Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog : son « affreux » anonymat

30 Mai 2010, 15:00pm

Publié par Miss pas touche

masque.jpg

Si vous êtes blogueur vous même, vous avez peut-être déjà entendu parler de ce projet de loi (clic pour en savoir plus) visant à supprimer tout anonymat (même apparent) sur les blogs. Si vous êtes uniquement lecteur et laissez des commentaires, ce projet de loi vous concerne également à terme.
Le but est de faire tomber toute possibilité de se cacher derrière un pseudo.

Pourquoi donc ?
Ce projet est lancé par un sénateur qui s'est ému de voir un anonyme (apparemment un politique d'un camp adversaire) s'en prendre à un politique concurrent lors d'élections municipales. (non je n'ai pas envie de mettre de noms, je n'en vois pas vraiment l'intérêt et je préfère leur laisser leur anonymat... Ceci dit, vous pouvez toujours aller lire ça ou ça)


Le but "louable" de ce projet, c'est de supprimer tout propos portant atteinte à autrui. Il faudra donc que chacun d'entre nous assumions nos commentaires, jusqu'aux plus personnels... En même temps, quand on écoute le sénateur, c'est mettre à égal les blogueurs et les journalistes puisque les mêmes règles s'appliqueraient.


Mais cela veut aussi évidemment dire que :

  • notre liberté d'expression va en prendre un coup.
  • Si ce que vous dites ne plait pas à un lecteur, vous risquez de le voir débarquer à la porte de chez vous (extrême comme idée ? peut-être... mais s'il faut mettre de manière visible : nom, prénom, adresse et téléphone sur son blog...
  • On ne vous prendra pas au sérieux, sous prétexte que vous n'êtes pas quelqu'un d'important ou d'expert en un domaine particulier (l'anonymat permet à chacun de s'exprimer d'égal à égal par exemple)
  • un salarié sera sur le qui-vive et évitera de bloguer de peur que son supérieur hiérarchique découvre ce qu'il met sur son blog (peur de perte d'emploi). Personnellement, je n'aurais jamais ouvert un blog sur mon ancien métier si j'avais du y faire apparaître mes coordonnées au départ... l'anonymat est quand même le gage d'un certain confort.

        La liste n'est pas exhaustive.



Vous savez quoi ? Certains blogs sont très populaires, extrêmement fouillés ou encore apportent de vrais points de réflexions sans pour autant mettre un nom pignon sur rue (le meilleur exemple me semble être le blog de maître Eolas)

 

Mais
Ce n'est pas parce que nos blogs, à l'heure actuelle, sont des espaces souvent anonymes qu'ils ne sont pas soumis à des règles. Lorsque l'internaute ouvre un blog, il accepte un certain nombre d'obligations (via les règlements et autres CGV). S'il les enfreint, il tombe sous le couvert de la loi et s'expose à en subir les conséquences.
J'ai même un scoop ! Des dérives, il en existe partout. Un exemple parmi tant d'autres : une route limitée à 90 km/h n'empêchera pas certains à rouler à 130 km/h. Ils savent ce qu'ils risquent en ne respectant pas le code de la route, ils le font quand même...

Et puis, il faut quand même savoir que même si apparemment les blogs sont anonymes, il existe des moyens techniques qui permettent de lever le voile de l'anonymat en cas de besoin (via l'hébergeur du blog en question).

Et pendant ce temps-là, Facebook engrange de plus en plus d'informations personnelles sur ses adhérents et on laisse faire...

Doux paradoxe
: ce projet de loi intervient parce que deux politiques usent de cet outil (dont un de manière anonyme).


Pour la peine, les commentaires sur ce billet restent fermés pour préserver votre anonymat... ;)

Commenter cet article