Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

vos histoires de caisse (10)

17 Avril 2008, 20:10pm

Publié par Miss pas touche

(illustration de NoTTo : son site)

Gaffe, blackjack, préservatifs, bons de réduction, lumière allumée et PS3 soldée... Voilà vos dernières aventures.
La parole est à vous.


Marie-Hélène

Cöté caisse

Gaffeuse,moi?
Un monsieur âgé arrive à ma caisse et commence à déposer ses achats. II me salue poliment, moi aussi puis il me dit :
- J'ai perdu ma femme.
Ce à quoi je lui réponds rassurante :
- Je vais la faire appeler par l'accueil...
Sauf qu'en fait elle était décédée, il avait juste envie de parler....
Bien sûr, je ne pouvais pas le savoir, cependant je ne me souviens pas avoir été aussi mal à l'aise de toute ma vie!


Quitterie

Côté client

Fin d'une journée d'été splendide à Biarritz. Mon copain et moi devons faire deux courses: des chewing-gum et ... des préservatifs. Il est presque 20h, le supermarché est blindé (il y a beaucoup de monde qui revient de la plage). Aux caisses la queue est très longue. Mon copain est très, très gêné. Je n'en mène pas large non plus. Devant nous un groupe de jeunes qui s'apprête à faire la fête: alcool à gogo sur le tapis. On pose nos achats au dernier moment sur le tapis mais un des jeunes les voit et lance :
- Tiens on dirait qu' y'en a qui vont s'amuser ce soir !
Air complice et bon enfant mais bon... très embarassant pour nous... Les autres regardent nos articles sur le tapis et éclatent de rire.
Moi :
- Apparemment on ne sera pas les seuls à s'amuser !
Eux :
- Oui, mais c'est pas tout à fait le même genre de divertissement...
Il va sans dire que la caissière, les clients suivants, ceux des caisses d'à côté nous regardaient en se marrant!
Et nous qui voulions passer inaperçus!


Asha

Cöté caisse

Un soir alors que le magasin allait bientôt fermer, deux jeunes hommes passent à ma caisse. Un des deux me demande :
- madame, on peut vous payer en blackjack?
Puis il dit à son ami:
- Ah ouais j'aimerais bien gagner 10 000 ou 20 000 euros je m'acheterai une maison sur la côte et aussi un cerveau pour ma femme...


Samy

Côté client

Alors que j'allais au rugby, je me rends compte que je n'ai pas de goûter. Je m'arrête dans un supermarché pour m'acheter un paquet de gateau.
Je trouve, non sans mal, le rayon gâteaux / confiseries, prends mon paquet et retourne payer à la caisse (la seule ouverte, c'est une heure « creuse »). Il n'y a une personne devant moi. C'est à mon tour mais tout à coup, une cliente débarque et vient « retarder » la caissiere sous prétexte d'une promotion non encaissée. Elles débattent pendant bien 10 mn puis, la caissière, faute de personnel pour lui donner un coup de main, doit reverser le montant de la réduction : 4 euros et quelques centimes.
Ravie d'avoir eu le dernier mot, la cliente s'en va sans prêter attention ni à la caissière, ni aux clients qui attendaient derrière depuis un certain temps sans s'énerver, eux...


Johanna

Côté caisse

Beaucoup de clients lorsqu'ils arrivent à ma caisse me disent des phrases ou j'ai juste envie de leur répondre un peu sur les nerfs.... Une de celles qui m'agace le plus c'est lorsque ma lumière indiquant que la caisse est ouverte est allumée et que j'attends un client. Lorsqu'il y en a un qui arrive en me demandant :
- Vous êtes ouverte ?
Si j'attends en caisse avec la lumière allumée, c'est que oui ma caisse est ouverte, mais j'ai souvent envie de répondre :
- Non je suis là pour une exposition jusqu'à ce soir.

Audrey

Côté caisse

Cela s'est passé au mois de décembre.
Une jeune cliente s'installe à ma caisse (pas d'autres clients derrière, alors elle prend son temps) et je la vois poser quelques articles et une Playstation 3. Je me dis intérieurement :
- Tiens j'en ai pas encore passé, des Nintendo DS et des Wii oui, mais pas celle-là.
Donc je salue la cliente, le tapis avance, je passe les quelques courses et voici la console.
Je la prends pour la scanner quand je me rends compte qu'une étiquette blanche (noté : article soldé) se trouve sur le dessus de la boîte avec marqué (tenez-vous bien) 47€ (!!).
Sur le coup je me dis :
- Elle se fout de moi !! (et je me dis qu'avant d'appeler la sécu je vais tester sa réaction) donc comme si de rien n'était je décolle l'étiquette (collé sur le BON gencod bien sûr), je scanne et là, réaction de la cliente:
- Ah c'est à ce prix là?
- Ah oui madame c'est à ce prix, une etiquette a dû être recollée par-dessus
- Ah d'accord et bah c'est pas grave je la prends quand même.
Insertion de la carte bancaire et oh surprise paiement refusé.
- Ah c'est bizarre bon je vais pas prendre la console alors.

Console annulée, paiement accepté, la cliente s'en va.
Après son départ, curieuse, je teste la petite étiquette blanche et oh surprise cela correspondait à un article de cuisine...
Je vois mal l'étiquette voler du rayon vaisselle jusqu'à la console dans l'allée centrale et se poser delicatement sur le gencod de la boite... C'est le grand mystère de l'étiquette fantôme... :-)

Commenter cet article

Isabelle 31/03/2009 17:56

Bonjour, je suis "tombée" par hasard en faisant des recherches pour faire une fiche de poste sur les hotesses et hotes de caisse pour mon boulot. Et je suis restée collée toute la journée à lire les histoires de caisses !! (bonne journée bien productive !!) Extraordinaires vos histoires, déconcertantes parfois,la bétise humaine.
J'ai passé une bonne journée du coup !!
Continuez !!
Isa

Lanza 22/09/2008 23:55

On a retrouvé l'étiquette du faitout : il était sur la Playstation 3. \o/

beaufils 17/08/2008 12:09

bonjour j'ai decouvert les tribulations d'une caissiere par une amie et j'ai enormement rigoler c'est trop genial etant donné que j'ai travailler en magasin aussi et connais bien les clients bravo!!!!!!!!!!!!!

Miss pas touche 17/08/2008 14:51


merci! :)
et effectivement, je crois bien qu'on a tous les mêmes clients...


Sanaa 17/06/2008 22:33

bonjour,
je suis également hôtesse de caisse et bien mpi c'était presque à la fermeture du magasin , une jeune femme avec sa poussette et enfant à l'intérieur passe a ma caisse , je passe ces articles et arrivé a une bouteille de champagne, et au moment de passer l'article jme rend compte d'un code barre y a était déposer ,j'ai reconnu c'était celui des produits de cuisine mis en promotion , vous voyez les prix rond (2e , 3e 5e) et la jeune fille voit que jai remarqué son manége donc elle me dit "s'il vous plait passer l'article" moi je lui réponds " je suis désolé ,Madame mais si des prix sont fixé c'est bien normal "et je nai pas envie d'avoir un problème pour avoir fait un prix spéciale, mais le pire c'est que cette jeune fille est connu des service de sécurité car aprés avoir mis la bouteille de côté , je m'attarde sur des vêtement pour bébé et encore là changement d'étiquette la cliente avait mis des étiquettes de premier prix sur des vêtements dê bébé attention "Marque Petit Bâteau" tout le monde sait que c'est pas donner et aprés avoir ensuite arrive le fameux moment de payer . (j'ai mis les articles de côté bien sûr) et la cliente voulai payer avec des tickets services mais attention de 2007 on avait justement reçu un ordre par rapport a ça a partir du 3 janvier 2008 ce n'étai plsu possible de les prendre et on était à la mis_janvier donc la dame commence a s'enerver ,j'apelle ma responsable avec la clé et en même temps lui dis discretement qu'elle a essayer de payer des articles mais pas au bon prix .Alors quand ma responsable arrive et lui dit c'est pas possible elle lui dit on a reçu des ordre vis-a-vis des tickets services 2007 ,la cliente s'énerve de plus belle, commnce a insulter ma chef , la tutoie et s'en suit tout un vacarme , bref c'était nimporte koi et apré avoir tout annulé je dis a ma responsable qu'elle a mis des fausses étiquettes ainsi que échanger les code-barre sur les vêtements pour bébé ,ma responsable l'a signaler au directeur qui a interdit son entrée dans la magasin.

Olivier 14/06/2008 02:42

Aaahh... comme on s'y retrouve ! Je n'ai jamais travaillé en supermarché mais je suis chez McDo depuis 12 ans et on a les mêmes clients avec les mêmes questions idiotes, les mêmes blagues nulles!

Service au volant, il y a encore un an on prenait la commande dans un guichet. Y'a le guichet, y'a moi dedans et... c'est tout. Une voiture s'avance, moi: "Bonjour !" et le client: "Euh....vous prenez la commande?" o_O... je réponds "non, non, moi je dis juste bonjour, vous pouvez avancer" et le client embraye ! moi "Arrêtez! Bien sur que je prends la commande. Allez y je vous écoute".

Maintenant on prend les commandes sur des plams reliés en wifi au systeme de caisse, c'est bien, on a un peu plus de temps pour s'occuper de chaque client. Et donc, dans le genre blague nulle: le client rigolard "c'est pas gratuit aujourd'hui?", moi je fais mon regard plein d'empathie et "ben, c'était hier la journée gratuite, vous n'êtes pas venu.... dommaaaage !"
On vend des frites, tout le monde sait qu'on vend des frites, ça fait 50 ans qu'on vend des frites. Y'en a qui aiment plonger leurs frites dans des sauces plus ou moins colorées et plus ou moins gouteuses mais pourquoi oublient ils (presque) toujours de nous les demander en même temps que le reste de la commande ? Croient ils que nous sommes payés au kilometre ? On a eu: "Je peux avoir du ketchup ?" je vais chercher le ketchup "et je peux avoir de la mayonnaise?" je vais chercher la mayonnaise "et de la moutarde aussi" o_O il se fout de moi lui, je bouge plus "avant que je reparte, faudra-t-il autre chose avec la moutarde ? Non c'est pas de la mauvaise volonté et non c'est pas loin mais on travaille nombreux dans un comptoir exigu alors moins on se déplace mieux tout le monde se porte. Servie au volant, une voiture sur deux "je peux avoir des sauces ?" moi immanquablement "pensez à les demander à la commande". notre théorie pour que les clients ne commandent pas les sauces AVANT de payer est qu'ils craigent qu'on les facture. Mais elles sont GRATUITES !!! alors ayez pitié! Parfois la question est tournée autrement: "J'ai oublié de demander des sauces" et moi: "bon, alors je vous en donne pas aujourd'hui, comme ça la prochaine fois vous n'oublierez pas!" y'a un petit flottement où le client jauge si c'est du lard ou du cochon et puis "allez, vous voulez quoi comme sauce ?". Au comptoir pendant les rushs c'est sur qu'on n'a que ça à faire de s'occuper des étourdis qui reviennent chercher des sauces. Ma réponse à la demande "Bien sûr ! Vous pouvez remplir une demande de sauces en trois exemplaires. Vous passerez en comission d'attribution des sauces et si votre dossier est accepté vous aurez vos sauces d'ici 3 mois" ... Bah quoi, on s'amuse comme on peut.
Nous refusons d'encaisser les chèques (400 à 500€ d'impayés par mois ça vous dit quelquechose ?) depuis un peu plus d'un an. Malgré ça nous avons toujours des clients qui arrivent avec juste le chéquier. Nous avons pris soin d'afficher un avis renvoyant au code monétaire et financier (qui stipule que nul n'est obligé d'encaisser les chèques en tous cas pas pour des petits montants comme chez nous) pour contrer toute contestation. Il y a à peu près un an un client se présente au service au volant et la caissière, prudente commence par "bonjour, je vous informe que nous n'encaissons plus les chèques" Le client râle, la caissière lui montre l'affichage et le client demande à ce qu'on lui montre le code monétaire et financier.... o_O Notre activité commerciale, notre activité de restauration, la sécurité des personnes que nous accueillons dans le restaurant, la législation sociale, les règles liées au bâtiment existent mais ne sont évidemment pas présentes dans le restaurant. C'est un restaurant, pas la bibliothèque de la fac de droit !