Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dernier jour - dernières heures - derniers clients

5 Janvier 2008, 09:01am

Publié par Miss pas touche

Nous sommes le 3 janvier.
Ce sera ma dernière journée à travailler en caisse. Tous ces gestes quotidiens, machinaux ont un autre goût aujourd'hui.
J'arrive en caisse centrale et lance comme chaque jour mon « bonjour ». C'est la dernière fois que je vais regarder le tableau afin de connaître mon emplacement sur la ligne de caisse.
Caisse 12 jusqu'à 15h puis 13 jusqu'à 21h pour mon ultime prise de poste.
Comme d'habitude, je jette un oeil à mon caisson et regarde si j'ai assez de rouleaux pour la journée. Je demande des 1 et 2 € cette fois-ci encore. Je prends avec moi quelques feuilles de sopalin (histoire d'avoir toujours de quoi nettoyer sa caisse en cas de besoin), quelques pochettes de prélèvement (afin de ne jamais avoir trop de billets de banque à mon poste de travail) et quitte la caisse centrale.
Il ne me reste plus que quelques heures dans cette entreprise. Même les clients que je vais rencontrer aujourd'hui, ce ne sera plus pareil. Je me demande bien qui sera le dernier à passer à ma caisse avant que je ne rende définitivement mon tablier.
Il est midi. Le magasin est à une heure de pointe. J'ai à peine le temps de faire quelques pas que je sens juste derrière moi un bonhomme avec son caddie qui me suit de près. Quelle satisfaction pour lui, une caisse va ouvrir sous ses yeux, il n'aura pas besoin de patienter ces 3 ou 4 longues minutes à une caisse déjà occupée par quelques clients...
- Vous ouvrez ?
...

Les clients défilent les uns après les autres, il y a tellement de monde que j'oublie presque que c'est mon dernier jour. La force de l'habitude...
Les heures passent, la journée tire à sa fin. Quelques rencontres bien sympathiques avec des clients qui ont lu ce blog, ils me disent qu'ils ont trouvé l'idée formidable et m'avouent avoir même changé de comportement avec les caissières. Voilà un beau cadeau de départ pour moi.
20H45 – message de fermeture de l'hyper.
Le magasin se vide, les derniers clients arrivent en caisse. La soirée est calme.
20H55, mes derniers clients ! Un couple avec des enfants. On discute quelques instants. Voyant mes collègues me souhaiter bonne chance pour la suite, ils comprennent que c'est mon dernier jour.
Bip bip
- On est vos derniers clients alors ?
Bip bip
- Oui. Mes tous derniers. bip Très curieuse sensation d'ailleurs. Bip bip. Avez-vous la carte de fidélité ?
- Non.
- Ça  vous fera 62,55€ s'il vous plaît.
- Je paie par carte.
- Allez-y, vous pouvez mettre votre carte bancaire.
- Voilà vos tickets. Je vous souhaite une excellente soirée.

- Merci. Et bonne chance à vous pour la suite.
- Merci beaucoup. Au revoir.


Et voilà, mon tout dernier « bonsoir » et quelle chance de partir avec une ultime rencontre aussi agréable que celle-ci.

La journée est terminée. J'ai pris le temps de nettoyer une fois encore le tapis de caisse et mon environnement de travail. Tout ceci est pourtant si machinal qu'on en oublie presque la fonction. Ce soir, je sais consciemment que c'est pour que la collègue qui prendra la place demain ait un environnement correct pour démarrer sa journée. Je me demande d'ailleurs qui me remplacera demain matin ? Ça, je ne le saurai pas. C'est bien le genre de chose à laquelle on ne pense pas d'habitude.
Je ramasse dans les tiroirs les coupons de réduction, les chèques déjeuners et autres bons récupérés au cours de la journée que je devrai remettre en caisse centrale tout à l'heure.
Dernier coup d'oeil à ma caisse.
Dernier regard de ce côté là de la caisse.
Tout est en ordre, plus rien ne traîne.
J'ai enlevé la poubelle, récupéré les articles que les gens ont laissé traîner. Mon caisson sous le bras, je parcours une dernière fois la ligne pour me rendre en caisse centrale. Le carrelage blanc a l'air de fuir devant moi. Ses grandes lignes s'allongent indéfiniment. Mes pas prennent pourtant le même chemin que j'ai suivi ces dernières années quotidiennement ou presque. Difficile de me dire que la prochaine fois que je viendrai, ce ne sera plus qu'en « simple » cliente. Je ralentis un peu la cadence, je souhaite garder encore un peu mon esprit ici.
Les dernières grilles du magasin se ferment dans un bruit sourd de métal. Les lumières blanches un brin aveuglantes s'éteignent. Il ne reste plus qu'une lumière tamisée. Mes bruits de pas résonnent dans ce grand magasin vide. Un bip solitaire se fait encore entendre, comme un au revoir de ces caisses que j'ai utilisées toutes ces années. Il est temps de rejoindre la caisse centrale et d'effectuer mon ultime comptage. Le compte est bon ! Le maniement des pièces et des billets qui coulent dans mes mains reprennent le chemin de mon caisson noir que j'ai fermé une dernière fois. Remis à mes collègues en caisse centrale, l'étiquette avec mon nom sera enlevée bientôt et donné à une personne qui me remplacera.
Un nom, un numéro interchangeable. La caissière n'est souvent que de passage, les employés défilent et se ressemblent... ou pas.
- Bonne soirée les filles ! Bon courage pour la suite.
Je pointe une dernière fois. 21H15, je suis pile à l'heure. Ah, cette pointeuse capricieuse qui demande souvent à ce qu'on repasse notre carte magnétique car elle ne parvient pas toujours à lire la piste du premier coup... Cette fois, c'est moi qui t'ai eu ! Ma carte changera elle aussi de main demain ou un peu plus tard.
Les employés défilent et se ressemblent... ou pas.



Je crois que cette ligne de caisses de quelques dizaines de mètres me hantera encore longtemps. Les lumières, le fond sonore, les visages plus ou moins familiers de clients que j'ai croisé pendant ces  années, ceux avec qui j'ai échangé quelques mots, ceux avec qui une connivence s'installait le temps du passage en caisse. Tous et toutes les collègues que j'ai pu croiser au cours de ce travail, de vraies amitiés se sont liées, les hôtesses de caisse souvent soudées, peut-être l'impression d'être de la même famille. On sait ce que chacune vit et pas besoin de faire de longs discours pour se comprendre. Ça aura été une belle ambiance pour travailler.
Alors, merci à mes collègues avec qui j'ai passé de bons moments, de bonnes parties de rigolades où on a refait le monde bien des fois. La salle de pause aura été un grand auditorium où notre société aura été décortiqué des milliers de fois.

Merci aussi à vous chers clients qui avez pris le temps de papoter quelques instants avec nous, d'avoir échangé un sourire ou un regard, d'avoir souhaité une bonne journée et de l'avoir pensé. Merci aussi pour ces fous rires échangés, ces histoires qui parfois nous bouleversent, pour votre gentillesse, car certains mots nous touchent en plein coeur.

Tout cela se tait pour moi aujourd'hui. 8 ans de caisse derrière moi.
Je pars avec un grand sac de provision de souvenirs.

Et demain ? Une nouvelle aventure commence pour moi, les joies de l'interim.

---
Non, ce blog ne va pas s'arrêter là. Des anecdotes, il m'en reste des tas dans mes carnets de caisse. Mais aujourd'hui est une journée un peu spéciale et j'avais envie de la partager avec vous. Car depuis jeudi soir, 21h15, je ne suis plus hôtesse de caisse. Je suis repassé de l'autre côté de la barrière et du miroir et suis redevenue une cliente parmi les autres.

Merci à vous chères lectrices et chers lecteurs car je sais que beaucoup d'entre vous avez appris à avoir un regard plus ouvert envers les caissières que vous rencontrez.

---
Au fait : reportage de France 3 Ouest (passé mercredi 2 janvier - aux infos régionales) > vous pouvez le voir ici.  (environ 3 mn)

Commenter cet article

isabrode 14/10/2008 13:07

J'ai adoré ma balade chez vous... j'avais entendu parlé du blog mais je n'étais jamais venu... je compte bien me faire offrir le livre pour noël !
Bonne continuation !
Une cliente parmi tant d'autres !!!

tabbymonk 29/05/2008 19:30

eh oui c'est tjs un peu triste de quitter un endroit où on a bosser meme si (comme c'etait mon cas) j'etais soulagée de partir de là !! Je n'en pouvais vraiment plus des clients qui ralaient pour un rien

anne-yvonne 09/03/2008 15:52

Bonjour,

Les derniers clients, vous vous souvenez ??

Cet après-midi, mon fils faisait une recherche sur Agatha Christie ... Et je me suis souvenue de cette rencontre avec vous qui vouliez changer de vie et écrire. J'avais vu quelques jours plus tard, le reportage vous concernant à la télé ou dans la presse je ne me souviens plus. Et puis les jours ont passé, le quotidien a repris le dessus.

Cet après-midi donc, j'ai recherché l'article de la fameuse dernière journée, et quelle surprise agréable de lire nos derniers échanges.

Aussi, je tenais à vous faire un petit signe...

Je vais guetter la sortie de votre livre et je ne manquerai pas de faire un peu de publicité dans mon entourage.

En vous souhaitant une carrière dans la littérature aussi réussie qu'Agatha Christie !!

A bientôt peut-être.

Miss pas touche 09/03/2008 18:43

ho! ça me fait plaisir que vous soyez passée par ici ! Bien sûr que je me souviens de vous, on n'oublie pas si facilement ses tous derniers clients.Merci :-)

20/02/2008 20:59

avec impatience, j'attends moi aussi l'ultime client, l'ultime "bonne soirée, au revoir", l'ultime comptage, choses que j'aurais répété pendant presque 4 ans, en tant qu'étudiante (Bac +5 en arts plastiques) puis en tant que simple employée à tant partiel. Un grand merci à toi, car tu m'as redonné le sourire par rapport à ce que beaucoup considèrent comme un sous métier. J'aimerai bien les voir à notre poste ;}

clau 02/02/2008 21:07

pour commencer merci pour ce blog qui m'a fait mourrir de rire et m'a rappelé tant de "bons moments" passés en caisse.Tout tes articles sont criant de vérité et si ça peut te rassurer les clients sont les memes partout en france avec leur défauts ( souvent ) et leurs qualités ( parfois et heureusement!!!).Bonne continuation