Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

vos histoires de caisse (1)

26 Janvier 2008, 00:30am

Publié par Miss pas touche

J'inaugure aujourd'hui une nouvelle rubrique : Les collègues prennent la parole.
Certains d'entre vous avez souhaité partager des « tranches de vie » que vous avez pu rencontrer un jour en magasin.
Je vous livre ici les premiers passages.

Chantal
Une fois, j'ai surpris une jeune maman, plutôt gauche et peu organisée, tendre son bébé à une caissière pour une séance de baby sitting improvisée, devant l'hilarité générale et les sourires que ce geste a suscité.
C'est plutôt touchant ce geste, spontané et sans arrière-pensée, un joli contact humain...

Valérie
(Je travaillais dans une grande jardinerie-animalerie)
Une dame très snob est arrivée en caisse avec sur son caddie 2 petits transats d'été. Je scanne les objets, elle paie et au moment de ranger son porte-monnaie dans son sac, sans lever la tête, elle me dit:
- Ah oui chérie, sortez les transats des cartons sinon ca ne rentrera jamais dans ma voiture !!!!
Je n'en croyais pas mes oreilles, mais lors de ma formation le directeur a lourdement insisté sur le fait que le client est ROI. J'ai  donc obéi à la dame.
Tiens, celle-là, on ne me l'avait jamais faite ! J'ai aussi entendu que dans certains magasins, le patron demandait à ses employés d'être aux petits soins avec les clients. Dans un pays où la concurrence est rude et sans pitié, tout service en plus est bon à prendre pour attirer les gens. Mais de la à passer pour une « conchita »...

Léna
Un monsieur d'un certain âge passe à ma caisse avec un très beau bouquet de fleur. Je commence à discuter avec lui et il m'explique que ce bouquet est pour sa femme et leur cinquantième anniversaire de mariage.
- Félicitations, je suis sûre que votre femme appréciera le bouquet. Il est vraiment très beau et les femmes adorent les fleurs en général.
- Oui elle les adore et surtout les roses, mais elle ne les verra pas, me répond-il.
Il a du voir que je ne comprenais pas. Il m'explique que cela fait quelques mois que sa femme a la maladie d'Alzheimer et qu'elle ne le reconnait plus.
J'étais triste pour lui et il a dû le voir. Il a payé ses achats m'a fait un grand sourire et m'a remercié pour ma gentillesse. Du coup, jusqu'à la fin de mon contrat il passait toujours à ma caisse quand j'étais là pour avoir le plaisir, comme il disait, de parler un petit peu avec une charmante caissière. Quand il a appris que mon contrat se terminait, il est repassé a ma caisse avec un petit bouquet de fleurs et me l'a offert.
Il suffit parfois de quelques mots pour ensoleiller la journée de quelqu'un. Savoir montrer de l'intérêt pour une personne, être capable d'écouter et de comprendre l'autre, c'est ce qui fait la richesse humaine.



Vous aussi, vous avez envie de raconter une histoire qui vous est arrivée en magasin, une situation incongrue, amusante, révoltante ou étonnante ? Si vous souhaitez la partager ici, n'hésitez pas à m'envoyer un mail (l'adresse est notée sur la colonne de gauche) avec pour objet : "anecdote de caisse".
La seule chose que je vous demande, c'est de ne pas tourner en ridicule ou d'humilier employé, client ou patron, car là n'est pas le but de ce blog.ti_bug_fck

Commenter cet article

Arnaud K. 07/06/2009 13:52

Second jour en supermarché, et premier comme caissier ( attention y va y avoir de l'autorité) chez un hard discount d'origine allemande.

Je ne connais pas encore tous les codes des légumes et je lis donc régulièrement le pense bête accroché en hauteur. Deux vieilles dames arrivent, collier de vraies perles, col Claudine et talons Richelieu pour des pâtés à moitié prix périmé dans 26 heures et du légume portion célibataire. Chez L***, on doit faire au moins 40 articles par minutes. Ça stress un peu. Je fais mon possible. Les deux dames arrivent donc, avec du vieux pâté pas cher et des tomates en filet, des concombres, salade et autres avocats.
La première: "ho ça c'est pas marié ça bosse comme une femme".
La seconde "de mon temps y avait encore des hommes"
La première "il pose même pas les articles dans mon sens"
La seconde "ha ben tu peu crever qu'il en a rien à foutre"
Je regarde ma liste pour taper les codes des tomates et autres.
La première "il est pas bien rapide"
La seconde " enfin il a l'air de savoir lire!"

Je tape sur "Total ticket". "Ça vous fait 8.24 €!". Elle m'en donnent 10.Le tiroir s'ouvre et je sors les centimes. Je tend la monnaie mais m'arrête à mi chemin, à mi hauteur en disant: "avec ou sans élan?". Pas de réponse, regards baissés: Vengence! Les clients du village, la chef, les anciennes, tous on entendu. Le ton est donné. Ils se tous montré super sympas après! Mais ça se passe dans un village du Berry...

J'ai tenu 5 semaines. Finalement je prépare le concours des Douanes. Bon courage à ceux qui passent par là!!

aude 03/09/2008 11:19

bonjour a toutes et a tous!
moi aussi je suis hôtesse de caisse comme on dit , pour faire bien! j'en suis a ma deuxieme enseigne, la premiere , une jardinerie, j'en ai bavé les derniers avec ces clients ignobles...lol
en ce moment, je suis dans une enseigne de vente d'article de loisir creatif, livre multimedia.
la clientèle est completement différente malheureusement le % de cons reste inchangé!
je suis donc au premier plan pour conseiller votyre livre, ceux que je fais, j'ai commencé par le présenté a mes collegues!
je me suis completement retrouvé dans tout ce qui est dit!
je me sent trop souvent humilié et impuissante.
il y a les clients qui vous engueule et le mot est faible, parce que vous vendez des poches ... d'autre parce que vous refusez les cheques superieur a 150 euros..
ou bien alors, ceux qui vous pousse a bout histoire de voir si vous allez avoir le culot de répondre quitte a vous faire virer.
il y a ceux qui ne vous voient pas... téléphone a l'oreille, ni bonjour ni merde.
ou ceux qui croient que vous connaissez le magasin dans les moindre recoins et qui viennent systematiquement demander a la caissiere qui est déja occupé a faire régler un client...
ah j'oublié, dans mon entreprise, il faut respecter le SBAM !
sourire, bonjour, au revoir, merci.
nous, il ne vaut mieux pas qu'on l'oublie!
quel job ingrat!
je félicite celles et ceux qui font ce job depuis des années!
j'aurais beaucoup d'autres anecdotes a vous raconter...

céline 14/06/2008 20:18

voilà 9 ans que je suis caissère je suis moitiè caisse moitiè accueil, ce qui n'est pas plus mal.pour tout vous dire je pense en voir plus que mes collègues.
Il y a quelque années maintenant une personne avait pour habitude de venir chercher tout les jours, une bouteille de vin blanc.Par pur chance, ce jour là elle passe chez moi avec une grosse crise de manque. ce qui veut dire tremblement et sueurs froides et elle bavait....
oui oui elle bavait sur mon tapis de caisse!!!
le pire de tout c'est qu'elle s'essuyait avec les mains et elle tenait justement un billet de 5 euro. je mesuis reculé de ma caisse le plus loin possible (elle avait un mouvement d'avant en arrière qui ne me faisait pas confiance) je l'ai encaissé en prenant le billet par le coin.
J'ai été brassé tout le long de mon service j'ai jamais eu de chance dans ce genre d'affaire je les ai toujours eu au début de ma prise de poste!!!

claire 14/06/2008 07:37

du temps ou j'etait caissiere (cela fait fort longtemps)je voie arriver une très jeune maman, un peu deborder j'avoue, ne sachant comment ce debrouiller avec son bébé, et aillant vue que je venais de nettoyer mon tapis de caisse, ma deposer son bébé sur le tapis, oui oui oui, elle m'avait deposer son bébé qui dormait sur le tapis, j'etait pliée de rire, et les collegues aussi mais c'etait fait sans aucune malice de sa part juste une très jeune maman qui ne savait pas comment faire pour deposer ses courses et qui n'osait pas me demander de l'aider.

tabbymonk 29/05/2008 20:36

l'histoire de lena est tres touchante