexion et un brin de folie, le tout savamment mélangé avec beaucoup de gentillesse.

Un roman d'anticipation très sympa à lire.

Site de l'auteur

Voir les commentaires

USA - sortie imminente !

11 Mars 2011, 17:30pm

Publié par Anna Sam

titre.jpg

 

Hello the world !

Bonjour à tous

 

Voilà une nouvelle qui a ensoleillée ma journée, mon week-end et même plus encore...

J'ai reçu ce matin par courrier, un paquet qui m'a bien fait plaisir.

 

Voilà plusieurs mois, j'ai travaillé avec une maison d'édition américaine : Sterling afin d'adapter les tribulations d'une caissière pour le public américain. Oui, vous avez bien lu "adapter" et non pas traduire, la nuance a son importance dans le contenu du texte.

Il paraît qu'outre-atlantique, le travail dans les supermarchés est quelque peu différent, il a fallu donc revoir certaines anecdotes, en enlever et en ajouter. Ils ont fait un super boulot chez Sterling et le résultat est à la hauteur de mes espérances.

 

Mais revenons à ce matin. A mon facteur qui sonne à des heures fort matinales (il n'était même pas 10 heures !) et qui surprend les gens alors qu'ils ne sont pas encore très présentables. A ce sujet, je suis persuadée que les facteurs doivent en avoir pas mal à raconter sur les gens qu'ils rencontrent quand ils apportent un colis, un recommandé...

 

Et donc, dans ce paquet, j'ai découvert mon bouquin. Il sort début avril aux Etats-Unis et au Canada, et c'est quand même un peu la classe de se faire éditer là-bas. Chez Stock (ma maison d'édition française), ils ont persévéré pendant longtemps avant de décrocher ce contrat. Autant vous dire qu'on est tous contents...

 

En espérant que ces histoires trouvent leur public chez les américains. Je croise les doigts (et tout ce que je peux  )

 

Par contre, non, c'est bien triste mais je ne vais pas faire la promo à New-York... J'aurais bien aimé mais ça n'est pas d'actualité. Pourtant, avec mon accent français, ça aurait fait "so chic" là-bas, non ?

 

 

Checkout girl, a life behind the register

 

Sympa la couverture, y en a même qui la trouve sexy...

le "international besteller", ça le fait aussi pas mal non ?

avant.jpg

 

Niveau présentation des chapitres, ils se sont bien amusés. Perso, j'adore !

interieur.jpg

 

 

Et le dos, résumé et extraits d'articles de presse (ça aussi, ça le fait "grave" non ?)

arriere

 

Lien vers Sterling Publishing

 

Oui, l'aventure continue encore !

Et n'est pas près de s'arrêter... Une traduction en Chine est prévue pour fin 2012 (exactement : pour la fin du monde... hi hi)

 

Sur ce, très bon week-end à toutes et tous. Et si vous bossez demain, bon courage !

 

Anna

Voir les commentaires

Silence... ça tourne !

28 Février 2011, 21:30pm

Publié par Anna Sam

dali.jpg

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Oui, un mois déjà que ce blog n'a pas connu de mise à jour. Et pourtant, le monde continue de tourner et nous avec, c'est un fait que Galilée n'aurait pas renié...

 

j'ai pourtant plein de choses à vous raconter, comme mes deux journées sur le plateau de tournage des tribulations à Bruxelles il y a quelques semaines (le tournage se poursuit encore pour tout le mois de mars), un prochain voyage à l'étranger (en express, mais un détour par Oslo, ça ne se refuse pas) ou encore mon prochain bouquin qui va sortir au début de l'été (et qui ne parlera pas - mais alors pas du tout - de la grande distribution).

 

Le seul souci c'est que les journées ne sont pas assez longues en ce moment et je suis en plein bouclage de mon manuscrit. Du coup, je n'arrive pas à trouver le temps de poster ces dernières nouvelles.

 

Je reviens très vite. Allez, avec un peu de bonne volonté, je dis même d'ici le 15 mars ! Soit, un retour AVANT le printemps s'il-vous-plaît !

 

(Ouahou ! on pourrait presqu'y voir un teasing de fou dans ce post...  )

 

 

Portez vous bien !

 

 

*dessin d'illustration : détail du tableau : "les montres molles" de Dali

Voir les commentaires

Etudes supérieures vs offres d'emploi

31 Janvier 2011, 08:55am

Publié par Anna Sam

- Travaille bien à l'école !

Et si tu as (quand même) bien travaillé à l'école, tu connaîtras peut-être quelque déconvenue le jour où tu mettras les pieds dans le monde du travail.

 

 

 

A voir ci-dessous un sketch de Jean-Luc Lemoine sur l'entretien d'embauche dans la grande distribution 



 

Je ne suis pas vraiment fan de cet humoriste mais la pertinence de certaines de ses réflexions font mouche et portent à réfléchir autant qu'elles mettent parfois mal à l'aise.

 

Quand on est étudiant et qu'on bosse (plus ou moins) dur afin d'obtenir les diplômes qu'on vise, on espère logiquement trouver un emploi qui mettra à profit les études qu'on a menées pendant toute sa jeunesse. C'est normal et le contraire ne serait pas logique me semble-t-il. Seulement, notre société (et pas que la nôtre) forme à tout va et pousse les jeunes à obtenir un tas de diplômes. Alors oui, la culture est importante, elle permet de mieux appréhender le monde dans lequel on vit. Elle offre aussi des chances pour son avenir et ouvre les portes du monde professionnel.

 

Mais quelle désillusion quand arrivé sur le marché du travail, on se rend compte que les études poursuivies sont quelquefois très éloignées des demandes des entreprises. Toujours facile de dire à ces jeunes diplômés qu'ils auraient dû mieux s'orienter pour leur avenir. Mais quel orientation ? Et pour quel avenir ? Quand à 15, 20 ou 25 ans, on ne sait pas quel métier on veut exercer ou du moins vers quel domaine... On fait quoi ?

On s'oriente vers des études universitaires en se disant qu'on aura le temps d'y réfléchir ?

On part vers des études plus courtes et professionnalisantes ? Oui mais lesquelles ?

On arrête les études en se disant que de toute façon, ça n'apportera rien ?

 

J'ai régulièrement des messages de lecteurs et lectrices se retrouvant dans cette situation : une désillusion face à la réalité du marché, l'impression parfois d'avoir gâché ses études, d'avoir fait des mauvais choix. Et faute de mieux, se retrouvent dans des emplois qui ne leur plaisent pas, où ils ne se sentent pas du tout épanouis.

 

Certains me demandent comment s'en sortir ? J'avoue ne pas avoir de réponse.

Réussir à trouver une piste, une voie pour avancer dans son parcours professionnel n'est pas facile. Et il n'existe pas un seul chemin pour y parvenir, il y en a des multitudes, souvent tortueux, certains finissent sur des boulevards, d'autres sont plutôt des sentiers de terre. Il n'y a pas une solution unique.

 

Pour en revenir au sketch, Lemoine met bien avant cette disparité études / travail mais il y a une petite chose qui me dérange, c'est que la grande distribution est vue, une fois de plus, comme le grand loup, celle qui dévorera tout ce qui passe à sa portée. Ici, les études sont carrément évincées, moquées et les perspectives d'avenir ramenées à un niveau bien faible. C'est une réalité, certes, mais, j'ajoute quand même que l'embauche existe dans ce secteur et s'ouvre quel que soit son passif, quels que soient ses diplômes ou ses études.Toutes les entreprises ne peuvent pas en dire autant. Et même s'il est vrai que l'évolution ne pourra pas être donnée à tout le monde, les conditions de travail ne sont pas toujors optimales, il y a un travail à la clé...

 

Concernant les études universitaires, un petit contre-exemple qui devrait interpeller certains :

une des étudiantes avec qui j'étais à la fac travaillait à côté pour financer ses études dans une boutique destiné au travail manuel. Elle aimait ses études, elle était même très bonne. Elle aimait aussi beaucoup son job étudiant, le conseil aux clientes, le côté commerce l'attiraient beaucoup. A l'obtention de son DEA (aujourd'hui master), elle a demandé à rester dans ce magasin, à travailler à temps plein et à s'occuper du rayon mercerie. Elle s'éclatait dans son travail. Elle s'y éclate toujours.

Certains pourront y voir le renoncement de ses études, quand d'autres y verront un épanouissement dans son travail. Tout dépend du point de vue duquel on se place. Elle, en tout cas, est heureuse.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>