Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baston. Ça va saigner !

24 Novembre 2007, 09:15am

Publié par Miss pas touche

Des cris.
Course poursuite de quelques mètres dans la galerie marchande.
Un vigile et un homme échangent quelques coups.
Les premiers badauds s'arrêtent et contemplent. L'homme se calme et l'agent de sécurité lui tient un bras.
Ils font quelques pas.
De nouveaux les poings parlent.


... Vous pourrez scanner la suite dans "Les tribulations d'une caissière" - le livre

Commenter cet article

Esmar Tuek 27/02/2008 00:03

Bien que mon épouse soit hôtesse de caisse, ce n'est pas le sujet de ce post. C'est le comportement des spectateurs. En ce sens je rejoint l'auteur qui a mis le doigt sur un grand, pour moi, problème de notre temps. La télévision nous le démontre bien avec l'apparition et la durée du vie de ces émissions permettant de voir des individus vivre, se disputer, etx ...

caro 05/02/2008 19:19

je travail dans un hyper aux frutis et legunes et il y a qqu jours une jeune fille à fait un malaise. Et là se fut terrifiant de voir les clients faire expres de passer pres du corps etendu, de regarder avec insistance! j'étais outrer! Mais comme d'habitude le client est roi! Et voyeur!

Abi 20/01/2008 02:37

Et oui c'est un trait de l'humanité, vous savez...C'est désolant mais je vous assure que réagir face à une situation de ce genre n'est pas donné à tout le monde. Il s'agit surement d'un de nos instincts primaires remontant à l'époque où deux "hommes mâles" pouvaient remporter une "homme femelle" après un âpre duel goulumment contemplé par les autres membres de la tribu qui pouvaient alors repérer les faiblesses des deux combattants qui pourraient très bien devenir leur futur challenger...Dans ce cas il faut reconnaître que le comportement est sinon louable mais au moins utile!!!

Voilà c'est tout ce que j'ai à proposer comme hypothèse...bonne continuation

Marion 14/01/2008 00:09

Je n'ai travaillé qu'un mois un et demi en tant que caissière, et j'en ai des anecdoctes.
Une fois, un jour de grand soleil (c'était l'été, et en bretagne cet été là il y avait eu que quelques jours de très très beau temps), j'étais un peu nostalgique de devoir rester enfermée, assise pendant des heures alors que la plage m'attendait. En plus en pleine après_midi le magasin était desert, et je me disais que là non seulement je ne servait a rien mais en plus je ratait ce beau soleil.
Enfin un client à ma caisse. J'ai eu le malheur d'afficher légèrement ma non joie d'être ici...
Le client me demande gentillement pourquoi je ne suis pas contente, et moi par sincérité je lui explique que c'est dommage d'être là par un si beau soleil.
Il me rétorque qu'il fallait mieux travailler à l'école !!!
QUOI !! Que sait-il de ma vie pour me dire ça, je suis par terre, je sais pas quoi répondre. Je lui dit que justement, je suis étudiante et que je travail pour payer mes études.
Il me demande quoi, je lui répond que je suis en 2ème année de psychologie.
Il me répond que c'est pareil, ça ne vaut rien.
Il me sidère, e quoi se mèle t-il ?
Moi je lui dit qu'il n'y connait rien, et lui me répond que rien ne vaut les math sup'. Je lui répond que ça c'est vraiment nul, que l'avenir est dans la psycho.
Il me demande mon bac, je lui répond SMS.
Il me dit que rien ne vaut un bac S.
L'énervemant monte d'un cran et je lui répond que S c'est de la merde si on ne sait pas quoi en faire, et aussi qu'il vaut mieu un bac pas aussi réputé avec une mention qu'un bac réputé au ras des paquerettes.
Puis je coupe court à la conversation avant de devenir impolies.

Merci a vous cher client qui nous adressé un regard une parole, mais si c'est pour dire des conneries ou débilitées en tout genre FERMER LA.

Marion 13/01/2008 23:52

J'ai été caissière cet été pendant pas longtemps, et c'est vrai qu'ils sont rares les gens qui vous défendent quand vous vous trouvé face à des connard, c'est le seul mot adéquate.
Un jour je me suis faites agressée tout simplement parce que j'ai refusé une cliente ayant trop de courses à une caisse spéciale, mais j'en ai pris un autre avec seulement quelques articles, alors que cette caisse est normalement réservée au client fidèles du magasin, mais je n'avait personne donc j'ai accepté. Mais par respect des clients fidèles on a pas le droit de prendre d'autres clients sauf quand il n'y a personne et qu'il n'y en a pas pour longtemps.
La dame que j'ai eu le malheur de refuser ma envoyer chier mais pas tant que ça, elle a préféré me critiquer à ma collègue, celle avec qui elle passait, et a poussé la chose jusqu'à se plaidre à l'accueil.
Pour finir l'histoire, moi simple caissière temporaire on m'a demandé des comptes, mais heuresement pour moi avec une bonne explication de la vrai situation et non celle de la cliente surement exagérer car il n'y avait pas de quoi faire un drame, on ne m'a finallement rien dit.
Merci a ces client qui font tout pour rendre ce travail plus pénible.