Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand les humoristes s'en mêlent

26 Mars 2010, 11:45am

Publié par Miss pas touche

Les humoristes donnent eux aussi leur point de vue sur les supermarchés.

Bruno Salomone et Anne Roumanoff prennent la place de la caissière dans ces sketchs.
Deux styles très différents, deux approches opposées.
Mais à chaque fois le passage de l'autre côté du miroir.
L'envie de mettre un autre regard.

Et ce que j'aime dans ces deux approches, c'est que malgré une volonté de pousser les traits des personnages pour faire rire, ils ne sont pas pour autant tournés au ridicule vulgaire mais plutôt en montrant l'absurdité de nos comportements à tous...

Anne Roumanoff



Bruno Salomone



Les inconnus aussi avaient joué à cette parodie en leur temps...



Et puisque le rire est une bonne thérapie, je vous conseille de regarder ces vidéos les jours de pluie ;)

Si vous en connaissez d'autres, n'hésitez pas à nous les communiquer.


Ticket de caisse bis : j'entame sur maviepro.fr un tour du monde (non exhaustif évidemment !) des métiers de l'ombre. Et ça a commencé mercredi avec "Nice, femme de ménage au Brésil". Et si tout se passe bien,  ce sera chaque mercredi.

Commenter cet article

anne 14/04/2010 10:29


Je confirme ce que j'ai dis hier;
J'ai travaillé hier de 9h30 à 14h et de 15h30 à 20h15 avec pause de 12 minutes après 4 heures de caisse( 3 minutes par heure travaillé)et quand on bosse 2 heures on fait comment pour nos 6 minutes
puisqu'on doit attendre 4 heures pour prendre les 12 minutes?
On ferme la caisse à 20h15 et après comptage des billets des pièces des coupons, tickets restau... Et ça, ce n'est pas payé. Accumulé ça fait beaucoup de temps pas payé, pour un boulot payé le
smic.
Ca fait mal au coeur que l'entreprise grapille encore sur le temps de travail.
Si on remettais les pointeuse en route (électrique ou pas) les entreprises seraient bien obligées de payer le travail effectif.
Au fait je n'y retourne pas malgré des clients sympathiques dans l'ensemble et, qui m'ont beaucoup souhaité "bonne chance"pour ce travail.
C'est décidément un job usant mentalement; répétitif pas enrichissant et le nerf de la guerre très mal payé avec des horaires décalés.
Cerise sur le gâteau, les filles m'ont dit qu'elles sont payés à l'année, elle peuvent faire des semaines de plus de 40 heures et d'autres de moins, le salaire est "lissé", elle ne sont payé que 35
heures par semaine.
Donc RTT de récupération avec de l'autre coté, période Noël, Pâques ,des semaines avec des heures impossibles et des périodes et peu d'heures.
Ah oui elles sont gentilles toutes ces caissières, mais si elle pouvait choisir, pour différente raison, un autre travail et si elle en avait l'opportunité elles sauteraient dessus.
Allez sans rancune, j'ai juste du mal à croire qu'on puisse tenir 7 ans dans ce travail, sans vouloir en changer c'est tout.
Ne vous inquiétez pas je n'écrirais plu sur votre blog; mon sens de l'humour a ses limites.


agathe 06/04/2010 21:17


la vidéo des inconnus, je ne m'en lasse pas, elle est trop et pourtant je suis caissière et franchement ça ne me dérange pas d'être parodiée, c'est un régal, je me la passe plusieurs fois et j'en
ris toujours!


Kangourex 30/03/2010 17:08


Je trouve le sketch de Roumanoff beaucoup plus drôle.


femmes 1900 28/03/2010 20:45


Ton blog est super
A bientôt

Un petit tour dans le passé:
http://www.femmes-en-1900.over-blog.com
et
http://www.femmes-1900.fr


Armand 27/03/2010 10:32


Chère Anna,
Le travail des femmes n'est jamais apprécié. C'est le cas partout.
Dans certains pays, elles ne sont même pas considérées comme des êtres humains à part entière. Même chez nous (où les droits de l'homme comprennent théoriquement ceux de la femme), vois le
nombre
de femmes avec des fonctions dirigeantes dans le CAC40! (Il y en avait 7,6% au début de 2008 d'après l'Expansion: "Le Cac 40 resiste toujours aux femmes dirigeantes du 7/3/2008". (Par respect
pour
l'auteur, je n'ai pas corrigé l'accent aigu dans le mot "résiste".)
Alors, dans d'autres pays moins développés où la religion (les prêtres et apôtres sont toujours des hommes) domine l'économie...
Chez nous, on doit (hypocrisie, quand tu nous tiens), indiquer qu'un travail est accessible aux hommes et aux femmes. Le résultat est une perte de temps pour les candidats du sexe non requis.
J'attends toujours de voir un bar qui demande une "serveuse galante", homme ou femme!
J'arrête: il me faut en laisser un peu aux autres!
Amitiés
Pour l'Afrique, lecture suggérée: http://www.ipsnews.net/fr/
Tu y trouveras probablement ton bonheur...


Miss pas touche 28/03/2010 22:38


Cher Armand,
oui malheureusement, c'est un peu (carrément même...) ça, on a beau essayer de faire évoluer les mentalités, il n'est pas évident de changer dans le fond.
mais, à force de faire passer les messages, j'ose espérer que cette volonté de nous montrer égaux les uns envers les autres arrivera réellement...
et merci pour le lien, voilà un site fort intéressant sur une réalité que nous autres européens, bien installés au chaud dans nos maisons ne voyons pas (ne voulons pas ?).
internet c'est aussi ça, pouvoir dépasser nos contrées et connaître un peu mieux les autres :)

amitiés