Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est moi qui paie !

2 Décembre 2007, 15:08pm

Publié par Miss pas touche

Deux femmes qui ont l'air bien copines s'avancent vers ma caisse tout en papotant tranquillement. L'une d'elle a dans les mains un CD. Elle me le tend, je le scanne et annonce le prix.
La routine habituelle.
Elle sort de son sac son portefeuille et y récupère sa carte bancaire. Sa copine fait exactement le même geste au même moment.
Amusante synchronisation...
- Laisse, c'est moi qui paie !
- Non mais ça va pas ? Lance la première.
Elle pousse son amie pour mettre sa carte dans l'appareil (qu'on appelle aussi TPE). La seconde revient à la charge et lui prend la main qui tient son moyen de paiement pour l'empêcher d'accomplir son geste. Elles commencent à se disputer pour savoir qui va finir par payer. L'une après l'autre, elles tentent de mettre leur carte dans l'appareil mais comme aucune des deux femmes ne cède par rapport à l'autre, la solution ne pointe pas pour ce petit litige.

En simple spectatrice, je m'amuse toujours quand je vois ce genre de situation. Le combat du règlement est un vrai sport pour certains clients. En général, ce spectacte est drôle car chacun des deux clients cherche l'argument qui fera abdiquer l'autre et finalement ranger son porte-monnaie.

Mais cette fois-ci, les deux femmes ne parviennent pas à trouver qui va gagner. Du coup, cela se joue au coude à coude. Et alors que l'une des deux avait finalement réussi à glisser sa carte bancaire dans l'appareil, la seconde, dans un élan désespéré arrache la carte. Sous le choc, le TPE se désolidarise de son socle. Il manque de s'écraser lamentablement au sol. Heureusement, le fil qui le retient tient bon et prévient ce drame... Pendouillant comme un saucisson au bout de son fil.
Vive comme l'éclair, la cliente qui avait joué son dernier atout profite de la confusion qui règne pour me tendre un billet afin de régler le CD qui attendait toujours sur la caisse.
Vaincue, la seconde cliente remet, tant bien que mal, en place le TPE. Mais on sent bien qu'elle n'a pas dit son dernier mot.
- Tu exagères. Tu n'as pas à payer mes affaires !
Sentant que le combat n'était pas encore terminé, j'interviens dans la conversation :
- Mesdames, pour les règlements de compte, merci de vous battre à l'extérieur... Le sang, ça tâche.
Elles me regardent toutes les deux d'un air interloqué et finalement éclatent de rire, comprenant tout à coup que ce petit combat aura eu une spectatrice très attentive...

Lexique : TPE = Terminal de Paiement Electronique

Code_barre
Prochaine anecdote : Code barre, vous avez dit code barre ?bug_fck

Commenter cet article

jpla 30/04/2009 10:43

Mais qui a payé ? bonne journée.
JP

audrey 13/06/2008 15:40

Il est magique ton blog Anna.
Je m'y retrouve. J'ai passé 8 mois derrière la caisse, un grand moment.
J'en garde, même si c'était fatiguant, de bon souvenir.

Bonne continuation ^
audrey

Gilbert 15/03/2008 17:41

Bonjour

Je complète mon commentaire précédent qui porte sur l'anonymat dans les grandes surfaces.
Heureusement qu'il y a des caissières, car sans cela les grandes surfaces seraient vraiment déshumanisées.
Amicalement
Gilbert
http://escapadelitteraire.blogs.nouvelobs.com/

Gilbert 15/03/2008 16:51

Bonjour

Un extrait de mon blog que vous pouvez retrouver à l'adresse suivante :
http://escapadelitteraire.blogs.nouvelobs.com/

Heureusement, pour atténuer l’anonymat de ces grandes surfaces, le client rencontre la caissière. Enfin un échange humain ! Non, j’exagère quelque peu car on y rencontre aussi des employés dans certains rayons tels la boucherie, l’électroménager.
Comme si l’anonymat actuel n’était pas suffisant, certaines enseignes ont créé des caisses automatiques où, pour un nombre limité d’articles, le client va pouvoir les enregistrer et payer. Cela est bien pratique.
Par rapport au marché de centre ville qui concerne essentiellement les produits alimentaires, le client n’aura pas eu beaucoup d’occasions pour échanger avec ses congénères le temps de ses courses.

Mais les grandes enseignes vont encore plus loin. On peut, moyennant la signature d’un contrat me semble t’il, se munir d’un appareil qui scanne le prix des produits et éviter de sortir de son chariot tout ce que l’on a pu acheter lors du passage en caisse. Une vérification éventuelle est toujours possible de la part du magasin.
Cette facilité isole encore davantage le client.

A bientôt
Gilbert

aurelie 19/01/2008 17:18

et bien et bien, je suis egalement hotesse de caisse. il est vrai que c'est bien amusant de participer a ces querelle amiciales ^^. les gens sont de plus en plus bizzare...