Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Juste un sourire

1 Août 2010, 14:30pm

Publié par Anna Sam

Mona_Lisa.jpgUn des automatismes très vite mis en application quand on travaille dans le commerce est le sourire au bord des lèvres.

Sourire aux clients,

aux collègues,

face à certaines situations,

ou seul(e).

Le sourire devient un deuxième masque, celui qui s'accroche.

 

Pourquoi sourions-nous ? Comment peut-on imaginer l'utilité de cette mimique ? de ce rictus ?

Impossible à quantifier, à calculer, il fait pourtant partie intégrante des métiers de contacts, mais aussi de nos vies.

 

 

Un extrait d'un des romans de Marc Levy (Sept jours pour une éternité) lève un doux voile sur ce sourire et ses vertus.

 

En passant devant mon arche tu m'as souri.

 

Un peu plus tard, ce détective qui vient souvent déjeuner par ici est passé en voiture, il m'a regardé avec son éternel air bougon. Nos regards se sont croisés, je lui ai confié ton sourire, et quand il est reparti, je l'ai vu, il le portait sur ses lèvres. Alors, avec un peu d'espoir, il l'aura transmis à celui ou celle qu'il allait voir. Tu réalises maintenant ce que tu as fais ? Tu as inventé une sorte de vaccin contre l'instant de mal-être. Si tout le monde faisait cela, rien qu'une seule fois par jour, donner juste un sourire, imagines-tu l'incroyable contagion de bonheur qui filerait sur la terre

(p102-103 éditions Pocket)                        

 

J'aime cette idée de partage et de don.

Pouvoir imaginer que ce sourire parfois commercial, parfois anodin mais parfois sincère de la personne qui encaisse vos achats puisse se transmettre à l'extérieur de ces lieux de consommation donne aussi un autre sens à nos actes.

Commenter cet article

Mylène 13/08/2012 02:22

J'aime beaucoup ton article, et je pense comme toi.

J'ai juste une question : dans le film "Tribulation d'une caissière", la jeune Solvegue a beau sourire, elle se prend cette réflexion horrible : "Si tu travailles pas à l'école, tu finira comme la
dame"...
Je voulais savoir si l'attitude placide de Solvegue dans le film, reflétait la votre dans votre travail ?
Parce que personnellement, chapeau, être aussi détachée face au mépris, et sourire quand même...
Je sais pas comment vous faites.

Je suis graphiste/maquettiste/illustratrice diplômée, j'ai fait de la caisse de nombreuses années durant mes études. Les clients m'ont toujours dite très agréable, souriante, je n'ai jamais rien eu
contre le métier de caissière d'ailleurs. C'est pas le métier qui est pesant d'ailleurs, parfois, c'est le mépris de certains clients. Qui savent rien de votre vie, qui savent rien de ce que vous
êtes, qui vous regardent à peine.
Et quand je suis tombée sur des connes ou des cons de ce genre, à dire à leur enfant que j'avais pas bossé, (certain m'ont même dit de retourner à l'école parce qu'une fois j'étais fatiguée et
j'avais fait une erreur de 2 centimes), mais je partais dans une colère ! Au risque d'être virée et j'en avais rien à faire, je ne pouvais pas ne pas répondre ! Parce que oui, j'ai toujours bossé,
je me suis jamais laissée faire, j'ai eu mon BTS et dieu sait qu'il est dur à avoir...
Je me suis énervée plus d'une fois avec ce genre d'imbécile, j'avais envie de les humilier et/ou de leur faire mal, qu'est-ce que j'étais soulagée quand j'y arrivais.... Et j'ai jamais été virée en
plus, parce qu'on avait reconnu le manque de respect. Merci aux petites mamies et aux habitués du magasin :)

En tout cas, si vous arrivez à tenir un calme et un sourire dans de telles circonstances, chapeau, je suis beaucoup trop passionnée pour y arriver :)

Bonne continuation ! ;)

Miss sand 10/10/2010 12:53


Le sourire sincère d'une vendeuse ou d'une caissière se sent de suite et c'est très agréable. Il y a un véritable respect, de part et d'autre, et échange.


türk bayrağı imalatı 28/09/2010 12:42


Merci pour le partage


bayrak 28/09/2010 12:41


Merci pour le partage


parisportif 28/09/2010 00:24


il en est presque malsain ce sourire