Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Passera ? Passera pas ? - les 10 étapes de la création de prix

17 Juillet 2007, 22:15pm

Publié par Miss pas touche

 

inconnu2Quand en caisse un article fait : « biiiip », c'est inévitablement source de soupirs, de noms d'oiseaux qui s'échappent et d'attente. C'est mathématique : la proportion de soupirs est en augmentation exponentielle par rapport aux minutes d'attente.

Un article inconnu en caisse, cela demandera toujours la recherche du méchant produit incriminé dans les rayons. Mais, comment ça marche la création d'un prix ? Les gens croient souvent que c'est la caissière qui créée tout ça, par la volonté du Saint Esprit sans doute (hu hu).
Si dans les petites supérettes, la caissière ira rapidement chercher le prix en rayon et passera le produit avec un code générique (barbarement appelé PLU). Dans la grande distribution, c'est différent. Nous avons une procédure à suivre et cela peut se résumer ainsi.

10 étapes pour venir à bout de l'article récalcitrant


Etape 1 - Le produit a un code barre que le scanner ne parvient pas à lire.
La caissière scanne l'article et le fatal « biiip » suivi de l'affichage « produit inexistant » apparaît sur l'écran.
Bougonnez et passez à l'étape 2.

Etape 2 - La caissière tape systématiquement les chiffres du code à la main pour vérifier si l'article ne passe vraiment pas. Cette étape paraît inutile ? C'est vrai presque à chaque fois, mais il arrive de temps en temps (moins de 1 % de chance c'est vrai) que le produit passe, comme par miracle.
Le prix est indiqué sur l'étiquette ? Rendez-vous étape 8 petit veinard. Sinon, avancez à l'étape 3 et faites la queue comme tout le monde...

Etape 3 - La caissière appelle la caisse centrale, l'arrière-caisse ou un(e) collègue inoccupée qui passe par là juste à ce moment là.
Maugréez un peu et passez à l'étape 4.

Etape 4 - Premier temps d'attente plus ou moins long selon le monde en caisse et la disponibilité du personnel.
Comptez les secondes qui séparent l'appel à l'aide à l'arrivée des secours. L'étape 5 est à votre portée.

Etape 5 - Le préposé à la chasse au prix est arrivé. Si l'article n'est pas volumineux, la personne va l'emporter avec elle. Si c'est trop gros, elle prend note des informations indispensables (marque, taille, quantité, couleur...). Souvent, on demande aux gens si ils ont vu le prix, où ils l'ont pris et si il y en avait d'autre en rayon. Ce n'est pas de la curiosité mal placée, cela permet d'optimiser la recherche de l'article car parfois ce sont des objets peu communs...
Il arrive même parfois qu'on demande au client de nous accompagner (mais c'est rare).
Prenez votre bic et passez à l'étape 6 avec votre petit papier pour prendre en note les chiffres du code barre et le prix affiché en rayon.

Etape 6 - Second temps d'attente. Là, mieux vaut garder le sourire et si possible mettre le client bloqué en attente, histoire que les suivants ne patientent pas trop longtemps. Enfin, quand c'est possible... Sinon, la caissière a intérêt à sortir quelques blagues aux clients histoire de détendre l'atmosphère qui devient vite électrique. Mieux vaut sortir l'artillerie lourde : « J'ai un mini bar sous ma caisse, je vous offre un verre ? », ça fait sourire les gens et le fait de voir qu'on s'occupe d'eux, en général, ça calme les esprits. Rassurez-vous, il reste toujours quelques grincheux... ;o)
Prenez un verre de Gin et avancez tranquillement à l'étape 7.

Etape 7 - La personne partie chercher le prix revient. Enfin ! Le prix était affiché en rayon? L'attente aura été brève. Il n'y avait pas de prix ? La personne qui était à la chasse au prix a dû trouver une personne du rayon, le délai d'attente est alors nettement allongé... L'heure du salut est proche, à portée d'écran. Dans 99,9 % des cas, le prix permettra la fin de l'attente et la création du prix. Mais parfois, le prix rapporté par le ou la collègue n'est pas celui que le client avait vu. Il ne reste plus qu'à retourner à l'étape 5. Si tout va bien, vous pouvez gambader joyeusement jusqu'à l'étape 8.

Etape 8 - La caissière rappelle la caisse centrale. Pour être efficace, la caissière donnera la code barre (ou GENCOD), le prix et la description succincte de l'article (marque, taille, contenance...).
Bipez et passez à l'étape 9.

Etape 9 - Dernier délai d'attente, plus ou moins long lui aussi, tout ceci dépendra si la personne qui s'occupe de la création pourra s'occuper de vous tout de suite. Cela dépendra aussi si l'ordinateur ne plante pas ou n'est pas trop lent... Tout est donc fait par informatique et comme par magie l'article va passer en caisse. En fait, la personne qui a pris note au bout du fil a créé sur ordinateur le produit et dorénavant il est étiquetté comme tous les autres produits du magasin.
Volez jusqu'à l'étape 10 !

Etape 10 - Passage de l'article avec le scanner de caisse. Ça marche? Il ne reste plus qu'à régler pour le client... Un souci de prix ? Un code barre qui ne passe toujours pas ? Retournez à l'étape 2 (ou 8 si c'est possible)...
C'est reparti pour un tour.

Vous voyez, 10 petites étapes pour qu'un produit qui n'existait pas passe en caisse.
Par contre, ne croyez pas qu'on soit capable de tout faire en 2 minutes chrono... Ce serait trop facile.
Et non, cela ne tombe pas sur VOUS à chaque fois. Tout le monde y a droit de temps en temps mais vous avez le droit de râler pour la forme... ;o)


avatar_29606

 

Prochain article : La fabuleuse carte de fidélité dans toute sa complexité

 

Commenter cet article

Anton 19/05/2009 22:57

Une blague à faire :
Une fois que le prix est trouvé après les 10 étapes, finalement dire : "bah, c'est trop cher, je ne prends pas"
:D

cathy 10/12/2008 12:04

tout d'abord, Fé Li Ci Ta Tion!!! pour ce site superbe. j'étais caissière dans un géant et un stoc (champion maintenant) c'est vraie que des trucs on en attend! aujourd'huit je suis vendeuse en boulangerie pâtisserie on en voie aussi de toute les couleurset bien sur je travaille tous les dimanche nous fermons seulement le mercredi. une semaine du matin un semaine d'ap midi, on ouvre le matin à 6.30h 12.30 et 14.00 19.00 mais il faut bien arrive avant pour tous mettre en rayon et donc ces heures de "rabes" ne sont pas payé!! :o(((
j'aimerais ne pas travailler le dimanche mais comme tous tous le monde je suis juste au smic 1031€ par mois pour 35h pourquoi et j'ai une petite famille de 5 (dont trois jolie filles). pourquoi le gouvernement ne fais pas une prime pour les maman ou papa qui souhaiterester à la maison ce qui ferais de la place pour les autres !je dois travailler car on y arrive pas avec un salaire mais de l'autre coté je dois emmener ma grande a 80 km d'ici pour son école payer la cantine des deux plus petites et bien sur la garderie et tous les mois sont très serré ; pfff et avec sa faudrais que mon pouvoir d'achat soit plus important !!! mais ils sont fou ou koi sa ce voie qu'ils ont jamais été dans la mouise ces gens là !! faudrais qu'ils essayent une semaine ils comprendrais !! enfin FERMER les magazins le DIMANCHE car nous aussi on a le droit d'avoir une vie de famille!
bon courage à tous et toutes ,et bonne continuation pour votre site!
amicalement cathy!

Amélie 01/11/2008 14:50

Que du bonheur tout ça :D
Mais là où je bossais les prix des articles n'étaient pas forcément créés lors du problème. Quelqu'un de la caisse centrale veanit nous passer l'article avec une carte spéciale (après touts les étapes décrites bien sûr), mais bien souvent l'article restait inconnu les coups d'après ! Je me souviens de me dire "et merde" dès que je voyais arriver un lot de petits gâteaux, toujours les mêmes, et qui ne passaient jamais ...

Dine 24/08/2008 16:07

Les articles inconnus c'est assez fréquent dans mon magasin, et c'est souvent dans les même rayons, tiens tiens...Normalement la procédure voudrait que l'on offre tous les articles inconnus du moment que leur prix ne dépasse pas 15€, mais dans la pratique c'est extrémement rare que l'on offre un produit.
Moi je suis roller, donc quand un article ne passe pas en caisse j'arrive au secour de la caissière. Elle m'appelle au téléphone me décrit le produit et je file dans le rayon concerné. Parfois je fais demander au client où il a pris exactement son produit car bien que je traverse le magasin de long en large toute la journée (au moins j'ai des cuisses en béton lol)je ne connais pas par coeur l'emplacement de chacun des milliers de produits que nous avons; parfois même le client se déplace (c'est beaucoup plus rare et il s'avère que c'est souvent parceque l'endroit qu'il m'a indiqué n'est pas le bon). Je recherche alors s'il y a une étiquette de prix pour ce produit avec un autre code barre que je donne alors à la caissière. Mais s'il n'y a pas d'autre code barre ou d'étiquette de prix je donnerai le code d'un même produit mais d'une qualité moindre (pour être sur que le client ne paie pas plus cher, il sera gagnant). Chez nous les caissières n'ont rien pour noter les produits inexistants et ce sont nous les rollers qui appelont directement les chefs de rayon pour leur signaler. Malheureusement ils n'ont pas toujours le temps de rentrer le produit dans l'ordinateur. Parfois aussi ils ne peuvent simplement pas le faire car le problème est nationnal alors là cela met beaucoup plus de temps (plusieurs jours).
Les produits inconnus, ça, ça énerve vraiment les clients qui s'en prennent à la caissière qui elle fait son boulot correctement et n'y est pour rien. Un conseil, au lieu de vous énerver sur la caissière, ce qui ne changera rien au problème, écrivez plutôt une suggestion au chef de rayon concerné pour lui exprimer votre problème.
Ce qui est énervant aussi c'est de devoir attendre en caisse que le problème se résolve. Mais pensez que quand il n'y a qu'un roller dans le magasin et que 5 caissières l'appelle en même temps pour divers soucis on ne peut pas être partout en même temps. On fait le maximum pour réduire l'attente mais ce n'est pas toujours facile.

tabbymonk 29/05/2008 12:10

les gens ralent mais c'est vrai qu'ils ne comprennent pas que nous y sommes pour rien si un article ne passe pas