Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

(mon) salon du livre

19 Mars 2009, 23:45pm

Publié par Miss pas touche

 

Samedi matin.

Sourire aux lèvres jusqu'aux oreilles. Je prends le train une fois de plus pour monter à Paris. Alors qu'il y a un peu plus d'un an, monter à la capitale représentait une sacrée épopée, cela a pas mal évolué depuis et des déplacements sur la région parisienne, j'en effectue assez souvent.

Mais aujourd'hui, c'est assez particulier, c'est un tout petit peu spécial quand même.

Parce qu'aujourd'hui, je vais à Paris pour le Salon du livre. Et pour la première fois, ce n'est plus comme lectrice mais comme auteur.

En arrivant ce matin à l'entrée du salon porte de Versailles, la foule est déjà là. À l'entrée, les gens passent vite mais une fois entré à l'intérieur du salon, on doit déjà se faufiler entre les lecteurs dans certaines allées. Et le lieu est tout simplement... complètement fou !

Quand on aime les livres (même juste un peu), on découvre ici tout ce qui se publie sur des milliers de mètres carrés, on se retrouve tout à coup face à des étals à n'en plus finir où les piles de livres côtoient d'autres piles de livres... Se succèdent des best sellers mondiaux avec des tirages confidentiels, des auteurs connus et reconnus et d'autres qui débutent tout juste.

C'est assez étonnant et on se laisse vite griser par cette orgie littéraire. Les coins des bouquins sérieux succèdent aux bandes dessinées et aux livres qui font voyager. Cette année, c'est le Mexique qui est à l'honneur.

 

Et dans cette immensité, cette grand messe du livre, j'ai la joie d'avoir une table pour dédicacer chez mon éditeur. 2 heures me sont réservées, 2 heures toutes entières rien que pour moi et pour rencontrer les lecteurs.

Alors, même si j'ai déjà pu rencontrer beaucoup de lecteurs du blog et du livre lors d'autres séances de dédicaces depuis juin dernier, être présente au salon du livre de Paris, c'est tout de même un moment à part... un bel aboutissement.

 

il y en a du monde à se bousculer dans les allées

 

Il y a eu de chouettes rencontres samedi, des personnes venant de tous les horizons et c'est ce qui en fait la force, nous sommes tous différents mais on se retrouve autour d'un livre, d'une discussion, d'idées. Ce sont ces échanges qui nous nourrissent tous.

 

Et au bout de ces deux heures, j'étais ravie d'avoir rencontré une petite trentaine de lecteurs. Très contente même. Et lorsque je me suis levée pour quitter ma « table d'auteur », je découvre tout à coup une immense file d'attente pour un auteur qui venait dédicacer juste après moi chez Stock. Jean-Louis Fournier était attendu par peut-être 100 ou 150 personnes...

Et je me remets dans le contexte : un salon immense qui dure une semaine, des centaines de stands, plus de 2000 auteurs attendus, des dizaines de milliers de visiteurs...

Mais, j'y étais !

(photo de Claire Berthelemy - son blog)

 

(voui je suis incapable de rester sérieuse, mais j'assume...)

 

 

Et le saviez-vous ? Il y a quelques semaines, dans le hall du salon du livre de Paris se tenait un tout autre salon... celui de l'agriculture...

Les visiteurs ne venaient pas admirer le même type de stands hu hu

Commenter cet article

laura 06/07/2009 11:20

C'est avec un grand plaisir que j'ai lu "Les tribulations d'une caissière". J'ai moi-même occupé ce poste et j'ai retrouvées beaucoup d'anecdoctes vécues d'un votre ouvrage. Un grand merci pour ce moment détente.

Estelle 08/06/2009 21:32

La grande classe, cela a du être une super journée.
Toutes mes félicitations pour le livre... en vente en grande surface bien sûr :D

ptitesourislily 17/05/2009 11:42

Bonjour,

Merci pour ce livre, et pour ces réflexions apportées quand à ce monde de consommateurs, d'individualiste!

Quand je vous lis, je pense aussi aux chauffeurs de bus, aux femmes de ménages ...

Dire bonjour, respecter la nature et les personnes devrait être un mot d'ordre pour tous!

Merci encore,
Julie

Tatie 31/03/2009 16:15

Bonjour Anna !!!

Je viens de terminer votre livre, englouti en une demi-journée...
Chapeau !!! Bravissimo !!! Et total respect aux caissières du monde entier...

Nanou 30/03/2009 23:19

J'aurais eu plaisir à vous rencontrer mais je n'ai pas eu le courage d'affronter toute cette foule !