Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conseils d'amie à la clientèle - extrait

2 Juin 2009, 11:10am

Publié par Miss pas touche

Bonjour à toutes et à tous,

Le grand jour arrive très bientôt... Conseils d'amie à la clientèle sort en librairie le 10 juin prochain.
Hier, j'ai pu admirer mon tout nouvel ouvrage chez Stock.
J'adore ce genre de pile, ça donne un aperçu assez étrange de son travail.


Mon nouveau bouquin est 100% inédit et si le thème est toujours centré sur le commerce, ce ne sont pas les textes du blog et ce sera donc une découverte de lecture pour tous.


Alors, de quoi il parle ce livre ?
Déjà, soyons clairs. Ce n'est pas une suite des Tribulations. Disons que c'est une autre vision du monde du commerce et de la grande distribution. Cette fois, j'ai pris le point de vu du consommateur et j'ai mis en avant un certain nombre de situations étonnantes, désobligeantes, surprenantes, décalées... le tout avec humour.

Je vous livre ici le premier chapitre pour vous donner, j'espère, envie de lire la suite...
Vous remarquerez rapidement que le ton est le même que pour les "tribulations".

 Chaptire 1 de Conseils d'amie à la clientèle - Anna Sam - éditions Stock

Portes ouvertes
17 janvier




   15 h 30.
   Tiens, un bruit bizarre du côté des boîtes aux lettres ?! Étrange, le facteur est passé ce matin. Vous avez reçu votre lot de factures habituelles : gaz, eau, électricité, téléphone, crédit à la consommation… Les bonnes nouvelles quotidiennes sont déjà tombées.
   Curieuse, vous allez tout de même jeter un œil pour voir ce qu’on a pu déposer à la place du courrier. La clé dans une main, vous ouvrez votre boîte aux lettres sans grand enthousiasme. À peine avez-vous entrouvert la porte que de nombreux prospectus dégueulent de la bouche béante de cette boîte de Pandore moderne. Des papiers multicolores de toutes tailles vous tombent sur les pieds.
 
   Un cri vous échappe. Un « cadeau » vous a lâchement broyé le pied : un carreau de carrelage – un échantillon gratuit ? Ils ne reculent devant rien ! – a glissé parmi tous ces journaux encombrants.
   En boitillant, vous ramassez tous ces papiers et vous retournez dans votre cuisine. Vous posez la pile sur la table et y jetez un œil distrait tout en massant votre pied endolori.
   Machinalement, vous dénombrez pas moins de douze dépliants vantant les mérites de notre belle société de consommation.
Trois pour le prix de deux – sur certains articles très particuliers – harangue le premier papier comme si vous étiez sur la place du marché.
Remises exceptionnelles : économisez 50 % sur des milliers de produits scande le second – signalés en magasin par une pastille rouge, la verte équivaut à 5 %.
   Vous préférez une télé géante à écran plasma rien que pour vous, à un prix défiant toute concurrence ? C’est par ici – le crédit proposé défie quant à lui toute logique, mais les précisions figurent en si petits caractères que vous ne les voyez même pas.
   Et gagner un tour du monde en moins de 80 jours – plus exactement en 7 jours, 6 nuits, demi-pension, prévoir un supplément pour l’avion –, ça vous fait rêver ? Venez participer à notre semaine spéciale couleurs où tout article bleu vous donne une chance de participer au tirage au sort – un lot sur l’ensemble des magasins participants.
   Et ressembler à Claudia Schiffer, ça vous branche ? Le prospectus suivant met en avant les produits de beauté que les plus grands mannequins utilisent, – incroyable, les agences de mannequins se fournissent dans votre supermarché préféré !
   Vous préférez sans doute vous mettre l’eau à la bouche avec des produits du terroir, du « fait maison » artisanal proposé dans pas moins de cent cinquante grandes surfaces sur tout le territoire – vous voulez connaître la taille de la marmite servant à la cuisson de ce bœuf ? Reportez-vous au guide des records !
   Et cela continue sur toutes les pages, chaque produit vous donnant envie de le faire atterrir dans votre panier (ou mieux encore, dans votre caddie, beaucoup plus grand…) lorsque vous irez faire vos courses demain matin. Heureusement, vous n’êtes pas dupe, vous savez bien que tous ces produits, aussi beaux et peu chers soient-ils, ne pourront jamais être tous à vous, votre carte bleue ne vous autorise pas de découvert de plus de 500 €. Et quand bien même tout cela vous ferait envie, vous n’avez pas besoin de tout ce fatras…
   Vous êtes une consommatrice avertie, nuance…

   Vous ouvrez quelques prospectus au hasard, regardant même d’un peu plus près celui de votre magasin habituel. Après tout, avec un peu de chance, vous allez trouver des produits que vous achetez régulièrement. Vous tournez les pages sans réelle conviction : les téléviseurs sont trop chers et le vôtre fonctionne parfaitement (même si… un écran plat et la haute définition vous plairaient bien), la page alimentaire vous attire un peu plus. Vous n’êtes pas grande cuisinière et vous avez malgré tout envie de proposer à votre famille de bons petits plats « faits comme à la maison ». Vous en notez quelques-uns qui ont l’air appétissant et vous tournez la page. Vous tombez sur les DVD. Tiens, le dernier Harry Potter sort la semaine prochaine ? Si vous le réservez cette semaine (avec des arrhes de 10 €), vous bénéficierez d’une réduction de 5 € sur le jeu vidéo qui sort dans moins de deux mois (mieux vaut ne pas perdre le coupon de réduction !). Votre aîné est fan de ce personnage ? Depuis six mois il vous harcèle pour avoir le DVD à la sortie… Et si vous lui offriez le jeu vidéo pour Noël ? Finalement, ça pourrait être une bonne affaire…
   Afin de ne rien oublier, vous commencez à noter vos courses sur un morceau de papier et ajoutez le DVD sur la liste.
   Au bout d’une petite demi-heure, vous avez inspecté tous les prospectus, épluché chaque page et découvert un tas de produits dont vous avez besoin (en promotion dans trois magasins différents). Tout bien réfléchi, vous n’allez certainement pas courir dans différents supermarchés pour faire le plein de votre caddie. Mais qu’importe. Sur le coup, vous êtes satisfaite de voir toutes les économies potentielles. Qu’il est bon de pouvoir déjouer le système grossier des grandes surfaces en profitant de leurs fameux produits d’appels et de se focaliser plutôt sur ceux-là que sur les produits plus communs.
   Que faire de la pile de prospectus, une fois ceux-ci bien étudiés ? La jeter sur la voie publique ? Non, mais dans la poubelle réservée aux papiers, oui ! Impossible, elle est déjà pleine… La semaine a été bien « chargée » en publicités qui s’empilent maintenant dans le coin de la cave. Il est temps que la journée ramassage des ordures recyclables arrive.
   Vous punaisez la liste des courses sur le tableau dans la cuisine, prête à servir dès demain.




Je profite aussi de cette mise à jour du blog (de plus en plus rare en ce moment...) pour vous annoncer un concours organisé ces jours-ci sur le site de Bulle d'Encre, vous pouvez gagner un album BD des Tribulations d'une caissière (date limite : 14 juin).
POUR JOUER, CLIQUEZ ICI


Un lien vers une chanson (CLIQUEZ ICI), un teaser pour un livre qui sort très bientôt : SMS, Sa Majesté Sarkozy de Frédéric Mazé et Laurent Lèguevaque (éditions Gingko, sortie le 18 juin prochain).
Résumé : Pendant une année voici les sms que nous aurions envoyés au Président Sarkozy si nous avions eu son numéro. Avant tout ce livre est une renaissance des aphorismes qui à défaut de coordonnées présidentielles utilise le plus ancien objet culturel, le livre, pour véhiculer le plus moderne des messages, le sms.

Humour décalé à souhait... ;o)

Commenter cet article

Stormy 06/07/2009 22:44

J'ai hate de le lire ! J'ai lu le premier (enfin) la semaine dernière,j'ai adoré!

evelyne 26/06/2009 13:00

Mème si la publication et la médiatisation de tes livres te profitent, tu as beaucoup travaillé là dessus pour y arriver et de plus tu as une formation de littéraire ; et bien, merci Anna de penser à nous les hotesses de caisse, de revaloriser notre métier auprès du public. Longue vie, le plus longtemps possible à ton blog. Amitiés

diego 23/06/2009 17:49

Ciao
mi sono rivisto nel tuo libro. ho fatto per 6 anni quel lavoro ed è tutto vero....
ti mancano però delle cose...come ad esempio la spesa da 2 euro pagata con 500 euro 10 inuti dopo che hai aperto....

bellissimo il libro però

Miss pas touche 26/06/2009 09:44



grazie!
questo è vero, tutto è raccontato in questo libro ... ci sono ancora molte storie da aggiungere.



styde 22/06/2009 00:16

Ca donne envie de lire la suite....impatient

requiem29 21/06/2009 21:54

Je vais le lire. Trés cerainement. Déja, le regard pour les caissiéres a changé. Et ca, c'est bien.