Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand ça blogue chez Dr House

15 Juin 2011, 03:30am

Publié par Anna Sam

house.jpg

êtes-vous aficionados de séries télés ? Regardez-vous, par hasard, Dr House le mardi soir ?
Cela fait partie de ces quelques séries que j'aime regarder, non pour les termes médicaux et techniques dont je ne comprends pas un traitre mot mais pour le côté humain, sarcastique, humoristique qui s'en dégage et les personnalités des personnages (et oui, bon, House il a du charme aussi...)

Et ce mardi soir, un des épisodes diffusés s'intitulait « Relations virtuelles » (saison 6, épisode 14). Quelle surprise d'avoir découvert que la patiente, le cas dont House et son équipe allaient devoir s'occuper pendant un épisode tout entier était une blogueuse. L'ouverture de l'épisode démarre d'ailleurs sur l'écriture d'un post intitulé (je fais ça de mémoire hein...) : « Chéri* et moi on s'est encore disputé » (* j'ai oublié son nom alors « Chéri » ça fera l'affaire)

Et hop ! Attention les yeux, ça va piquer vos neurones et surtout vivent les clichés, les a priori et surtout, surtout (!) n'essayez pas de changer l'image du blogueur (pardon de LA blogueuse) type qui existe dans l'imaginaire collectif.
Retrouvez l'image qui sommeille en vous de la blonde qui raconte sa vie surtout intime, qui parle de son quotidien et qui ne vit qu'à travers son blog.
Ça y est, vous avez l'image ? Vous voyez le genre ?

Comment ? Vous trouvez ça trop cliché ? Mais non voyons ! Si dans Dr House, la blogueuse est comme ça, dans la vie aussi, les blogueuses sont comme ça. C'est o-bli-gé, puisqu'ils le disent à la télé...
Prenez mon exemple par exemple (redondants les termes...), je suis sûr que vous seriez passionné de connaître les détails palpitants de mon quotidien : combien de fois je me suis disputée avec mon mari depuis lundi, comment j'ai rangé mes courses dans le frigo, quel parcours j'ai pris pour promener mes chiens hier, ce que j'ai décidé de préparer à manger ou ma réflexion philosophique du jour sur l'intérêt parfois limité de certains commentaires fleurissant sur le net.
Bref, vous seriez subjugués de découvrir mon moi profond puisque je vous dirai tout, je ne vous cacherai rien et n'aurai plus aucun secret pour la toile...
Je sais que certain(e)s blogueurs et blogueuses nourrissent leurs blogs de ce quotidien. Mais je crois me souvenir qu'il y a aussi des blogs avec d'autres thématiques...

Ceci-dit, là n'est pas l'objet de mon débat, par contre pour le plaisir, j'ai noté quelques réflexions et répliques collector dans cet épisode que je ne peux que partager avec vous. Vous avez le droit d'ajouter vos répliques, je ne les ai pas toutes notées...

Vers le début de l'épisode, quand la patiente se retrouve à l'hôpital, on la voit en compagnie d'une amie, elles sont toutes les deux rivées chacune à leur ordinateur. Un des médecins (Chase si je me souviens bien) entre et surpris de les voir dans cette position tient à peu près ce langage :
Copine de la patiente : Je lis son blog.
Patiente : J'écris sur mon blog.
Chase : Mais vous êtes dans la même pièce !

À un moment, la patiente doit faire un choix pour sa survie : soit elle accepte une valve en plastique, soit une valve de porc (un truc qui a l'air utile pour faire fonctionner son cœur). Si elle fait le premier choix, elle ne pourra pas avoir d'enfant, si elle prend le second, elle va contre son principe de « presque végétarienne ».
Ce qui pourrait ne pas être un problème puisqu'elle ne veut pas d'enfant, mais son chéri lui, en voudrait.

Finalement, le choix s'avère délicat et plutôt que de se fier à sa réflexion ou d'écouter les arguments de son conjoint, elle va en parler sur son blog pour avoir l'avis de ses lecteurs.
En plus, comme elle a dit qu'elle était végétarienne sur son blog, vous imaginez le scandale si elle prenait la valve de porc ?
Cacher cette décision à ses lecteurs ?
« Si je me mets à faire le tri, je suis malhonnête, je suis désolée » sera sa répons sans appel.
Et aussi quand il y a une question médicale :
« Passe moi mon ordinateur, je vais en parler sur mon blog ».

Un peu plus loin, House (enfin je crois que c'est une discussion avec House) lui demande pourquoi elle se fie à des gens qu'elle ne connaît pas, qu'elle n'a jamais rencontré :
« Mais je les connais. Ils lisent mon blog, ils commentent »


Quand le chéri de la patiente s'offusque des réactions excessives de sa fiancée, il finit tout de même par lui lancer : « Ce blog, ce n'est plus pour communiquer, c'est pour faire ton show » et de détailler qu'elle y passe tout son temps, a toujours le nez dans ses statistiques...
Il arrache l'ordi ? Le jette par la fenêtre ? Efface le blog ? La secoue pour la faire réagir ?
Non, il ne fait rien. De toute façon, on va passer à une autre scène hors de la chambre, alors...

Enfin, juste pour votre plaisir de lecteurs assoiffés par le sensationnel, apprenez que la patiente va sortir à son chéri une tirade absolument époustouflante, quand elle comprend que sa maladie pourrait bien être potentiellement mortelle dans les mois à venir :
« Ça m'énerve que tu n'aies pas de blog, je ne sais pas ce que tu penses »

C'est beau l'amour par écran interposé non ? :-)

Mais rassurez-vous, l'épisode se finit bien le couple un peu en froid et qui a bien failli se casser se rabiboche sur l'oreiller (euh, c'est à l'hôpital avec des parois en verre en guise de mur alors c'est juste un chaste baiser, une caresse sur la joue et un regard complice ! N'allez pas imaginer plus...) et même que Chéri donne l'ordinateur à la quasi ressuscitée pour qu'elle raconte ses dernières aventures palpitantes sur son blog adoré...

Une morale à cette histoire ? Quelle drôle d'idée, c'est Dr House le sujet principal, pas les patients qui défilent avec leurs névroses et leurs problèmes de couple.
De toute façon, l'épisode suivant a apporté un nouveau cas passionnant : une adolescente dont les organes lâchent les uns après les autres, des délires et hallucinations en prime... alors la blogueuse, vous pensez... ;-)

Commenter cet article

Aurélia 22/06/2011 21:53


J'ai bien aimé en tout cas. Passe voir mon blog à l'occasion. Merci.


Barbie Geekette 20/06/2011 11:14


Oh la la moi je vous trouve bien critiques avec ce pauv doc! Suis pas objective j'adore Docteur House mais je pense que faut pas tout de suite leur tomber dessus en criant haro sur le Doc c'est un
cliché! D'abord dans tout cliché, y une part de vérité, il ne faut pas oublier que cette série est américaine et que là-bas les blogs de ce type sont légions et que la dérive existe vraiment.
Ensuite, je crois qu'il ne faut pas oublier que c'est une série avec des cas extrêmes alors à maladie rare et extrême patients avec une vie extrême ! ;-)
Allons allons ne quittons pas le Doc pour autant et laissons lui une chance!


Anna Sam 20/06/2011 14:05



mais j'adore docteur House et je sais qu'ils jouent souvent avec les clichés ;)


et ça ne m'empêche pas de regarder à peu près toutes les semaines... :-)



manu 17/06/2011 08:54


hello

fan de dr house, fan de blogs, je ne suis pourtant pas pour déballer toute ma vie dans mes articles mais je dois dire que quelques fois ça fais du bien d'écrire ses p'tits plaisirs ou ses tracas et
de savoir qu'on est pas les seuls à qui ca arrive!
bises
bises


Zack 16/06/2011 23:53


Ah, les fameux clichés des blogueurs... Quoi que certains sont comme ça malheureusement :s


Yza 16/06/2011 22:02


Je n'ai plus la téloche depuis le passage à la TNT, mais je connais cet épisode, car à défaut de suivre les programmes TV, nous regardons des séries en DVD. Or, j'ai regardé cet épisode cet hiver.
Et je vous trouve de fort mauvaise foi(ben pourquoi on peut pas mettre de Smileys ?).
Avez-vous pensé aux scénaristes ? S'ils écrivent sur un personne équilibrée et qui écrit un blog constructif, comment vont-ils se débrouiller pour faire arriver cette personne chez House et broder
un épisode entier tout en faisant vibrer la corde cynique de l'irrésistible médecin ? Hein, qu'est-ce que vous en dites ?


Anna Sam 17/06/2011 22:18



oui, c'est une honte de ne point penser aux scénaristes qui ont bien du mal à faire leurs histoires mais ils font aussi des épisodes hors clichés me semble-t-il non ?


(et pour les smileys, oui, c'est fait exprès ! y a que moi qui ai le droit d'en mettre hé hé )